L’Oréal sabre dans ses marques, Inneov, Créateurs de Beauté…

Après avoir arrêté mi 2014 les marques du Club des Créateurs de Beauté, le groupe L’Oréal annonce conjointement avec Nestlé le projet de mettre fin à leur joint-venture Innéov à l’horizon du 1er trimestre 2015. Une coupe sombre qui peut toucher tant un circuit de distribution – la VPC ou vente par correspondance pour le Club des Créateurs de beauté qui commercialisait notamment les cosmétiques Agnès B, Maniatis -, une marque de cosmétique orale avec Innéov ou encore un pays comme l’arrêt en Chine de la marque Garnier. Une démarche stratégique également mise en oeuvre par Procter & Gamble.

Inneov-fermete-pub

marques-Club-createurs-de-beaute

Innéov, la joint venture entre L’Oréal et Nestlé créé en 2002 sur le marché des compléments nutritionnels a déçu.

Vendus en pharmacie, ces produits de cosmétique orale sont gérés par la Division Cosmétique Active de L’Oréal.  Une initiative profitant des efforts de recherche communs entre L’Oréal et Nestlé. Un développement de marque à la fin des années 90 en plein boom de la cosmétique orale. Fait marquant, en 2009, le leader français des compléments alimentaires pour la beauté et la santé, Oenobiol, créé par le docteur Marie Béjot, médecin nutritionniste, 20 ans auparavant, passait dans le giron de Sanofi. Avec un chiffre d’affaires de 57 millions d’euros à l’époque à rapprocher des 55 millions d’euros de CA réalisés par Innéov en 2013. Depuis sa création en 2002, Innéov s’est focalisé sur les compléments alimentaires dédiés aux capillaires (cf l’article que j’ai rédigé sur Innéov Densilogy ,cliquez ici), aux solaires et à l’anti-âge. Avec des performances contrastées selon les pays, le France étant considérée comme un pays difficile avec des acteurs historiques dominants.

complement-alimentaire-inneov-densilogy

 

Le Club des Créateurs de Beauté, une aventure multi marques de 27 ans avec L’Oréal, s’est éteint en juin 2014.

Le Club des Créateurs de Beauté, un nom long pour le web et un concept complexe et vieillissant. Le catalogue regroupait des marques assez hétéroclites, le maquillage Agnès B et notamment son produit culte, l’embellisseur abricot, la ligne capillaire et coiffante Jean-Marc Maniatis créée dans les années 90 en plein boom des marques de coiffeurs professionnelles comme Jacques Dessange ou Jean-Louis David lancées toutes les trois par le groupe L’Oréal et la Division des Produits Grand Public, les soins cosmétiques Cosmence, des parfums…

Procter rationalise depuis quelques années son portefeuilles de marques

Procter & Gamble, le géant américain a annoncé vouloir se concentrer sur 80 marques les plus performantes, il vient de céder d’ailleurs la marque Duracell et élague dans son portefeuille alors que son chiffre d’affaires stagne. Il annonce aujourd’hui réfléchir à la cession de la marque capillaire Wella, vendue chez les coiffeurs et en grande distribution.

Cette politique de gestion de portefeuille de marque, nouvelle pour L’Oréal, s’explique par un contexte économique qui se durcit, les taux de croissance ne sont plus à deux chiffres et les exigences de rentabilité se font donc plus incisives. Mais également une politique de croissance externe avec l’acquisition de marques pointues, américaines ou chinoise, bénéficiant d’un savoir-faire et de position intéressant le groupe, comme NYX et son business model s’appuyant sur un puissant levier digital que je vous ai décrit dans cet article, 

2 réflexions sur “L’Oréal sabre dans ses marques, Inneov, Créateurs de Beauté…

  1. Pingback: Complément alimentaire cheveux, j'ai testé Innéov Densilogy | Beauty Decoder

  2. Le sujet est bon et franchement, pour Innéov, je ne pas surprise. Il n’y a rien de très trépidant et étant une grande lectrice de blogs (en étant moi-même blogueuse), la marque qui envoie « le plus du pâté » sur la blogo est Fleurance Nature et ce, depuis au moins un an déjà ! Pour le CCB, j’aurais bien aimé qu’ils proposent les produits en grande distribution, notamment la marque Agnès B. qui était très bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.