Dessous chics #octobrerose

Dans ce merveilleux blog, on parle beaucoup de la femme et de la beauté ! Un petit clin d’oeil sur ce qui ne se voit pas mais qu’on laisse entrevoir d’une manière ou d’une autre… Les « dessous chics » , c’est avant tout  le raffinement et l’amour de soi, c’est un rempart contre les désagréments du monde , c’est une politesse, c’est une distance, c’est un secret, c’est une émotion.  
Je n’en dirai pas davantage car Serge Gainsbourg en a fait une chanson. Et tout est si bien dit.
Voici L’association de concepts et de deux personnalités : Chantal Thomass et Rebecca Plisson. Une vraie rencontre ! 


L’une est à la célébration du féminin et à la lingerie chic, ce que les poèmes sont à la littérature. L’autre donne à l’objet un mélange d’avant garde, de féminité légère et de précieux en créant une vraie surprise ! Elle donne aux objets qu’elle fabrique, une fragilité intérieure et un souci du détail et du raffinement en assemblant de la soie et du satin .
Un moment inoubliable à la boutique Chantal Thomass, la reine des dessous chics ! :


Rebecca Plisson présente sa collection d’objets insolites et magnifiques fabriqués à base de bretelles de soutien gorge ( oui vous avez bien lu !) une pure merveille ! Ca va de la chaise d’un bleu nuit étourdissant au soulier de danse en passant par des objets aussi ravissants qu’insolites. Courez y, c’est à la boutique 211 rue st Honoré 75001 Paris  jusqu’au 15 Novembre ! Inoubliable ! 


Le joli bracelet ….( voir photo ) c’est une bretelle de soutien gorge ! Raffiné ,élégant , nouveau , personnel , artistique, du beau ! Et en plus ce bracelet bretelle est vendu au profit de l’Institut Curie pour la lutte contre le Cancer.  Vendu sur www.boutique.curie.fr

Bravo Rebecca ! Quelle rencontre : Chantal et Rebecca ! Pas fini d’en parler ….

Une chronique plus caritative que d’habitude, signée de ma très chère Martine. Lire également les précédentes chroniques de Martine toutes bonnes pour le moral, notamment celle dédiée à la La Land Life ou comment résister à la morosité en vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *