Interview Parfum : le fondateur d’Atelier Cologne

La maquette des boutiques Atelier Cologne de Paris et de New York
La maquette des boutiques Atelier Cologne de Paris et de New York

Si, comme moi, vous êtes addict des parfums frais, héspéridés, version Fizz, alors direction Atelier Cologne qui redéfinit les codes de la Cologne avec ses colognes absolues. Parole d’expert avec Christophe Cervasel, co-fondateur de l’Atelier Cologne. Edit 2016 : la marque de parfum de niche vient d’être rachetée par le Groupe L’Oréal. Ce rachat confirme l’intérêt des grands groupes cosmétiques (Estée Lauder, L’Oréal et Puig) pour les marques de parfums rares à distribution restreinte. Des parfums qui tirent le marché et dont le business model est fondamentalement différent.

Quelle est l’histoire de l’eau de cologne ?

Son origine remonte à 1709. C’est un émigré italien, Jean-Marie Farina, qui à son arrivée à Cologne a souhaité créer un parfum qui lui rappelle l’Italie et le nomma eau de cologne en hommage à sa nouvelle de résidence, ce fut le premier parfum émotionnel et non pas un parfum purement hygiénique pour couvrir les mauvaises odeurs comme c’était d’usage à l’époque. Sa maison de parfum connut rapidement un grand succès à l’échelle européenne.

Quel a été l’élément déclencheur à la création ?
Sylvie et moi sommes deux amoureux des colognes et jugions que c’étaient des produits maltraités. Elle connaissait bien le marché US et pour elle, la clé de succès aux US, c’est de créer des marques. Nous voulions créer une maison de parfum française avec une fabrication française mais tournée à la fois vers la France et les Etats-Unis.Nous avons démarré par le marché américain avec les grands magasins Neiman Marcus.

Les fondateurs d'Atelier Cologne, Sylvie Ganter et Christophe Cervasel
Les fondateurs d’Atelier Cologne, Sylvie Ganter et Christophe Cervasel


Cologne absolue, c’est une nouvelle sémantique, c’est aussi un paradoxe et donc sa force ?

Nous créons des colognes qui tiennent, cela nécessite une construction qui s’inspire des parfums classiques. La majorité des colognes sont construites sur une pyramide olfactive inversée avec beaucoup de notes de tête. Regarde notre Orange sanguine, elle est construite sur une structure en sablier avec beaucoup de notes, le bois de santal, le jasmin, la fève tonka, le géranium, c’est la même complexité qu’une eau de parfum avec un concentration de 15 à 20% en huiles essentielles. Cela en fait un parfum rémanent à évolution faible, la note agrume reste, c’est une cologne de caractère. 

Rangeedeparfums

Vos codes sont unisexes : la couleur bleu vénitien, les appellations, le flacon…Vous visez à la fois les hommes et les femmes.
A la différence de Calvin Klein, nos parfums ne sont pas unisexes mais caméléons. Leur rendu sur peau est différent selon le sexe de la personne qui le porte. Nous avons voulu sortir de l’approche classique parfum pour homme et parfum pour femme.

Que ce soit en boutiques ou face au flacon, on ressent la double patte française et américaine.
Nous vivions des 2 côtés de l’Atlantique, Sylvie et moi au lancement de l’affaire. Le concept architectural de la boutique s’en ressent, avec ses côtés bruts, l’atmosphère design industriel très new yorkaise. D’ailleurs, la boutique de New York a été ouverte un an et demi avant celle de Paris. De même, le flacon a son étiquette décalée selon les codes US.

La boutique du 8, rue Saint Florentin, 75008
La boutique du 8, rue Saint Florentin, 75008

Vous proposez un service original en boutique mais aussi aux Galeries Lafayette, la possibilité de faire graver à son nom…
A Dallas, nous avions été frappés par un artisan graveur chez Neiman Marcus. Nous avons souhaité reproduire, mais non pas en gravant le flacon, mais en personnalisant l’étui en cuir qui est est offert avec le 30ml.

Quelle est votre prochaine actualité ?
Nous venons de sortir la collection métal présentée dans des façons innovants réalisés avec 1% de métal précieux, Silver Iris et Gold Leather et d’ouvrir une nouvelle boutique à Brooklyn. Pour les fêtes, nous allons inaugurer notre prochaine boutique dans le Marais, rue Debelleyme et avons des projets sur Dubaï, Hong Kong, San Francisco et Londres.


Pour finir, quelle a été votre plus grande joie dans cette aventure ? 
Ce sont, je crois, les boutiques. Nos produits ont désormais une maison, nos créations ont une adresse, notre boutique de la rue Saint Florentin. L’idée du retail n’était pas présente au départ, elle s’est imposée petit à petit.

Flacons de 200ml de 100 à 240€, 30ml à partir de 40€ disponibles à la boutique de la Rue Saint Florentin, aux Galeries Lafayette Haussmann et au Séphora des Champs-Elysées. Coffrets cadeaux valorisant pour les fêtes.

Comprendre les besoins de ma peau : le diagnostic anti-âge

L'importance du diagnostic de peau réalisé par un professionnel
L’importance du diagnostic de peau réalisé par un professionnel

Les besoins de notre peau varient en fonction de sa nature et de son âge biologique, mais aussi de notre environnement (saison, atmosphère de travail, climat) et de notre hygiène de vie. Pour bien les appréhender et s’assurer une belle peau, l’idéal est, à mon avis, de consacrer du temps pour consulter un professionnel (dermatologue, esthéticienne)  ou de se rendre à un stand de marque dans un grand magasin.

Vous pourrez y recevoir un diagnostic précis et mesuré de votre peau , effectué à l’aide d’outils très sophistiqués (sonde, appareil photo) couplés souvent à un ordinateur. Ils permettent d’évaluer la qualité d’hydratation, le taux de sébum mais fournissent aussi des données anti-âge très pointues comme la fermeté, l’élasticité de la peau, les rides, les taches, bref tout ce qui peut nous pourrir la vie et sur lequel se concentrent nos préoccupations et attentes…De nombreuses marques le proposent gratuitement : Lancôme, Biotherm, Shiseido, Clinique… Pour certaines, il vous faudra prendre rendez-vous. Allez-y peu maquillée, voire sans maquillage, ce sera beaucoup plus probant et les mesures plus précises. Faites le régulièrement car la peau change selon les saisons et vos préoccupations peuvent également évoluer, par exemple les taches après l’été et les rides ou la nutrition en hiver. Chez Lancôme, prévoyez du temps, au minimum une demi-heure car les mesures se font de face et de profil. Les marques vendues en pharmacie proposent quelquefois des animations avec diagnostic dans les grandes pharmacies. Vous pouvez aussi le faire sur les sites internet des marques mais ce diagnostic privilégie le ressenti. Ce diagnostic existe également pour les hommes avec des normes spécifiques.

Diagnostic Ioma accessible dans les boutiques Marionnaud
Diagnostic Ioma accessible dans les boutiques Marionnaud

J’ai testé le diagnostic anti-âge Ioma proposé dans les parfumeries Marionnaud sans rendez-vous. Réalisé par l’une des conseillères beauté en boutique, il prend 15mn et s’appuie sur la mesure de 8 critères évalués par sonde, par photo et auto-diagnostic: le taux d’hydratation, la desquamation (présence de cellules mortes en surface), le taux de sébum, la présence de ridules, les rides du front, le relâchement de l’ovale, la fermeté des paupières et les cernes. En cette période de froid, j’imaginais avoir la peau déshydratée. Que nenni. C’est avant tout une accumulation de cellules mortes qu’il va me falloir chasser en augmentant notamment ma fréquence de gommage, je vais désormais passer à 2 fois par semaine. C’est d’autant plus important que cela va permettre aux actifs des soins que je mets de mieux pénétrer. Comme quoi on est bourré d’a priori sur sa peau et il vaut mieux régulièrement consulter.
Ce que je trouve intéressant dans ces diagnostics, c’est qu’il nous aide à prioriser nos besoins et donc à trouver le soin ciblé adapté à l’état de notre peau à cette période-là. C’est le meilleur moyen pour garantir une belle peau. Bien évidemment, les conseillères beauté des marques vous indiqueront les soins qui répondent le mieux à ce diagnostic. Pour en savoir plus sur les besoins de votre peau, vous pouvez lire mon précédent article « Pour une belle peau, crème ou alimentation ciblée?« 

Décodage du produit culte : L’eau micellaire Créaline, la pionnière

 

Créaline la pionnière des eaux micellaires
Créaline la pionnière des eaux micellaires

Qui d’entre vous n’a pas encore testé la pionnière des eaux micellaires ? Pionnière, mais toujours à son top ! Décodons ensemble ses clés de succès.

Un storytelling qui s’appuie sur le bouche à oreille mais aussi sur la caution des journalistes, des maquilleuses de plateau, des mannequins et bien sûr des pharmaciens et des dermatologues. Elle a été la première a ouvrir le segment des eaux micellaires, ces produits qui combinent fort pouvoir démaquillant, haute tolérance et respect des peaux sensibles.
Son efficacité est redoutable, elle élimine parfaitement les traces d’impuretés, de maquillage, de pollution, de mascara ou d’eye-liner pourtant tenaces; sur le waterproof, elle est un peu moins efficace que les démaquillants spécial waterproof. Contrairement à certains produits sans rinçage, elle ne laisse pas la peau collante. Son parfum est très discret.
POLINA-1
En termes de geste produit, c’est un grand gain de temps car il n’est pas nécessaire de suivre derrière par une lotion. Elle ne laisse pas de film gras sur la peau à la différence des laits.
Le registre sémantique qui la place directement dans une nouvelle catégorie plus technique, le terme micellaire est méconnu du grand public même s’il renvoie à une réalité chimique, la micelle.
Un produit unique au départ, mais qui s’est peu à peu étoffé par une déclinaison importante de cette technologie par Bioderma selon les types de peaux rencontrés en pharmacie au fil des années pour compter désormais 5 produits. Je voyais récemment un publireportage dans la presse valorisant tous ces produits. L’eau micellaire a donc fait plein de petits chez Bioderma, mais également chez la majorité des marques, tous circuits confondus.
Une distribution en pharmacie et parapharmacie très large en France puisque les Laboratoires Bioderma sont le 4ème acteur français mais également dans plus d’une cinquantaine de pays.
Tous les ingrédients sont réunis pour en faire les eaux nettoyantes les plus vendues en pharmacie. Pour ma part, elle fait partie intégrante de ma routine beauté du soir depuis de nombreuses années. Et je suis extrêmement fidèle à ce produit culte dont la création remonte à 20 ans. 

Mon conseil : achetez par lot de 2 en format 500ml, vous ferez une économie substantielle. Le seul bémol : son flacon rondouillard est fort sympathique, mais présente une fragilité au niveau de la capsule. Sachez également qu’il exige des formats plus pratiques pour voyager, les 100ml et 250ml.

Si vous l’avez également adoptée ou testée, n’hésitez pas à partager votre opinion.

Decoder la pub : l’anti-rides L’Oréal Revitalift en compétition avec une séance laser

Pub L'Oréal Revitalift X3 au lancement
Pub L’Oréal Revitalift X3 au lancement

Intéressons-nous au N°1 de l’anti-rides et plus particulièrement à sa ligne la plus vendue Revitalift. Ce succès s’explique en partie par la puissance de sa publicité tant par le message que par les moyens investis. Je vous propose de décoder ensemble la campagne publicitaire.

Son claim publicitaire, son accroche « Testé contre une séance laser, les résultats sont incroyables » positionne immédiatement ces soins comme des alternatives cosmétiques à la médecine ou à la chirurgie esthétique. Un courant porteur pour la beauté sur lequel surfent de nombreuses marques vendues en parfumerie (Clinique Even better…). La comparaison véhicule une efficacité forte et touche la part très importante de femmes qui sont intéressées par la chirurgie esthétique pour lutter contre le vieillissement de la peau sans pour autant franchir le pas. Les études montrent qu’elles sont 13% à envisager recourir à la médecine ou à la chirurgie esthétique dans les prochaines années, un chiffre en constante progression. Le tabou tombe mais si elles peuvent repousser cette échéance de quelques années, elles sont partantes. En tout cas, c’est un message auquel je suis très sensible et j’ai sauté le pas.

Quels sont ces résultats incroyables ? Après 8 semaines d’utilisation de la crème anti-rides en test clinique auprès de 50 femmes, les résultats sont comparés à ceux obtenues par une séance laser CO2. Pas de différence significative sur le micro-relief cutané au niveau de la patte d’oie, c’est-à-dire le contour extérieur de l’oeil, en revanche sur le nerf de la guerre, la profondeur des ridules, elle diminue de 14% avec la crème contre 17% pour la séance laser. Quid des autres mesures habituellement faites en test cliniques : le nombre de rides et la longueur des rides ? C’est pourquoi la marque n’utilise qu’un seul adjectif pour qualifier ces résultats. Le BVP (bureau de vérification de la publicité) exerce un contrôle fort sur la publicité et sur les allégations. Quoi qu’il en soit, il est heureusement beaucoup moins drastique que son homologue anglais qui refuse toute allégation anti-rides et considère toutes les crèmes anti-âge comme de bonnes crèmes hydratantes.

Le film publicitaire reprend les mêmes arguments et précise en plus que 86% des 211 femmes qui ont testé la crème en sont très satisfaites. Pour ma part, après un mois d’utilisation, je ne peux que vous la conseiller. Elle est fine, agréable à appliquer, son parfum est à la fois plaisant et discret. Je l’applique même sur les lèvres et leur contour en ce moment, c’est un vrai torture-test, extrêmement positif car la texture et le parfum passent très bien sur cette zone sensible et fragile.

En revanche, la nouvelle publicité sur la crème nuit qui vient de paraitre est beaucoup plus timide et classique. La référence à la séance laser a disparu. 2 hypothèses : soit la marque n’a pas voulu engager de test supplémentaire pour la crème de nuit pour des raisons de budget, soit celui-ci est moins bon que pour la crème de jour. De par mon expérience, je penche beaucoup plus pour la première hypothèse.

La pub press de la crème de nuit Revitalift de L'Oréal
La pub presse de la crème de nuit Revitalift de L’Oréal

Autre clé de succès : l’égérie Andie McDowell qui soutient la publicité Revitalift depuis 15 ans, une véritable fidélité ! Certes me direz-vous, nous avons eu également le plaisir de découvrir Inès de la Fressange sur cette gamme. Les deux sont tout à fait en cohérence avec les femmes qui utilisent cette ligne de soins anti-rides par leur âge et leur vitalité et elles sont fortement aspirationnelles.

Lire également l’article de ce blog sur le must des anti-rides Liftactiv Filler de Vichy. Edit du 6 février 2015: je vous conseille également de lire l’analyse du récent lancent de Revitalift Filler à  forte concentration en acide hyaluronique pour combler les rides et restaurer les volumes texture + publicité.

La boutique beauté Dior : une adresse fashion pour des conseils sur-mesure

Les vitrines de l'automne de la nouvelle boutique Dior
La vitrine très fashion de la nouvelle boutique beauté Dior

Le nouvel écrin de Dior vient de se refaire une beauté 4 mois après son ouverture. La boutique éphémère Dior, sise rue Saint Honoré, se veut un site pilote et laboratoire pour la marque. En terme d’ambiance, elle évoque les backstages des défilés Dior avec ses écrans géants diffusant les films publicitaires et leurs making-off (montage révélant les coulisses du film) dans une lumière froide de studio, c’est fun, moderne, jeune mais un peu froid.
Ce pop-up store donne à voir la totalité de l’offre beauté de la marque, notamment les lignes de soins asiatiques blanchissants Dior Snow et côté parfum, la collection privée Christian Dior. Elle propose également des services additionnels et exclusifs comme la gravure personnalisée de son parfum, le maquillage sur-mesure, les ateliers maquillage en groupe de 4 à 8 personnes et du coaching maquillage. Un diagnostic peau d’une durée de 30mn peut être également effectué sur rendez-vous.
L’équipe menée par Alexia Palmisano y est très pro et vous accueille comme dans un palace avec un grand sourire sur les lèvres, prête à vous consacrer beaucoup de temps.

Chanel avait ouvert le bal l’an passé avec une boutique 100% dédiée à la beauté à Covent Garden. Désormais d’autres marques de beauté de tous les circuits (Caudalie, Roger&Gallet, Bourjois) lui emboitent le pas et investissent la capitale avec des boutiques en propre et une offre de services bien conçus.

Quel avenir pour ces boutiques éphémères ? Si l’on en croit l’exemple avant-gardiste de Chanel à Londres, prévue initialement pour une courte durée, la boutique est devenue permanente. Verdict en fin d’année pour Dior.
Boutique Parfums Christian Dior, 368 rue Saint Honoré, Paris 8ème. Tel 01 40 20 99 56

Le fard de Bourjois, 150 ans de succès. Décodage d’un produit culte

Nostalgie des premières boites rondes de Bourjois
Nostalgie des premières boites rondes de Bourjois


Encore une petite boite ronde et culte qui a traversé les années avec succès et qui fait l’objet de réinterprétation. Elle est désormais iconique, voyons ensemble ses clés de succès.

Un packaging intemporel, auquel la marque Bourjois est restée extrêmement fidèle. Elle a décliné cette boite ronde et bombée sur plusieurs segments : la poudre libre, les fards à joues, les ombres à paupières. La grande force pour cette marque de maquillage qui s’est toujours imposée sur le marché, c’est d’avoir choisi à partir de 1914 d’adapter le flacon à la teinte du produit. Cela permet d’avoir un impact coloriel très puissant, ludique, iconique. Au-delà de l’impact, la marque a su moderniser le packaging pour offrir plus de praticité en y intégrant un pinceau petit, mais efficace.

La saga des fards Bourjois
La saga des fards Bourgeois

Un storytelling séduisant doublé d’une innovation texture. Tout d’abord en 1863, la poudre de Java, au nom mythique  fut créée pour les actrices de théâtre en plein Second Empire par Alexandre Napoléon Bourjois, un prénom prédestiné à la renommée. Puis, les fards Pastel furent une véritable innovation, les premiers fards en poudre au monde, une texture beaucoup plus légère et confortable pour la peau que les fards très gras de l’époque .

Un succès produit continu. Ainsi, la nuance cèdre de rose détient le record de longévité, sa création remonte à 1910. Ces produits constituent l’emblème de Bourjois.

Un ton espiègle, une audace dans sa communication qui permet à la marque de jouer sur les deux tableaux, à la fois patrimoniale et moderne, le théâtre de ses origines et la mode d’aujourd’hui.

A l’occasion de ses 150 ans, la marque Bourjois retrace dans un film la saga de ses produits 

Enfin, dernière actualité, la marque a ouvert à l’occasion de ses 150 ans une boutique en propre au Passage du Havre, à côté de la gare Saint Lazare. Vous y trouverez l’ensemble des nuances proposées par la marque, une explosion de couleurs, et d’excellents conseils maquillage dans un espace certes assez réduit, regorgeant de couleurs et de produits malins. 12 rue du Havre 75009.

L-interieur-de-la-boutique-Bourjois-situee-dans-la-galerie-du-Passage-du-Havre-Paris-9e

La peau : crème ou alimentation ciblée ?

 

Soin ciblé et alimentation adaptée à vos besoins
Soin ciblé et alimentation adaptée à vos besoins

Le saviez-vous ? La peau est le dernier organe servi par l’alimentation. Les autres organes vitaux (coeur, poumons, cerveau…) puisent avant elle leurs besoins dans les nutriments apportés par votre alimentation. C’est pourquoi votre peau peut présenter des manques ou des carences. Soignez son alimentation en privilégiant des nutriments (vitamines, minéraux, acides gras, anti-oxydant..) et en buvant 1,5 litre d’eau par jour, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Notre rythme de vie soutenu, le stress, la pollution fragilisent notre peau et il est important de combler les besoins de notre peau par voie topique (sérum, crème). Ces besoins varient en fonction de la nature de la peau et de son âge biologique, mais aussi de la saison et de l’environnement dans lequel nous évoluons. L’idéal est, à mon avis, de consulter un professionnel ou de se rendre à un stand de grand magasin pour un diagnostic précis. Ce que je trouve intéressant dans ces diagnostics, c’est qu’il nous aide à prioriser nos besoins et donc à trouver le soin ciblé adapté à l’état de notre peau à cette période-là. C’est le meilleur moyen pour s’assurer une belle peau.
Bien sûr, l’idéal est de coupler soin ciblé et alimentation adaptée. Précision, il est important de mâcher longuement, un aliment bien mastiqué et bien digéré verra ses nutriments facilement assimilés. Là aussi il faut prendre son temps, c’est la meilleure routine anti-âge qui vous permet d’avoir une belle peau. Les américaines sont fans de cette démarche et vous verrez dans les magazines US le nombre important de pages allouées à la diététique et à la nutrition, pas seulement à des fins de minceur, mais aussi à des fins d’équilibre de la peau. De même, les asiatiques ont une vision holistique de la beauté, ils ont totalement intégré la force du lien entre nutrition et beauté, le Japon est ainsi le pays des nutricosmétiques, des boissons aux vertus anti-âge et des alicaments. Quant à vous, si vous avez des doutes sur l’impact de l’alimentation sur la peau, pour celles qui sont mères, souvenez-vous du teint de votre bébé lorsque vous lui avez donné beaucoup de carottes. Un des nombreux atouts du lycopène, pigment antioxydant contenu par les carottes ou les tomates.

Dans un prochain article, je vous expliquerai plus en détail comment faire ou faire faire le diagnostic de votre peau, les lieux, les outils…Cet article sur le diagnostic de peau est désormais disponible.

Expo Alaïa : l’extension au Musée d’art moderne, un choc émotionnel

 

Expo Alaïa côté Musée d'Art Moderne
Expo Alaïa côté Musée d’Art Moderne

Saviez-vous que l’exposition Alaïa qui fait la réouverture du Palais Galliéra propose une extension au Musée d’art moderne de la ville de Paris, juste en face. Et ce, dans la salle Matisse. Une infime sélection de modèles y est exposée devant les oeuvres de Matisse, une alchimie râre qui souligne le talent d’Alaïa et sa mise en valeur du corps féminin, une véritable ode à la féminité.
Quant à l’exposition côté Musée Galliéra, c’est une multitude de modèles issus de la collection privée de M. Alaîa, qu’il entrepose dans ses immenses locaux dans le Marais, d’anciens entrepôts du BHV. C’est une démonstration flagrante de sa capacité à façonner le cuir ou le tissus, à le sculpter et à le ré-inventer pour mettre en avant de nouvelles lignes graphiques qui épousent ou sculptent le corps selon les modèles. Ce qui m’a également marquée, c’est son fil conducteur qui traverse chaque collection et chaque décennie pour imprimer sa patte sur l’ensemble de la mode. Pour les amoureux de la mode ou du corps féminin, cette exposition est un incontournable.

 

Robe Alaïa devant La danse achevée de Matisse
Robes Alaïa devant La danse achevée de Matisse, robe spécialement créées pour cette salle

Mon conseil aux lectrices de ce blog: Surtout, prenez le temps de traverser l’avenue pour voir la salle Matisse côté Art Moderne, vous serez bluffez ! La juxtaposition de ces silhouettes avec les oeuvres de Matisse, la danse achevée et la danse inachevée montre combien les créations d’Alaïa sont intemporelles. 

Alaïa au Musée Galliéra, 10 avenue du Président Wilson, 75016. Du mardi au dimanche de 10 heures à 18 heures, nocturne le jeudi. Jusqu’au 26 janvier 2014

L’innovation sans sulfates : respect, respect et respect

EverForce le shampooing sans sulfates pour cheveux fragiles, abimés
EverForce le shampooing sans sulfates pour cheveux fragiles, abimés

A la liste des ingrédients cosmétiques honnis, viennent désormais s’ajouter les sulfates. Ce sont des tensioactifs au fort pouvoir moussant et détergeant. Dans la nouvelle ligne capillaire EverForce, EverRiche de L’Oréal, la formulation a été spécialement étudiée pour remplacer le laureth sulfate par du lauryl sulfoacetate, une molécule plus douce, non irritante et de plus grosse taille. et donc à moindre pénétration dans les écailles des fibres capillaires fragilisées qui sont plus ouvertes que la moyenne. Pour mes cheveux fins, j’ai craqué sur EverForce. A l’usage, ce shampooing prodigue une mousse à la fois onctueuse et dense qui s’élimine parfaitement au rinçage. Le parfum est agréable et sophistiqué, en ligne avec la couleur verte du packaging, les huiles de romarin et de genièvre sont rassurantes. Le shampooing laisse les cheveux particulièrement doux et n’irrite pas le cuir chevelu. Conçue pour limiter la friction et limiter l’impact sur les écailles des cheveux, la formule se révèle particulièrement respectueuse de la fibre capillaire et du cuir chevelu. Au total, une belle innovation très séduisante en période de stress, de vie surmenés ou pour les cheveux malmenés par les agressions extérieures, les lissages intensifs ou les colorations rapprochées. Seul bémol lié à ma nature de cheveux, elle est moins propice au volume que les formules de shampooings classiques pour cheveux fins ou plats. Mon conseil : alterner les shampooings sauf en cas de démangeaisons du cuir chevelu souvent liées à la pollution, à la fatigue ou au stress.

Pack-1

Interview Marque : le fondateur des soins Kibio

 

Pierre cabane, fondateur de la marque Kibio
Pierre Cabane, fondateur de la marque de soins Kibio


Pierre, un ancien de L’Oréal a créé en 2005 la marque de soins Kibio. Je vous propose un petit tour sur la saga de cette marque, le bio, etc…

Voici ce qui m’a servi de moteur pour la fondation de 

  • l’idée de la création, une idée assez orgueilleuse ma foi,
  • une revanche sur L’Oréal qui m’avait appris le Marketing, non pas en le faisant, mais en l’écoutant en raison de ma position de financier dans ce groupe
  • la rencontre avec des acteurs du bio. A l’époque, je n’étais pas encore un militant du bio, ma conversion s’est faite au travers de rencontres avec des personnes du terrain, des agriculteurs de la Drôme, le département le plus bio de France. Un évènement m’a marqué, lors d’un déjeuner dans une exploitation agricole, j’ai été impressionné par l’excellences des patates bio et ai ainsi discuté longuement sur les vertus du bio avec cet agriculteur. Le bio permet une sélection naturelle des cultures et j’ai été convaincu par le fait qu’un avocat bio est plus riche sur le plan nutritionnel
  • l’attrait de l’originalité. L’Oréal était absent du marché du bio. Un an plus tard, il rachetait Sanoflore.

Quelles ont été tes plus grandes joies pour avoir porté cette marque sur les fonds baptismaux ?

La création est un processus extrêmement joyeux, inversement proportionnel à la qualité de vie matérielle, notamment les séances de recherche sur le nom de marque, sur le concept. Je voulais positionner la marque sur un paradoxe : la marque à la fois la plus bio et la plus cosmétique. Des formules à 90% bio associées à de superbes galéniques dans des packagings dotés d’argent à chaud. Les 3 premières années, la marque a été distribuée via la vente à domicile. Nous recrutions nos ambassadrices par des annonces dans la presse gratuite, nous recherchions de grandes qualités humaines et commerciales et cela nous a permis d’établir un dialogue soutenu avec les acheteuses. En 2008, nous élargissons la distribution au circuit parapharmacies et pharmacies en démarrant avec Monoprix. Cela nous permettait d’assurer une visibilité pour la presse et pour l’international mais cela a créé de la concurrence avec le réseau de vente directe.

Kibio pots

Qu’a-til manqué à Kibio pour réussir ?

Un peu de simplicité dans le concept qui englobait trop de choses pour être immédiatement compris en pharmacie. Le concept fonctionnait très bien au travers de nos vendeuses dans le circuit de la vente directe qui vouaient une grande dévotion à la marque, en revanche, il était trop complexe pour passer le filtre des pharmaciens. Bien sûr, nous avons également manqué de moyens. 

Pourquoi le marché du bio ne progresse-t-il pas plus ? Est-ce parce qu’il n’y a pas de grands acteurs entièrement dédiés au bio ?

En effet, des groupes comme L’Oréal sont en partie responsables, ils n’ont pas poussé le bio.

Quel est ton produit de beauté idéal ?

Ce serait un produit de soin sur mesure

Quelle marque niche juges-tu intéressante ?
Absolution pour sa sincérité car une marque bio se doit d’être éthique.

Clap de fin, le groupe Clarins qui a racheté la marque en 2010, a décidé d’en arrêter la commercialisation cette année.