La marque DS coupe le cordon & expose sa facette arty avec Yves Saint Laurent

Dans l’univers des constructeurs automobile, le changement d’identité et de culture important pour la marque DS m’a marquée, même si cet univers est loin d’être mon terrain de jeu favori. Elle s’affranchit de la marque ombrelle de la maison mère Citroen pour devenir une marque autonome avec son propre logo, y compris récemment sur la calandre. Une marque qui communique directement auprès du grand public avec un esprit décalé tout en empruntant les codes du luxe : noir et blanc, personnage emblématique dans la communication de relancement, Sir Alfred Hitchcock, flagship dans le Triangle d’or : DS World Paris, rue François 1er.

flagship-marque-DS-hall

Une boutique amiral qui sert actuellement d’écrin non seulement à certains modèles mythiques de DS, mais aussi à une exposition qui fait référence à l’univers de création artistique que la marque veut cultiver et à l’esprit d’audace qui anime cette marque. Une exposition dédiée à Yves Saint Laurent, à sa carrière artistique mais également à l’homme. Une exposition photo mettant en exergue les tirages des photographes Pierre et Alexandra Boulat. Un couple  photographe père fille, lui photographe pour le magazine Life aux Etats-Unis et elle, photoreporter indépendante. Proche et complice du créateur Yves Saint Laurent, il donne à voir l’intimité du travail de création du designer que ce soit à l’atelier ou dans ses appartements parisiens.

Yves-saint-Laurent-les -annees-Dior

Les photos exposées retracent les grandes étapes du parcours du designer, de ses premières années chez Dior à la fin des années 50  à la création de sa maison de couture et de sa première collection en 1962, à la vie de la Maison de couture de l’avenue Marceau jusqu’à ses séjours à Marrakech dans les années 70.

Yves-st-laurent-preparation-collection

Sa fille, Alexandra Boulat, nous livre au travers de ses clichés en couleur de 2002 un témoignage émouvant et passionnant de la dernière collection YSL, fermant ainsi le bal.

Yves-saint-laurent-maison-de-couture-Marceau-1974 Yves-saint-laurent-photo-Pierre-Boulat

defle-YSL-1974

Le lien entre ce parcours créatif d’une des icônes de la mode française et la marque DS, c’est le génie créatif qui s’exprime chez le constructeur automobile, mais également des valeurs d’élégance, d’audace et de modernité.  Une facette avant-garde très visible quand on observe ces modèles cabriolet des années 50 ou 60 dont l’empreinte a marqué internationalement, au-delà de la personnalité du Général de Gaulle.

DS-modele-vintage

modele-DS-annes-50

Cette dimension arty, la marque le souligne dans ce showroom de luxe avec la mise en scène des peaux de cuir ou des bobines de couleur, à l’instar d’une marque de mode ou de luxe.

DS-Word-peaux-cuir

Bobines-DS-world-paris

En s’émancipant de Citroën, la marque DS délimite sa culture de marque, son territoire de communication et asseoir son positionnement premium en France comme à l’étranger. Avec en fil rouge, ces valeurs de raffinement, de savoir-faire à la française et d’audace arty. Des valeurs peu attribuées à la marque Citroën.

Exposition du 11 juin au 10 septembre 2015.
Exposition gratuite en association avec la Fondation Pierre Bergé- Yves Saint Laurent.
DS World Paris, 33 rue François 1er, plus de détails sur www.dsworld.paris ou #YSLDSWorldParis.

Une réflexion sur “La marque DS coupe le cordon & expose sa facette arty avec Yves Saint Laurent

  1. Pingback: Maison Yves Saint Laurent, l'ame du couturier renait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.