Claudia Schiffer passe sous la bannière allemande d’égérie à créatrice

Claudia Schiffer égérie et créatrice pour des marques allemandes

Claudia Schiffer égérie et créatrice pour des marques allemandes

Depuis une quinzaine d’années, Claudia Schiffer prêtait son visage, ses cheveux, sa coloration, son maquillage à la marque L’Oréal Paris. 2014 marque un changement de cap et un recentrage sur l’Allemagne grâce à des contrats avec Opel, la marque automobile allemande de GM, et Schwarzkopf. Avec le premier, le contrat est classique avec une une personnalisation dans le message publicitaire qui se termine sur la signature « c’est une allemande » renvoyant aux origines de la marque, mais aussi à celles du top model. En revanche, côté Schwarzkopf, changement de statut à 43 ans, Claudia Schiffer crée sa propre ligne de shampooings et soins capillaires, fruit de son expérience de top model. Elle rejoint ainsi les mannequins Miranda Kerr et Kate Moss qui s’investissent également dans la création de produits cosmétiques, sacs, mode pour des marques comme Kora organics, Longchamp, Topshop…

Couverture du Vogue allemand Avril

Couverture du Vogue allemand d’Avril

Ces évènements ont inspiré la rédaction du magazine Vogue allemand qui fait sa couverture avec elle en avril. De quoi booster sa visibilité et les ventes. Un vrai plan media qui lui permet également d’être interrogée dans le Elle (numéro 3554 du 7 février) sur sa routine beauté et dans le Madame Figaro, l’Express…

Schiffer schwarzkopf

Passons en revue ces nouveaux produits Schwarzkopf. Plus pro que jamais -c’est une des caractéristiques de ce personnage – elle baptise sa ligne capillaire Essence Ultime et sa coloration Blond Ultime. Elle y use d’une sémantique du luxe : Diamant, perle,omega, pour la positionner haut de gamme. En revanche, le fait de coller sa photo sur les packagings la fait plus populaire et plus moyen de gamme. Ces produits contienne une huile riche en oméga 3, rien de très nouveau, mais dans l’air du temps. Voici son témoignage 

« J’adapte ma routine à ma problématique du moment, mais, pour réconforter mes pointes abîmées, rien ne vaut le shampooing Opega repaire, truffé d’oméga-3. »

L‘intérêt dans son approche est de se limiter à ses problématiques de blonde aux cheveux secs (ex : coloration réservée aux Blondes), pour plus de crédibilité, de légitimité et de sur-mesure. C’est également un créneau porteur et professionnel au vu du succès de la marque John Frieda avec Sheer Blonde… Elle préempte la dimension professionnelle dans ses accroches, dimension qu’elle partage avec Schwarzkopf pour en être à la fois l’égérie et la conceptrice.

schwarzkopf_presse_reference

Pour ma part, côté routine soin, je partage avec elle son addiction au baume Sisley pour les lèvres et à la bougie à la figue de Diptyque. Et parce qu’elle vit à Londres, elle se parfume avec l’eau de toilette Agent Provocateur, un parfum qui se vend beaucoup mieux outre-manche.

©elle.fr

Les gestes belle peau et bien-être de Claudia Schiffer ©elle.fr


Et vous, que partagez-vous de ses gestes beauté  et bien-être ?

4 réflexions sur “Claudia Schiffer passe sous la bannière allemande d’égérie à créatrice

  1. j ai utilise une fois le blond ultime deco mais commeil y a de l’eau oxygenée et de l amoniaque c est pas bon pour le cheveu. j ai les longueurs blond platine elles repousses foncées. quel produit sans oxygène me conseilleriez vous ?

    • Bonjour Ginevra,
      Je vous conseille les colorations sans ammoniaque qui respectent davantage le cheveu et le cuir chevelu, notamment Olia de garnier. Je lui ai consacrée un article sur le blog. Vous pouvez le lire en cliquant ici

  2. Pingback: Copié presque collé en coloration: Schwarzkopf Nectra et Garnier Olia | Beauty Decoder

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.