Influenceurs Millenials sur le catwalk Dolce & Gabbana, la consécration !

Ils sont jeunes, intelligents, beaux ou pas, ultra-connectés : les influenceurs. Pour la 1ère fois, ils ont défilé pour Dolce & Gabbana à Milan pour la présentation de la collection Automne-Hiver 2017. Ainsi, les griffes de luxe soignent leur notoriété et leur visibilité sur le web en collaborant avec les influenceurs. Consécration internationale pour ces influenceurs Millenials lors du défilé Dolce & Gabbana à Milan puisque c’est eux-même qui ont assuré le show. Ils étaient 49 à être sélectionnés parmi les influenceurs les plus importants auprès des millenials aux quatre coins de la planète Mode. Cette fois-ci, ils n’étaient pas invités aux meilleures places pour voir le défilé, mais ils ont endossé le rôle de mannequin pour présenter les pièces de la collection.

influenceurs

Le défilé Dolce&Gabbana : les influenceurs mannequins d’un jour

Avec des pièces adaptées à leur lifestyle, leurs envies, souvent décalées tels les blousons et sacs à dos peluche. Ils défilaient aux côtés des mannequins professionnels pour ce coup d’envoi milanais des défilés Homme de l’automne-hiver 2017. De quoi assurer une couverture planétaire 2.0 du show, suivi par des milllions de fans sur Instagram, WeChat ou Weibo et les autres réseaux sociaux. On y voyait notamment en ouverture le jeune chanteur américain Austen Mahone, tout juste âgé de 20 ans et comptant près de 10 millions de followers. Il a aussitôt entonné son tube Lady, suivi par ses camarades stars de la toile.

influenceur-austin-mahone

Parmi les influenceurs les plus puissants, il y avait l’acteur chinois Chen Xuedong (alias Chen Cheney) et ses 24 millions de fans sur Weibo, le Twitter chinois, ou encore Gogo Boi influenceur mode, le réalisateur américain Cameron Dallas et ses 17 millions de Followers sur Youtube.

Le défilé s’est révélé mixte car Dolce & Gabbana à l’instar d’autres marques de prêt-à-porter, a fusionné son calendrier hommes et femmes. Parmi les stars connectées, on retrouvait aussi les fils et filles de, Rafferty Law, Sophia Richie, les soeurs Stallone.

rafferty-law-richie-dolce-gabbana-show

Et la mannequin influenceuse britannique Imogen Waterhouse ou la brésilienne Lala Rudge. Toutes de noir vêtues, dans l’esprit iconique des stylistes Domenico Dolce et Stefano Gabbana.

imogen-waterhouse-defile-dolce-gabbana

Après le défilé selfie de l’an dernier, c’est une nouvelle étape de franchie pour Dolce & Gabbana dans l’intégration de l’éco-système digital.

defile-selfie-dolce-gabbana

C’est aussi un nouveau tournant stratégique pour l’industrie du luxe et de la mode, dicté par la puissance croissante des réseaux sociaux dans le comportement d’achat des produits de luxe. Il souligne l’importance du levier Influenceurs, notamment dans les pays émergents comme la Chine ou le Brésil. Et non pas uniquement auprès des clients de demain, mais des clients d’aujourd’hui. Un tournant en phase avec le See it Buy Now des défilés puisque pour certaines griffes, les pièces sont désormais accessibles à la vente sur le web dès le défilé fini.
De même, Dior et Chanel misent stratégiquement sur les millenials et le digital comme en témoignent la nomination de Maria Grazia Chiuri ou le dernier défilé au Grand Palais (cf article du blog).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *