High tech au service de la mode éco-responsable: le progrès des jeans Levi’s

Les jeans accusés d’être les vêtements les plus polluants sur la voie du progrès ? La marque Levi’s, leader du marché des jeans, s’est lancée dans la bataille éco-responsable et du respect de l’environnement sous l’angle high tech. Voici la dernière innovation du Lab Levi’s.

jeans

Des jeans plus respectueux de l’environnement : l’innovation éthique Levi’s

La fabrication de jeans est extrêmement gourmande en eau et en produits chimiques. Des produits chimiques et toxiques qui polluent dramatiquement les eaux en Chine et mettent en danger la santé des ouvriers. Notamment le permanganate de potassium ou la technique du sablage (interdite en Europe) qui donnent aux jeans leur aspect délavé. Selon SloWeAre, l’industrie textile serait responsable de la pollution de 70% des eaux chinoises.

pollution jeans

Le Lab high tech de Levi’s a pour objectif de concevoir et de produire des prototypes qui répondent aux nouvelles exigences écologiques de la griffe tout en réduisant la pénibilité du travail. Après plusieurs années de recherche, ce laboratoire d’innovation textile a mis au point une technologie laser à la lumière infrarouge qui permet de donner en 90 secondes au denim un aspect usé et délavé. Épargnant à la fois du temps homme et nombre de produits chimiques. Le changement du process de fabrication continue à évoluer également sur l’étape du prototypage. Le logiciel de design créé par le Lab à San Francisco, divise le nombre d’étapes par quatre. Ces innovations technologiques permettent au leader mondial (4,5 milliards de chiffre d’affaires) de repenser ses chaines de fabrication et logistique. À l’horizon de fin 2019, 75 millions de jeans de par le monde devraient produits de cette manière. Comme l’a annoncé la directrice de la Supply chain, Liz O’Neill.

jean éco-responsable

Face aux enjeux environnementaux, il est intéressant de noter les différences de stratégies de communication adoptées de part et d’autre de l’Atlantique. Ainsi, les entreprises américaines comme Levi’s n’hésitent pas à communiquer en amont les progrès qu’elles vont réaliser. Alors qu’en Europe, et surtout en France, les sociétés préfèrent atteindre leurs objectifs green et éco-responsables avant d’en informer les medias. Une posture beaucoup plus empreinte d’humilité et de réalisme. Qui met à mal le green washing.
Côté cosmétiques, vous pourriez aimer lire l’article dédié au virage green adopté par L’Oréal et Unilever

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.