Entertainment et luxe : Balmain, Gucci prennent ce tournant digital

Alors que le luxe voit ses fondamentaux bouleversés par la pandémie, certaines maisons de luxe proches des Millennials intègrent entertainment digital à leur communication digitale. C’est le cas notamment de Balmain sous la houlette de Olivier Rousteing et de Gucci.

entertainment balmain

Balmain mise sur l’entertainment culturel et digital durant le confinement

L’objectif est d’entretenir le lien avec sa communauté digitale et ses clients potentiels, de les divertir tout en enrichissant le storytelling de cette griffe de luxe. Son directeur artistique, Olivier Rousteing, fait preuve d’une grande créativité et d’une connaissance fine de ses fans en leur proposant de l’entertainment culturel. Ce, de façon éclectique : accès aux archives de la maison et aux pièces marquantes des précédentes collections (une approche classique), mais aussi des challenges créatifs et ses croquis en noir et blanc de ses modèles les plus emblématiques à colorier. Des défis participatifs où le public est invité à choisir les thèmes, tissus, coupes et couleurs des prochains défilés. Une opération au nom fédérateur #BalmainEnsemble.

coloriage Balmain

Gucci mixe entertainment et éducation sexuelle 

Plus étonnant et plus éducatif, la maison florentine Gucci embrasse une mission sociétale avec la série de podcasts #TheSexEdxGucci au croisement du sexe, de la santé et de la prise de conscience. On y retrouve ainsi Liz Goldwyn (@goldilocksg) en conversation avec des experts cliniques  de l’univers de la sexologie, de la santé mais aussi des voix culturelles, des artistes et des influenceurs qui dessinent un dialogue autour du sexe, du genre, de l’entertainment et du bien-être.

Gucci community

Quant à la marque Karl Lagerfeld, elle propose le programme Together with Team Karl, destiné à engager et à inspirer sa communauté avec des activités, des cours et du contenu d’entertainment. Célébrant un sens aigu de la communauté, ces performances incluent différents membres de la #TEAMKARL : une leçon de dessin par le directeur artistique), une séance d’entrainement par Sébastien Jondeau (ambassadeur de la marque), ou de yoga par une employée de la marque, professeur de yoga.

La musique s’inscrit au coeur des propositions d’entertainment de  Bottega Veneta, de Louis Vuitton et de Kenzo

La griffe italienne embrasse large avec Bottega Residency, une résidence d’artistes musiciens, mais aussi des recettes de chefs talentueux, étoiles montantes de la scène gastronomique et même un film du dimanche soir. Bottega Veneta déploie son offre sur l’ensemble des réseaux sociaux du monde Instagram, Youtube, Weibo, WeChat, Line, Kakao, Spotify, Apple Music, SoundCloud. Sans compter un mini-site dédié.

Yayoi Kusama FondationLouisVuitton

C’est au travers de sa fondation que Louis Vuitton délivre un contenu artistique au travers des artistes qui y ont exposé comme la japonaise Yayoi Kusama et musical sous  #FLVchezvous. Vous pouvez ainsi revivre les concerts de la classe d’excellence dirigée par Gautier Capuçon ou encore le récital donné par Boris Berezovsky (piano) et Henri Demarquette (violoncelle) sur le site de la fondation.

Quant à la marque Kenzo, elle a décidé de lutter contre la solitude et l’ennui des internautes. Elle propose des événements hebdomadaires organisés en direct sur Instagram, pour distraire la communauté Kenzo. Le lundi est consacré à la musique avec la mise en ligne de playlists, des ateliers sont orchestrés le mercredi, et des performances musicales live le vendredi. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.