Nouveau L’Oréal Revitalift Filler : décodage soin et pub

L’Oréal innove avec ce nouveau soin Revitalift Filler proposé en sérum et en crème. Un soin inspiré des pratiques de la médecine esthétique ou de la dermatologie avec son surnom de Filler qui signifie comblement de rides, pratique où l’injection d’acide hyaluronique est reine. La marque file la métaphore avec de nombreux indices : la sémantique, le packaging évocateur de seringue, les tests réalisés… Décodons ensemble ce soin et sa publicité, un lancement de ce début d’année.

Loreal-Revitalift-filler-serum-et-creme

Une analogie sémantique pour flirter avec le médical et induire l’efficacité puissante de ce nouveau soin.

Sur ce terrain de l’alternative cosmétique à la médecine esthétiques, de nombreuses marques cosmétiques se positionnent avec une légitimité variable. Les plus légitimes sont celles qui fournissent également les produits aux corps médical à l’instar de Filorga. Ces marques comme L’Oréal, Vichy, s’adressent aux femmes qui recherchent l’efficacité et les derniers progrès en matière de techniques, de science et d’actif.
Dans le nouveau Revitalift Filler, L’Oréal met en avant une double démarche : rides et volumes du visage, correspondant aux attentes et besoins des femmes préoccupées par l’évolution de leur visage avec l’âge. Un discours qui n’est pas sans rappeler celui de Lancôme Renergie Morpholift d’il y a quelques années Ses actifs stars sont l’acide hyaluronique (sodium hyaloronate), actif que l’on retrouve dans de nombreux soins (Filorga Skin Absolute, le sérum Clinique Smart et le soin Lancôme Visionnaire – des soins décodés sur le blog) et un extrait végétal raffermissant. Le sérum est beaucoup plus fortement concentré en acide hyaluronique qui se positionne à la 8ème place parmi les ingrédients. Le test clinique montre une belle efficacité » sur les rides du front avec une réduction de 24%. Dommage que le test clinique n’ait pas été fait contre une séance d’injection d’acide hyaluronique, la référence absolue, cela aurait permis de mesurer les écarts d’efficacité entre l’utilisation quotidienne d’une crème de jour et d’une séance chez le médecin. L’Oréal avait l’an passé réalisé un test comparatif assez probant contre une séance de laser.

nouveau-loreal-revitalift-creme

Les textures : celle de la crème est belle, onctueuse, laissant la peau mate et agréablement parfumée (parfum presque trop présent à mon avis). elle est étonnante sous les doigts avec son effet coussin à la fois très élastique et  moelleux. Quant au sérum, elle glisse facilement sous les doigts et s’étale bien. pas besoin d’en mettre beaucoup. Utilisé en duo avec la crème, le sérum booste son efficacité par deux. Mon conseil : espacer de quelques minutes l’application de la crème après celle du sérum. Pour bien laisser pénétrer le sérum et optimiser son efficacité.
Mon avis : de belles textures, peu siliconées, qui font une belle peau non brillante. Un geste à adopter au printemps, mais attention pas de protection UV mentionnée, donc à partir de mai-juin, ne l’utiliser plus que la nuit. Quant au sérum, utilisez-le avec parcimonie, le flacon ne contenant que 16 ml.

Publicité : un portrait élégant de Naomi Watts en noir et blanc pour s’adresser aux femme de plus de 40 ans.

Encore une nouvelle égérie pour cette ligne L’Oréal Revitalift, après Andie Macdowell, Inès de la Fressange, Helena Christensen (Revitalift Laser X3). L’Oréal renoue ainsi avec les stars de cinéma à la notoriété planétaire.

Loreal-egerie-rines-helena-naomie-eva

Le choix du noir et blanc intemporel véhicule élégance et efficacité, mais met à distance. Un choix repris par de nombreuses marques de luxe en print ce printemps (Chanel, Prada, Saint Laurent et Isabel Marant). Un parti-pris qui permet de valoriser la nature morte produits, en couleur.

Pub-l-oreal-revitalift-naomi-watts
La sémantique utilisée dans la publicité souligne l’analogie avec la médecine esthétique au travers des termes : revolumisant, restaure les volumes, sillons naso-géniens…Quant au packaging du sérum, sa forme évoque sans contenste l’aiguille dans une vision futuriste. C’est un flacon doseur high tech qui protège la formule de l’air et de la lumière. La dose délivrée est petite, permettant d’ajuster en fonction des besoins de la peau et accentuant la dimension concentrée du sérum. La bizarrerie que j’ai notée, c’est le décalage entre les chiffres d’efficacité indiqués pour les rides du front entre l’étui et la publicité, respectivement -16% et -24%.

Quant à la communication digitale, elle s’avère très réduite sur le site de la marque, sans témoignage, ni démonstration. Dommage ! A l’opposé de ce que fait Dior pour son nouveau sérum Capture Totale. sur un mini-site En revanche, possibilité d’achat en ligne aux prix respectifs de 18,90 € chacun. Au vu de la faible contenance du flacon de sérum, ce dernier flirte avec les prix des marques de pharmacie.

6 réflexions sur “Nouveau L’Oréal Revitalift Filler : décodage soin et pub

  1. J’ai voulu juste découvrir ce produit en décembre et j’ai été émerveillée
    Mais je vis en Turquie et j’ai du mal a le trouver
    Pouvez vous me communiquer une adresse ou me dire comment je peut le trouver à partir de Ankara ?

    • Bonjour Claire, je ne serai pas d’une grande aide car je ne travaille pas pour la marque L’Oréal. Si la distribution en Turquie est comparable à celle de la France, vous pourrez peut-être trouver le soin Revitalift Filler dans les grands magasins ou en hypermarché. Sinon à votre prochain retour en France.

  2. Pingback: Défier la gravité : Dior Capture ou Avène Physiolift

    • Bonjour Rita,
      Si vous souhaitez obtenir des échantillons, je vous conseille de vous adresser directement à la marque L’Oréal Paris. Vous pouvez tenter votre chance en appelant sur le numéro Azur 0 810 18 28 38. Sans garantie !

  3. Pingback: Décoder la pub : L'anti-rides Revitalift de L'Oréal contra le laser CO2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.