Créatrice pionnière de cosmétiques, Helena Rubinstein est exposée à Paris

Créatrice de cosmétique il y a 100 ans, Helena Rubinstein fut une des premières femmes entrepreneurs dotée d’une vision mondiale. Cette pionnière démarra son premier institut en Australie en 1902, avant de s’implanter à Londres, puis de se développer aux Etats-Unis au travers de sa marque de produits de beauté. Après New York et Vienne, l’exposition qui lui est consacrée – Helena Rubinstein, l’aventure de la beauté – s’installe à Paris pour une durée de 5 mois. Elle retrace l’histoire incroyable de cette femme entrepreneuse, créatrice et visionnaire. Une femme autodidacte,  amoureuse du beau et de la beauté au féminin. Une figure avant-gardiste en phase avec les valeurs d’aujourd’hui. Elle prônait déjà, en effet, l’émancipation des femmes. Son parcours exceptionnel est représenté au travers des oeuvres qu’elle a collectionnées, de ses succès en tant qu’entrepreneur comme des personnalités qu’elle a côtoyées. Jean Cocteau l’avait ainsi surnommée L’Impératrice de la beauté.

créatrice

Grande créatrice, elle fut à l’origine de nombreuses innovations produit.

Elle démarre l’aventure cosmétique avec une crème à base de plantes créée par un ami hongrois. À Melbourne, elle improvise un laboratoire dans sa cuisine pour reproduire cette crème appréciée de ses clientes. Après Londres, elle ouvre sa Clinique de la beauté à Paris avant la première guerre mondiale. En 1914, elle part aux Etats-Unis et ouvre des salons à son nom. Elle devance de quelques années, sa grande rivale, Elizabeth Arden., autre grande créatrice de cosmétiques Dans les années 30, elle crée le premier mascara waterproof, puis le premier soin anti-âge, le premier masques aux hormones, mais aussi la première classification des soins par type de peau. Entrepreneuse, elle a inventé l’institut de beauté moderne, installé le concept de rituel de beauté et a étendu son emprise sur plusieurs continents. Dès 1904, Helena Rubinstein (1872-1965) eut pour slogan « la Beauté, c’est le pouvoir…le plus grand des pouvoirs… ». L’autre de ses fameuses citations est : « il n’y a pas de femmes laides, juste des paresseuses ». 

Entrepreneuse, Helena Rubinstein collectionna des peintres français avant-gardistes

Elle découvrit l’Art Moderne à son arrivée aux Etats-Unis à l’Armory Show où furent exposés de nombreux artistes français avant-gardistes en 1913. Exposition relatée dans l’excellent roman que je lis Gabriële, biographie fiction réalisée sur la femme de Francis Picabia écrite à quatre mains par ses arrière-petites-filles.  Claire et Anne Berest. L’exposition parisienne met en avant autant son goût pour les voyages que son esprit entrepreneur et pionnier ou que sa collection d’oeuvres d’art. Très éclectique, elle achète des oeuvres de peintres et d’artistes tels Picasso, Braque, Brancusi ou Fernand  Léger, mais aussi des arts premiers. Le Musée du quai Branly lui dédiera d’ailleurs une autre exposition cet automne. Pour l’heure, vous pourrez découvrir ce destin hors du commun au MAHJ sis dans le magnifique hôtel de Saint Aignan dans le Marais.

musee art judaisme

L’hôtel de saint Aignan, Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme à Paris

Le groupe L’Oréal a acquis cette maison centenaire en 1984. Depuis, la marque a beaucoup décliné, souffrant d’une vision dichotomique entre les produits de soin de la peau et les produits de maquillage. Les premiers surfent sur la tendance de la cosmétique alternative à la médecine esthétique, les seconds prônant une femme ultra glamour, un temps incarnée par Demi Moore. La marque Helena Rubinstein n’est plus vendue en France aujourd’hui que sur le site internet helenarubinstein.com . Sa rivale Elizabeth Arden bénéficie d’une notoriété et d’une aura supérieure grâce à son produit iconique, la crème de huit heures décodée ici. Cette exposition est- elle le Chant du cygne pour la marque ou au contraire renaitra-t-elle telle Phénix de ses cendres ? Tout dépend de la visibilité qui sera donnée à cette exposition. Exposition en partie permise par le travail d’acquisition et de compilation du patrimoine de madame Helena Rubinstein réalisé par la marque éponyme.  

L’aventure de la Beauté – Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme Du 20 mars au 25 aout 2019
71 rue Vieille du Temple 75003 Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.