La collection Printemps Dior embrasse les tendances green, empowerment féminin

Durant cette Fashion Week, la collection Printemps Été Dior se distingue par l’esprit et les valeurs qui l’animent. Elle embrasse deux courants sociétaux ou tendances fortes : le green ou l’aspiration à la nature et le women empowerment. L’empowerment féminin se traduit mal en français, il s’agit à la fois de l’émancipation féminine mais aussi de la prise de pouvoir des femmes dans notre société. Un fil rouge, un leitmotiv que la directrice de Création de Dior, Maria Grazia Chiuari, inscrit au coeur de ses inspirations de collection depuis sa nomination en 2016.

invitation défilé dior

Dior nous plonge dans un jardin botanique enchanté pour sa dernière collection

Figure emblématique de cette collection printanière, Catherine Dior fut la soeur cadette du fondateur. Audacieuse, libre et entrepreneure, sa vie et sa passion pour les fleurs a inspiré cette collection. En effet, si elle dessina la roseraie de la ferme familiale en Provence, elle fut l’une des premières femmes à créer son entreprise de fleurs après guerre, aux halles de Paris, puis en Provence. Elle s’est également illustrée comme résistante et fut déportée en camp de concentration. À son retour, son frère Christian Dior créa en son hommage le parfum Miss Dior en 1947. Il lui dessina aussi une robe recouverte d’une centaine de fleurs en tissu froncé. Indépendante, féministe, elle inspire la femme Dior 2020.
Au-delà du décor botanique, les silhouettes Dior se distinguent par l’esprit jardin au travers de bottes de jardinier revisitées, empreintes du motif canné signature. Mais aussi de jolis chapeaux champêtres en raphia tressé. Et surtout par les robes oniriques finement brodées de motifs de fleurs, d’herbes et de plantes collectés à l’Herbier de Paris. Un travail somptueux plus proche des collections de haute couture.

collection dior herbier

Démarche green pour les 164 arbres qui constituent le décor de cette collection

Au sein de l’hippodrome de Longchamp, au coeur du bois de Boulogne, le défilé Printemps été 2020 s’est tenu dans un décor arboré qui respecte au pied de la lettre la préservation de la nature. Ainsi, chaque arbre est resté dans son sac de terre durant le défilé pour créer une mini forêt green et éphémère, respectueuse de la nature. Sitôt le défilé achevé, ils sont transplantés définitivement en Région parisienne. D’ailleurs, quelques arbres ont été offerts à la Fondation GoodPlanet de Yann Arthus-Bertrand. On est dans le « green correct ».

jardin Dior 2020

En effet, les maisons de luxe sont plus que jamais soucieuses de ne pas prêter le flanc aux critiques des militants engagés sur les réseaux sociaux. Car la toile s’enflamme vite au moindre dérapage. Suite aux impairs réalisés par Burberry en Chine, Gucci avec son pull Blackface. Sans compter l’an passé Chanel avec sa forêt coupée au Grand Palais (décrite dans cet article du blog) ou Dior et sa communication TV sur le parfum Sauvage. Dior taxé d’appropriation de la culture amérindienne.

Une réflexion sur “La collection Printemps Dior embrasse les tendances green, empowerment féminin

  1. Pingback: Mode 2020 : les campagnes pub les plus émotionnelles Dior, Burberry....

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.