Journée internationale de la femme: Nike prône l’empowerment au Moyen-Orient, une marque engagée !

Marque engagée, Nike pour la journée internationale de la femme prône l’émancipation par le sport pour les femmes au Moyen-Orient. Dans un film posté sur les réseaux sociaux il y a une dizaine de jours, la marque à la virgule promeut les femmes athlètes arabes.

Nike-What-Will-They-Say-About-You

Cette vidéo intitulée What will they say about you ? donne à voir des femmes osant faire du sport dans la rue sous le regard étonné, médusé, voire agressif de la population. Elle sont méprisées, reluquées comme si elles faisaient quelque chose de mal. Ces regards insistants révèlent ainsi le poids de la critique sociale dans les pays du Moyen Orient à l’égard des femmes.

regard-opprobe

Engagée, la marque milite pour encourager les femmes de ces pays à s’émanciper des opinions et des critiques. L’empowerment est alors montré au travers de plans et d’images de femmes combattantes, décidées, assumant leur sport (boxe, course, escrime…) et leur ambition.

running-nike-middle-east

feminisme-marque-nike

Jouant la carte de l’émotion, le film s’achève sur les plans d’une petite fille hésitant à s’élancer. Il souligne par là-même la responsabilité des femmes et des hommes actuels vis-à-vis des nouvelles générations.


Gageons que ce film reçoive un écho fantastique sur les réseaux sociaux. Cela est déjà bien parti avec plus de 2,2 millions de vues sur youtube, 4 millions sur l’ensemble des plateformes sociales en seulement 2 semaines. Au vu des réactions, commentaires positifs et négatifs, ce film va faire du bruit.

nike-militantes

Près d’un millier de pouce baissé, sans compter les remarques sur les tenues de sport moulantes, montrent la résistance à l’empowerment des femmes, à leur émancipation. Alors si, comme moi, la discrimination à l’égard des femmes vous choque, je vous engage à partager ce film sur les réseaux sociaux avec le hashtag #journeeinternationaledelafemme le 8 mars justement, la journée internationale de la femme…

journee-internationale-de-la-femme

 

Un combat pour le féminisme que reprend avec talent la nouvelle directrice de création Dior. J’ai nommé Maria Grazia Chiuri . Un acte militant qu’elle met en avant sur les tee-shirts de son premier défilé. Pièce phare et commentée de la collection Dior printemps-été 2017 décrite dans cet article du blog.

En France, la toile s’enflamme, twitter en tête au sujet de la campagne Saint Laurent dont le visuel est jugé dégradant pour l’image de la femme. Une campagne d’affichage qui démarre en pleine Fashion Week à Paris. Elle crée une polémique justifiée à mes yeux. Le hashtag #YSLretiretapubdegradante fait fureur sur les réseaux sociaux. Des plaintes ont été déposées auprès de l’autorité de régulation de la publicité. Une polémique justifiée en amont des investissements presse. Voici ci-dessous l’un des visuels incriminés. D’autant plus choquant que le groupe Kering défend la cause des femmes. Et vous, qu’en pensez-vous ?

anti feminisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *