Digital Louis Vuitton à la recherche du sens, les nouveaux ambassadeurs à Davos

Sur son site dédié à l’homme, Louis Vuitton dévoile de nouveaux ambassadeurs de marque. Un virage Marketing que sous-tend cette nouvelle campagne digital dans le choix de ses ambassadeurs, non plus issus des univers du cinéma, de la musique, du sport. Des personnalités moins connues du grand public regroupées au Forum économique de Davos au témoignage fort. Décodons ensemble ce brand content.

Digital-Louis-Vuitton-davos-homme-

Qui sont-ils ? Des hommes de lettres, des personnalités de la culture, non pas de grandes célébrités :

    • Atiq Rahimi, auteur de ce bel ouvrage Syngué sabour- Pierre de patience, couronné d’un prix Goncourt en 2008 et réalisateur du film éponyme,
    • Tom Reiss qui a raflé le prix Pulitzer pour « The Black Count », sa biographie  du comte de Monte-Cristo,
    • Lourenço Bustoni, l’homme qui gère les évènements culturels autour des JO de 2016 au Brésil.
    • Felix Marquardt, consultant politique auprès des présidents de Colombie, Panama et Géorgie.
    • Enfin, Dr. Gino Yu de l’Université polytechnique de Honk Kong.

Digital-Louis-Vuitton-hommes-davos

Ils sont tous photographiés par Fred Kihn avec le sac PDV (acronyme de porte-document voyage créé par le malletier Louis Vuitton dans les années 30) lors du récent Forum économique de Davos. L’intérêt réside avant tout dans leur interview sur leur vision de la vie et de leur travail, mais aussi sur les enjeux de société. Du brand content  à forte valeur, un investissement vers un digital plus profond, porteur de sens, un véritable supplément d’âme

L’approche est à la fois originale, aspirationnelle et en lien direct avec l’humus de la marque : le voyage, le monde, la relation à autrui. En ce sens, elle préfigure l’évolution du brand content digital, à savoir une vision élargie culturellement, porteuse de sens. Notamment dans le luxe, même si elle semble ne s’adresser qu’aux initiés, qui se retrouvent dans cette vision. Moins bling bling, c’est une façon de les rassurer sur l’élitisme de la marque Louis Vuitton.
C’est une évolution forte pour le maroquinier qui par le passé, avait marqué les esprits avec ses campagnes pub mettant en scène des personnalités très connues de la politique (Mikhaïl Gorbatchev), de la musique (Keith Richards), du sport (Mohammed Ali) shootées pendant 5 ans par Annie Leibovitz. Voici les pubs plus marquantes qui ont contribué à consolider l’image de Louis Vuitton et à l‘ancrer dans la puissance.

vuitton-gorbatchev

pub-vuitton-keith-richards

louis-vuitton-ali-publicite

 

Et plus récemment en novembre 2013, ke choix de David Bowie, photographié par David Sims.

Louis-Vuitton-Bowie-pub

Cette stratégie publicitaire accompagne la stratégie de montée en gamme des produits, stratégie que j’évoquais dans l’article dédié à la nouvelle campagne dont l’égérie est Michelle Williams.

Une réflexion sur “Digital Louis Vuitton à la recherche du sens, les nouveaux ambassadeurs à Davos

  1. Pingback: Digital Vuitton à la recherche du sens l...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.