Robot conversationnel ou chatbot : l’intelligence artificielle investit la beauté, Sephora

Parce que nous sommes toujours plus sur notre mobile et voulons être conseillé, le robot conversationnel ou chatbot séduit les leaders de la beauté comme Sephora ou Lancôme. Depuis l’été dernier, cet assistant virtuel intelligent a envahi de nombreuses applications pour smartphone pour nous conseiller, discuter de nos attentes ou envies du moment, les analyser et nous proposer les services ou produits adaptés. Ainsi la messagerie Messenger de Facebook a accueilli 33 000 chatbots depuis cet été. Pour des marques de luxe également comme Jeager Le Coultre. Pour gagner en réactivité, mais aussi en proximité, les marques recourent à l’intelligence artificielle, aux algorithmes intégrant les centres d’intérêt et les attentes des consommateurs pour suggérer des réponses personnalisées at anytime, anywhere (quand on veut, où l’on veut). Les marques peuvent ainsi ajuster leurs messages et leurs offres en fonction du contexte et du moment, avec un haut degré de précision. Cela permet d’automatiser leur dialogue avec les consommateurs.

chatbot

Le beauty bot de Sephora, un chatbot qui vous délivre des idées cadeaux.

Apparu en novembre 2016 avant les fêtes, ce robot conversationnel est accessible sur facebook Messenger. Après s’être enquis de l’âge, du sexe et du prénom de l’heureux destinataire du cadeau, il nous demande de renseigner le style de la personne (bobo, fashionista, beautysta, BCBG…) et la catégorie de produits de beauté recherché (parfum, soin, maquillage). Le robot délivre alors des premières propositions de cadeau qui peuvent être affinées selon le budget. Dès le cadeau choisi, la géolocalisation informe du magasin Sephora le plus proche où le produit est disponible. Un précieux gain de temps (l’opération prend moins d’une minute au total) et d’efficacité. Utile en cette période de l’année où les anniversaires, fête des mères ou des pères sont nombreux.

lancome mobile

Lancôme propose un diagnostic et l’envoi des échantillons sur mobile grâce à son chatbot.

Pouvoir recevoir des échantillons de soin à tout moment, voici le nouveau service qu’offre la marque Lancôme sur mobile. Pour ce faire, elle s’appuie sur un chatbot qui dialogue avec l’intéressée contactée par pub via le mobile. Cette dernière répond à des questions dynamiques sur son type de peau, ses attentes et problèmes. Elle choisit alors le soin qui lui convient et commande ses échantillons, principal levier d’achat sur le soin visage, en renseignant son nom et son adresse. Bien éduqué, le chatbot enverra une notification à la fin de la conversation, puis des remerciements et la confirmation de l’envoi des échantillons.
Mon avis : Le chatbot (simple dans sa conception) est ici mis au service d’une efficacité publicitaire renforcée et de la récupération de précieuses data.

chatbot jaeger lecoultre

Au final, de plus en plus de marques recourent au chatbot pour prendre en amont le relais du service client. Lorsque les requêtes sont simples, l’intelligence artificielle et les algorithmes suffisent. Dès que les demandes se complexifient, la relève doit être prise par l’être humain. L’objectif est ici à la fois d’accélérer le temps de réponse du service client tout en le soulageant des requêtes basiques. A l’avenir, les algorithmes vont se sophistiquer, les chatbots adopteront un style conversationnel adapté à la marque et seront capables de prendre en charge des demandes variées. Parmi les chatbots les plus avancés, citons celui de Voyages-SNCF qui adopte le ton de la connivence, de la complicité et prévient de ses limites. « Attention, je suis en version beta, je suis tout petit, j’ai beaucoup à apprendre ».

Une réflexion sur “Robot conversationnel ou chatbot : l’intelligence artificielle investit la beauté, Sephora

  1. Pingback: Chatbot ou robot conversationnel : l'intelligence artificielle investit la beauté, Sephora Lancome - Quantstreams

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *