Paradoxe : quand le storytelling Chanel devient pub pour Chanel N°5 L’eau

Pour son dernier opus de storytelling, la maison Chanel explore les paradoxes qui la définissent. Mais le premier paradoxe est que cette vidéo d’Inside Chanel est avant toute conçue et construite dans l’esprit et l’angle de communication retenus pour nouveau parfum Chanel, N°5 L’eau. Une publicité appuyée pour ce lancement qui vise la cible Millenials friande de storytelling et de vidéos.

paradoxe

C’est l’ensemble de l’héritage Chanel qui est ici revisité sous l’angle de paradoxes. Les paradoxes soulignés dans cette communication sous-tendent le style de la marque à la fois, le choix mixte des tissus : alliance de tweed et de soie, de jersey et de dentelles, l’opposition des couleurs noir et blanc. Il offre une nouvelle vision de la féminité à la fois confortable et élégante. Une féminité qui puise ses inspirations dans le vestiaire masculin, qui mêle les vrais et les faux bijoux pour dérouter. Ce style Chanel résume ainsi le chic parisien.

chanel-inside-17-paradoxes-bijoux

Dans son exécution, ce film capitalise sur les codes de la web série Inside Chanel :

  • la même voix off,
  • les images saccadées,
  • les valeurs de la marque,
  • la référence à sa fondatrice, Gabrielle Chanel et aux temps forts de son histoire qui ont marqué son style.

elegant

Quant au graphisme du film, il est très abouti et joue sur les mots à l’instar de la publicité sur l’Eau N°5 qui met en scène le jeune ambassadrice Lily-rose Depp. Un graphisme qui oblige à 2 versions de montage, en français et en anglais puisque les mots servent à l’esthétique tout comme au sens du film. Découvrir le film de ce dix-septième chapitre ci-dessous.

Paradoxe : un angle de communication commun avec le film sur L’eau N°5.

Ce film, dans sa dernière partie, évoque le parfum le plus célèbre au monde, le N°5 et la femme paradoxale d’aujourd’hui, pleine d’audace et de surprise. Une trame qui sert au mieux le lancement de la nouvelle Eau N°5, un parfum que l’on connait sans le connaitre, à l’image de la femme qui le porte.  Chanel reprend ainsi mot pour mot la communication publicitaire qui dresse un portrait d’une femme tout en paradoxe entre le monde réel et   le monde virtuel. Vulnérable et invisible, muse et artiste, amoureuse et indépendante : des traits communs à la personnalité de sa créatrice, Coco Chanel, mais aussi de sa nouvelle ambassadrice Lily Rose Depp.

lily_rose_depp_pour_chanel_n__5_l___eau

Revoir le film Chanel N°5 L’eau présent sur nos écrans depuis ce mois-ci après la campagne teasing de la rentrée.  Ce format d’une minute dresse le portrait des jeunes femmes de la génération Y, qui aiment questionner le monde et le luxe. Non pas indéfinissables mais tout en paradoxes. L’objectif pour la marque est de leur donner envie de (re)découvrir ce parfum mythique remis au goût du jour par le parfumeur maison. Une fragrance qui gagne en transparence et en sensualité à l’image du traité des magnifiques plans couleur de ce film tout en sensorialité.

Plus de détails sur le nouveau parfum L’eau sur le site de la marque ou sur origines-parfum.com

hashtag-chanel-n5-eau

Vous pourriez également aimer lire l’article sur les stratégies de Dior et Chanel dédiées aux Millenials dans ce post du blog.

2 réflexions sur “Paradoxe : quand le storytelling Chanel devient pub pour Chanel N°5 L’eau

  1. Pingback: Transparence et modernité pour le N°5 L'eau de Chanel

  2. Pingback: Paradoxe : le storytelling Chanel devient pub p...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.