Lifting manuel : le massage des tissus cutanés ou Kinéplastie en institut

J’ai découvert le lifting manuel du visage, la Kinéplastie, dans un institut de beauté du Triangle d’or, Françoise Morice. Créateur de cette méthode qui repose sur un massage profond des tissus cutanés, cet institut fait référence dans ce domaine. Ses praticiennes ne délivrent ce précieux massage qu’après 2 ans de formation. Car il mobilise en profondeur les tissus cutanés et la micro-circulation pour effectuer un micro lifting visage. Avec un objectif : sous la pulpe des doigts, solliciter, travailler les tissus cutanés pour corriger les rides et remonter les traits. Une pratique à effectuer au moins une fois par an et si l’on recourt à des injections de botox ou d’acide hyaluronique, après deux mois. Voici le détail de mon expérience. 

lifting

Entre les mains de la directrice de l’institut, un micro lifting manuel 

Accueillie par Delphine, directrice de l’institut Françoise Morice, je suis rapidement installée en cabine de soin. La déco très classique de cet institut a peu évolué ces dernières années, les rituels réalisés sont le fruit d’une longue pratique. Ainsi, cette approche très experte de la peau, m’explique-t-elle, puise ses sources dans l’expertise de la kinésithérapie, des muscles et des tissus cutanés. La raison ? A l’origine de cet institut, Françoise Morice et son mari kinésithérapeute. Ils commencent par soigner les grands blessés et brûlés de la seconde guerre mondiale avec pour objectif notamment de réduire les cicatrices profondes. Puis, elle me détaille le protocole de ce soin appelé kinéplastie dont la majeure partie se déroule à sec, c’est-à-dire un massage liftant sans crème ou huile.

cabine-institut-françoise-morice

Le protocole débute par un démaquillage au lait et à la lotion, gestuelle fortement recommandée par l’institut au quotidien. Puis le visage reçoit une vaporisation d’eau enrichie d’essence de fleur d’oranger, au parfum purement divin. Pour bien préparer la peau et me détendre. A l’aide d’un instrument issu d’un autre temps mais ô combien efficace, le vaporisateur du Docteur Lucas Championnière. Puis, Delphine procède à un massage mécanique et manuel à l’aide d’un petit appareil électrique qui aspire la peau pour un massage plus profond. Un massage qui s’adapte à chaque peau et à chaque visage. Dans mon cas, elle cible avant tout les rides et les zones relâchées en commençant par le cou et l’ovale du visage. Ce modelage profond active la micro-circulation sanguine et lymphatique pour densifier les tissus cutanés. Il démarre par le cou, zone que nous avons tendance à oublier, puis les contours du visage, de la bouche, les maxillaires et les tempes, le front, le contour des yeux … S’ensuit un massage entièrement manuel avec des manoeuvres variées et toujours à sec avec la pulpe des doigts, qui travaille même les paupières supérieures. Encore plus détendant. Puis Delphine m’applique un masque au pinceau avec un effet fraîcheur bienvenu.

lifting-protocole

Mon avis : je ressors avec une très belle peau, lisse au teint éclatant. De plus, je n’ai pas les racines des cheveux grasses puisque la majeure partie du soin se fait à sec. Ce protocole d’1h10 est très expert et mérite sa réputation. Prix : 130€
Institut Françoise Morice 58 bis rue François 1er 75008
Tél : (+33)1 42 56 14 08 Plus détails sur leur site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.