Courrèges, le mythe renait et s’envole : interview du repreneur de la marque

La marque Courrèges renait avec un duo de repreneurs et un duo de création artistique, le mythe s’envole avec la Fille de l’air, son nouveau parfum et une collaboration avec Estée Lauder pour le maquillage. Vent de nouveautés et de créativité pour cette année 2015 ! Interview du repreneur Frédéric Torloting avec son ami de toujours Jacques Bungert.

Portrait fred

Vous êtes passé de la production d’idées à la production d’articles de mode et de parfums, quel a été l’élément déclencheur ?
Avec mon ami de 30 ans Jacques, on s’est toujours dit que nous reprendrions une boite dans un grand loft blanc. Le hasard de la vie a fait que nous avons rencontré Coqueline Courrèges après un article sur les marques que nous avions écrit pour madame Figaro. Face à un monde qui bouge tant, nous soulignions combien nous avions besoin de repères et que de fait,  les marques resteraient pérennes. Coqueline Courreges nous a alors invités à visiter le 40 rue François 1er, ce fut pour nous un vrai choc esthétique et le début d’une longue relation.

La boutique mythique Courrèges, rue François 1er

La boutique mythique Courrèges, rue François 1er

Le blouson iconique Courrèges est devenu un mythe

Le blouson iconique Courrèges est devenu un mythe

Après 6 mois de rencontres hebdomadaires, Coqueline, très attachée à la transmission,  nous a proposé de reprendre le mythe Courrèges – un véritable privilège car cette marque s’est inscrite au coeur de la seconde moitié du XXème siècle et a fait bouger la société.  Courrèges avait raté l’explosion du luxe dans les années 90. La chance que nous avons, c’est que cette marque bénéficie d’un important capital notoriété en Europe, aux US et au Japon, son style est resté très pur au fil des décennies. Parce que la plate-forme de style dont les emblèmes sont le blanc et le vinyle, est restée intacte, le mythe Courrèges a gardé sa force.

mythe-style-Courreges-blanc-vinyle

mode-style-Courreges

Quelles ont été vos grandes joies et difficultés rencontrées dans cette aventure  ?
J’ai une grande difficulté à réaliser en temps réel toutes les joies que nous traversons. Certes, il est plus difficile de réformer une boite, il peut y avoir de la résistance, des frottements. On peut avoir peur quand on a besoin d’argent, notre quotidien est fait de petites montagnes russes. 

Quelle est votre vison des parfums Courrèges ?
Nous avons décidé d’arrêter le principe de licence et de reprendre nous-même la conception et la gestion des parfums. Car les parfums Courrèges participent au mythe, il a fallu ainsi 7 ans pour créer le parfum Empreinte. Leur écriture olfactive est très nette, sans chichis.

parfums-Courreges

parfum-blanc-Courreges

parfum-best-seller-Courreges

Nous lançons actuellement La fille de l’air,   en exclusivité d’abord sur Air France pendant 15 jours, puis dans notre réseau de parfumeries: Marionnaud, Nocibé, Beauty success,.. De fait, les liens avec Air France se renforcent en cette année 2015  car France is in the Air, le nouveau film publicitaire réalisé par We are from LA (cf article du blog) met en avant l’esprit pop et les robes de Courrèges. Un signe que le mythe se renforce, notamment sur l’Asie.

parfum-la-fille-de-lair-Courreges

visuel-la-fille-de-l-air-Courreges

Mon avis : les jus Courrèges offrent un sillage marqué, ils ont chacun une forte personnalité. Des 2 plus récents, Rose, développé pour l’Asie est le plus accessible. Quant à La fille de l’air, cela sonne comme un titre d’un long métrage pour nous conter une aventure et une expérience ultra sensorielle. La marque abandonne le territoire olfactif des couleurs. C’est ici un clin d’oeil à Air France et à ses hôtesses. La légèreté à la fois gourmande et sophistiquée du jus l’inscrit dans l’air du temps, c’est un parfum autour du néroli et de la fleur d’oranger sur un lit de muscs beaucoup moins segmentant que Blanc ou In Blue. Il pourrait également séduire aux US et en Asie, autres terrains de jeu privilégiés de la marque Courrèges aux côtés de la vieille Europe. En campagne d’affichage en juillet.

Le mythe Courrèges se renforce internationalement par la collaboration avec Estée Lauder sur le maquillage.
Nous apprécions et cultivons le principe des collaborations avec des personnes expertes dans leur domaine. Le maquillage est un métier trop éloigné du nôtre. Cette collection capsule avec Estée Lauder, c’est une nouvelle force de frappe et une visibilité démultipliée

make-up-Courreges-x-Estee-laudercourrèges-makeup-estee-lauder
Pour finir, quelle est votre dernière actu mode ? 
Elle est clé car nous venons d’embaucher le duo de jeunes créateurs, Coperni, pour prendre en charge le style Courrèges et lui donner un nouveau souffle et la projeter dans le XXIème siècle. Deux personnalités connues peu du grand public, mais du monde de la mode puisqu’Arnaud Vaillant et Sébastien Meyer ont gagné le prix de l’Andam l’an dernier. La collection 2016 sera présentée à la Fashion Week de septembre. 

duo-Coperni-Courreges

Infos pratiques

Courrèges, boutique 40 rue François 1er et sur la Rive Gauche, le pop-up store rue de Sèvres, 75006. Découvrir les produits iconiques de la marques, ses bottines, ses blousons sur le site courreges.com.

Courreges-bottines

2 réflexions sur “Courrèges, le mythe renait et s’envole : interview du repreneur de la marque

  1. Pingback: Plastique: Courrèges abandonne le vinyle en changeant d'actionnaire

  2. Pingback: Après la poésie, Air France adopte ton pop : nouveau film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.