Hermès, l’audace du luxe, prouvée par le film #Je suis un cheval

Hermes Je suis un cheval

Hermès ou l’audace et le décalage d’une maison de luxe, la preuve par le film #Je suis un cheval. Un film viral présent sur le site institutionnel de la Maison Hermès, qui a vocation à être partagé sur les réseaux sociaux tant son décalage, sa simplicité, voire son minimalisme et surtout la relation au cheval et à son passé de sellier, font partie de l’ADN de la Maison Hermès. Dans ce film où les acteurs miment, épousent les mimiques et les bruits du cheval, nous sommes immédiatement transportés dans cet univers avec ce décalage propre au luxe. Quel talent mais aussi quelle connaissance approfondie de cet ami de l’homme ! Et surtout, un second degré qui confère du panache et renforce la dimension contemporaine de la marque. Du brand content décalé, plein d’humour et de poésie, adapté au web. Très efficace, il mobilise notre cerveau droit, siège des émotions et de la créativité en s’appuyant sur une métaphore pour une meilleure appropriation.

Extrait de la vidéo : acteurs mimant le cheval
Extrait de la vidéo : acteurs mimant le cheval
Un mimétisme fou
Un mimétisme fou, un décalage qui séduira les réseaux sociaux

Hermès conjugue avec succès et prestige des dimensions paradoxales, l’intemporalité et la discrétion versus l’audace et la présence sur les réseaux sociaux : Facebook et ses 1,7 million de fans, Pinterest, Twitter… la marque entretient son image auprès de ces fans digitaux avec du brand content très spécifique, original. Elle puise à la fois dans ses racines et dans le monde de l’art, telle cette photo de couverture sur facebook qui revisite les portraits du peintre de la Renaissance Arcimboldo. Destinée au public jeune, elle conçoit également des applis comme Silk Knots pour l’éduquer sur ses carrés iconiques et sur les mille et une façons de les nouer, dessins à l’appui.

La couverture de Hermès Facebook inspirée par Arcimboldo et par la collection Métamorphose Printemps-Eté
La couverture de Hermès Facebook inspirée par Arcimboldo et parla collection Métamorphose Printemps-Eté
Campagne Hermès printemps-été 2014
Campagne Hermès printemps-été 2014

Hermès, c’est également une croissance retail maîtrisée, avec 6 nouvelles boutiques programmées sur 2014 comparativement à la boulimie de l’expansion géographique de la marque Louis Vuitton qui, sur les 5 dernières années, en ouvrait une vingtaine par an (Varsovie, Oulan Bator, Kiev..). Ainsi Hermès détient moitié moins de boutiques en Chine que Louis Vuitton. Le meilleur moyen pour gérer la rareté et entretenir le désir. Pour autant, la marque affiche des résultats qui font pâlir de nombreuses marque de luxe ou premium en 2013 avec un chiffre d’affaires en croissance de 8% et une rentabilité de 32%.

Désolée la vidéo « Je suis un cheval », ce bijou d’humour et d’audace, n’est plus visible.

Lire également deux articles de ce blog consacrés à la marque Hermès : Soie arty, soie folle et Hermès distille la poésie campagne 2014.

7 réflexions sur « Hermès, l’audace du luxe, prouvée par le film #Je suis un cheval »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.