Port du masque : mon premier massage du corps après déconfinement

Deux mois de confinement nous donnent envie de se faire du bien et de confier notre corps à une masseuse professionnelle. Mais est-ce compatible avec la distanciation sociale et le port du masque ? Pour ma part, j’ai craqué et ai voulu expérimenter ce massage du corps dans ces nouvelles conditions qu’impliquent le port du masque, les gestes barrière et la distanciation sociale. Bienvenue dans « le monde d’après ».

port du masque massage

 

Les instituts de beauté réouvrent avec des protocoles drastiques : port du masque, hygiène parfaite et silence

Qu’il était doux le temps où nous allions nous faire masser en institut le coeur léger. Mais ça, c’était avant. Avant le Covid-19. Un autre ressenti aujourd’hui domine : un petit pincement et un oeil vigilant sont désormais présents pour la réouverture des spas, des instituts de beauté, des massages à domicile ou en appartement. Les organisations patronales ont édicté des consignes strictes, dictées par le bon sens pour des protocoles d’hygiène et de sécurité renforcés. Port obligatoire de masque, papier à usage unique et slip jetable en premier lieu. Un protocole aussi contraignant pour les professionnels que pour les clients. Dans le cadre d’un massage du corps, le masque se révèle beaucoup plus utile et protecteur pour la cliente lorsqu’elle est positionnée sur le dos.

massage du dos

Pour ne pas avoir à croiser d’autres clientes, je me suis fait masser par une masso-thérapeute expérimentée, Chantal Bréhin qui officie à Paris depuis une trentaine d’années avec une seule cabine. Après deux mois penchée sur mon ordinateur portable, j’étais prête à tout tant les tensions se sont accumulées au niveau des trapèzes et du dos. La double séance de gym hebdomadaire devant #restez en forme n’était pas suffisante pour corriger la mauvaise posture face à l’ordinateur à la maison. Les ravages du confinement et de la faible activité sportive se localisent chez moi sur le dos.

massage chantal brehin

Un massage, c’est aussi l’opportunité de renouer avec le contact de la peau. Bien sûr, il est impossible durant le massage de respecter la distanciation sociale et le port de gants serait un non-sens. Mais les gestes professionnels, l’acupression avec les poings sur le dos pour décontracter et les cuisses pour drainer, la musique douce au piano et l’absence de conversation m’ont permis de me détendre rapidement pour profiter pleinement des bienfaits. Les vibrations du gong qui vient clôturer ce massage synergétique profond m’ont incité à prolonger cette détente. Mon avis : L’originalité de l’approche de Chantal Bréhin est de faire précéder le massage d’une oxygénation cellulaire avec le bol d’air Jacquier de 2 minutes avec de l’hydrodistillat de résine de pin, puis d’une séance de sauna à infrarouges de 20 minutes. La peau, mais aussi notre esprit sont alors plus réceptifs. À l’issue de la séance, mon corps et mon esprit se sont révélés bien plus légers qu’à l’arrivée.

bol air jacquier
Chantal Bréhin, 7 rue Victor Considérant, 75014 Paris tel : 06 11 84 43 36
Bol d’air Jacquier + 20 mn de sauna + massage d’1h : 105€ la séance
Plus de détails sur les différents protocoles de soin sur son site : www.chantal-brehin.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.