Vernis pastel : de la douceur pour les ongles, mon avis Kure Bazaar

Pionnière dans les vernis à ongles connotés écolo ou green, la petite marque Kure Bazaar trace son chemin dans la distribution haut de gamme et propose de nouveaux vernis tout doux, couleur pastel pour l’été.

vernis pastel

Visionnaire, cette marque cosmétique s’est construite sur un mono produit, le vernis, dont elle a voulu repenser la formulation sous un angle plus respectueux, plus clean depuis une dizaine d’années. En effet, la formulation des vernis à ongles est des plus décriées par les défenseurs de la clean beauty, du bio ou du green. En raison notamment des plastifiants et des fixateurs qui permettent à la formule de bien s’étaler et de tenir durablement. Sont pointés généralement les formaldéhydes, toluène et les solvants. Les vernis Kure Bazaar sont formulés avec 85% d’ingrédients naturels. Notamment pulpe de bois, coton, maïs, pomme de terre et blé. La formule est également enrichie aux extraits de Bambou et en Vitamine E. Les nouveautés pastel de cet été se distinguent par leurs pigments végétaux à base de baie de surreau, de radis ou de patate douce.
Riche d’un catalogue construit progressivement au cours des dix dernières années, la marque Kure Bazaar offre désormais près de 80 références avec un large choix de vernis pastel pour l’été. Pendant 8 ans, la marque ne s’est consacrée qu’aux vernis en déployant une gamme aux accents écolo et mode. Cette année, elle change de stratégie et s’ouvre au segment des rouges à lèvres. Elle lance en effet une gamme de rouge à lèvres à la formulation 100% d’origine naturelle et décline ses 29 couleurs best-sellers de vernis pour proposer le maquillage des lèvres coordonné. Un lancement qui s’est effectué notamment au Bon Marché, la première enseigne à avoir adopté la marque en 2012.

kure bazaar bon marché

Kure Bazaar y dispose d’un bel emplacement dans l’Atelier Maquillage qui vient d’être installé au 1er étage. Un espace tout en courbe et rondeur pour accueillir les marques spécialistes du pigment. À l’instar de Charlotte Tilburry, Nars, Bobby Brown mais aussi la marque green La Bouche Rouge (décrite dans cet article du blog). Des marques pointues et sélectives.

Vernis pastel Kure Bazaar, prix inchangé depuis plusieurs années à 16€. 4 nouvelles teintes Mint, Quartz rose, mineral et cotton.
Avis : Mon préféré est le Cotton, un beige pastel, un nude très chic sur une peau bronzée. En vente notamment chez Mademoiselle Bio.

Bonne mine au naturel : l’eau de teint Chanel est magique !

Parmi les innovations maquillage 2019, j’ai été séduite par l’eau de teint Chanel qui assure une bonne mine au naturel en toute facilité. Car derrière l’eau de teint, se cache une prouesse technologique : la microfluidique et un outil très bien pensé, un pinceau qui garantit un fini maquillage ultra naturel. Un résultat que j’ai tant recherché et peu trouvé avec l’offre fond de teint classique.

produit bonne mine

L’innovation technologique au service d’une sensation de fraîcheur et de douceur à l’application.

L’un des points forts de la maison Chanel dans le domaine de la cosmétique a toujours été l’hydratation. Forts de cette expertise développée avec Capsum, leurs laboratoires ont exploité la technologie microfluidique de la microcrème et du sérum Hydra Beauty décodé dans ce post du blog. Ils l’ont transférée au maquillage en créant l’eau de teint. Une galénique nouvelle qui concilie fraîcheur intense et couvrance légère. En effet, le principe de la microfluidique est d’encapsuler un actif (par exemple l’huile de camélia, fleur emblématique de la marque aux 2C) dans des milliers de microbilles qui s’ouvrent à l’application. Pour cette innovation maquillage, le défi porte sur l’encapsulation dans les micro-bulles de pigments purs et leur éclatement à l’application au pinceau et non dans le flacon. De plus, la formule retenue présente une très importante phase aqueuse (92%) pour prodiguer une intense fraîcheur et une grande douceur à l’application.

La bonne mine que chacun vous envie, un nouveau geste à adopter, différent d’un fond de teint classique

Le parti-pris de Chanel est de privilégier une couvrance légère, naturelle pour restituer au mieux l’effet bonne mine prodigué par la formule ultra-hydratante de l’eau de teint. On est ici très loin des résultats offerts par les fonds de teint classiques. Le secret réside également dans le geste d’application au pinceau. Très facile à adopter pour les néophytes. La gestuelle : appliquer une dose de l’eau de teint sur le dos de la main. La dose est délivrée par le flacon-pompe sous la double forme aqueuse et huileuse. Avec le pinceau, il faut travailler le produit sur le dos de la main pour bien l’homogénéiser. Puis l’appliquer par petites touches sur le visage en partant de la zone médiane du visage et en l’étirant vers l’extérieur (oreilles, tempes…).

teint chanel avis

À mon avis, ce nouveau produit de la gamme Les beiges de Chanel est à même de convertir les réfractaires au fond de teint. Pas de risque d’effet masque ultra-lissant, mais un effet peau nue. L’eau de teint permet facilement de s’offrir une bonne mine, comme après une journée passée au grand air. Un peu comme une crème teintée contemporaine : l’effet fraîcheur hydratante + bonne mine, en version luxe hautement sensorielle avec l’application au pinceau. Elle est déclinée en 6 teintes pour coller à la carnation de chacune et préserver ce résultat naturel tout en transparence. En quelques coups de pinceau avec les teintes Medium et Medium Plus, on obtient un teint d’été naturel.
En vente en parfumerie et sur les site Chanel pour avoir accès aux 6 teinte, Sephora… au prix de 60€ environ.

Filtre instagram : Dior propose un maquillage 3D en réalité augmentée

Ludique et artistique, Dior offre un filtre instagram fruit de la collaboration de son directeur artistique maquillage et de l’artiste Inès Alpha. En recourant ainsi à la réalité augmentée, les fans d’Instagram peuvent poster sur le feed un maquillage haut en couleurs et féérique. Glitter, paillettes, perles de couleurs qui s’inscrivent dans les tendances makeup. Une superbe réalisation sur la plan artistique et technique.

filtre instagram maquillage

Avec ce nouveau filtre instagram, Dior fait rimer art du maquillage et tech

Parce que le virtuel occupe désormais une grande place dans nos vies, surtout chez les Millennials, la maison de luxe Dior explore une nouvelle forme de mise en beauté, la beauté virtuelle. C’est une nouvelle expérience de maquillage 3D qui permet d’augmenter son look et d’atteindre le Graal pour « l’hommo-instagramus ». Une photo artistique de soi pleine d’audace qui sera likée, partagée… Ce filtre instagram en réalité augmentée bénéficie d’un film vidéo et d’un dispositif micro-influence montés par l’agence MNSTR. Il s’inscrit parfaitement dans les nouvelles tendances qui font la part belle à la réalité augmentée. Un effet spectaculaire recherché par les jeunes. « Le marché des cryptographiques, ces objets uniquement disponibles dans le monde virtuel », est en forte croissance, porté par les jeux vidéos. Il atteindrait, selon Forbes, les 200 milliards de dollars. Il explique notamment le succès des influenceurs virtuels.

maquillage 3D réalité augmentée

Cet OVNI du maquillage signé Dior nécessite l’emploi de logiciels très lourds, bien davantage que les filtres classiques de réalité augmentée que l’on voit couramment sur Snapchat. Des calculs indispensables pour obtenir un résultat très proche de la réalité physique pour épouser les volumes du visage. Tout comme les logiciels utilisés pour l’architecture 3D. La griffe de luxe nous projette ainsi dans le maquillage du futur.

Un pas de plus fait par la maison de luxe vers les jeunes consommateurs adeptes des réseaux sociaux. Une façon élégante de gagner une image de marque cool, à même de séduire les jeunes clientes aux Etats-Unis, en Asie ou en Europe.

Cette opération s’inscrit dans la lignée de l’opération Dior x Rimowa sur Snapchat

Une action source de succès  si l’on en croit le succès obtenu par l’expérience de luxe augmentée proposée à l’occasion de la collaboration entre les 2 marques du groupe LVMH, Dior et Rimowa. Un dispositif conçu, cet automne, sur la cible masculine jeune avec Snapchat et le directeur de création Dior Homme, Kim Jones. La Lens évoque la campagne publicitaire shootée par Steven Meisel autour d’une voiture du futur. L’animation customisée affiche cette voiture futuriste en réalité augmentée dans laquelle on retrouve la valise co-signée Dior x Rimowa.

Revival Karl, la collaboration makeup L’Oréal empreinte de décalage & humour

En pleine Fashion Week parisienne, L’Oréal lance une courte ligne de makeup brandée  Karl Lagerfeld initiée alors qu’il était encore vivant. Cet hommage posthume au grand Karl, ce revival, fournit à la marque L’Oréal Paris l’occasion de teinter son maquillage de l’esprit rock du couturier. Mais surtout de signer une communication empreinte de décalage, d’humour. Un ton de voix peu emprunté par L’Oréal qui trouve son essence dans la Parisienne élégante.

revival karl Lagerfeld

Ce sont les traits d’esprit de feu Karl Lagerfeld, les aphorismes qui sont le fil rouge de cette campagne mondiale. Au-delà de ses créations, les Karlismes ont souligné le sens de la répartie et la personnalité atypique, hors du temps du directeur artistique de Chanel. La vidéo d’un format supérieur à 30 secondes donne à voir la Dream Team L’Oréal jouant les sosies du Kaiser et entonnant ces Karlismes. La plus légitime dans ce revival est de loin l’actrice Helen Mirren à l’humour british. À découvrir dans cette vidéo

Une grande partie de ces aphorismes sont extraits du livre Le monde selon Karl paru en 2014 aux éditions Flammarion. Mes préférés sont les suivants :

  • la personnalité commence là où finit la comparaison (film),
  • gardez le meilleur, oubliez le reste (film),
  • j’ai vraiment les pied sur terre mais pas sur cette terre(film),
  • plus jeune, je voulais devenir caricaturiste. Finalement je suis devenu une caricature,
  • je dis toujours ce que je pense, et même parfois ce que je ne pense pas,
  • la tendance, c’est le dernier stade avant le ringard,
  • l’élégance, n’est ni une question de porte manteau, ni une question de porte-monnaie. C’est une attitude, une façon de bouger. 

Une capsule makeup version revival Karl Lagerfeld

Au-delà de la communication présente sur les réseaux sociaux de 33  pays, cette collaboration makeup fait sens. « Cette collection de maquillage reflète véritablement l’univers de la marque Karl Lagerfeld et la passion de Karl pour le maquillage, il utilisait souvent des ombres à paupières pour colorer ses croquis » explique Caroline Lebar, directrice de l’image et de la communication de la griffe Karl Lagerfeld. Une marque qui aujourd’hui ne propose que du prêt-à-porter, des accessoires et des parfums. Elle avait déjà détonné en créant des emojis dédiés à Karl Lagerfeld décryptés dans ce post du blog pour lancer les parfums . Ce partenariat avec L’Oréal Paris se traduit en termes de produits de maquillage par un fond de teint cushion, des rouges à lèvres, un mascara et une palette au packaging noir. Une capsule qui ravira plus d’une ! 

Avec Glossier Play, la marque Millennials s’attaque à la couleur, aux paillettes

La jeune marque de soin américaine digitale Glossier fait un nouveau pas avec le lancement de la ligne de maquillage Glossier Play. Après avoir construit son expertise et son unicité sur la « dewy face » (visage plein de fraîcheur, littéralement couvert de rosée), la griffe américaine franchit une nouvelle étape en proposant un make-up affirmé, à base de paillettes et de couleurs plus fortes. Retour sur les clés de succès de cette nouvelle étoile de la cosmétique destinée aux millennials.

Glossier Play

Glossier, une marque de soin digitale indépendante qui surfe sur les réseaux sociaux et les tendances

La blogueuse Emily Weiss a créé Glossier il y a 5 ans en capitalisant sur la communauté qu’elle s’était construite via son blog Into the gloss et en embrassant les nouveaux leviers digitaux. À l’affut des nouvelles tendances, elle a compris comment s’adresser aux jeunes filles et jeunes femmes américaines (les Millennials) en adoptant des packaging au rose tendre et un nom Glossier en écho à l’attente de résultat peau recherché par de nombreuses jeunes femmes. Une peau éclatante, le Glow en anglais, parfaite.

Glossier glow

Pour avoir auparavant travaillé chez Vogue Teens, elle connaissait le style visuel à la mode : des visages nude à l’éclat particulier, plein de fraîcheur et ce fameux rose pâle, désormais baptisé rose millennial (cf cet article du blog). Mais aussi la diversité avec la mise en avant de visages d’origine variée.

Glossier bestsellers

Ce qui est intéressant, c’est que le succès de cette jeune marque a dépassé les frontières des États-Unis, challengeant les marques historiques. Après avoir proposé du maquillage dans la lignée de ces soins, très orienté soin comme le blush, le fond de teint ou même le mascara en une seule teinte noire, elle a élargi son offre aux produits de soin pour le corps. Dernièrement, elle a lancé avec succès un parfum aux formes organiques avec une déclinaison sous forme de concrète (parfum solide très tendance).

Glossier e-commerce

Côté business, elle a toujours cherché à rester indépendante. Cette start-up a renoncé à une croissance par le biais de chaines puissantes internationalement comme Sephora. Elle préfère rester un pure player réalisant la quasi-totalité de son chiffre d’affaires sur le web (90%). Ses pages produits sont de véritables best practices qui s’appuient sur la proximité avec les consommatrices, la transparence (liste des ingrédients accessibles) et l’argumentation qui plait aux millennials. Comme les ingrédients vegan, les avant-après et les témoignages ou les photos des consommatrices.

Glossier avant-après

En surfant ainsi sur la puissance de persuasion des pairs in real life (IRL).

Glossier en vie réelle RL

Cette marque direct-to-consumer a toutefois compris l’importance du phygital en ouvrant un flagship à New York, puis à Los Angeles, et quelques pop-up stores l’an dernier. Son lien avec les consommatrices, elle l’entretient sur les réseaux sociaux et cherche à les transformer en ambassadrices. Elle sollicite leurs avis sur le développement de ses produits. Sa croissance, elle la finance par des levées de fond (86 millions de dollars).

Glossier Play, un maquillage à paillettes ou vinyle très tendance et accessible en prix

Le 5 mars, après une phase de teasing sur Instagram et Facebook, sortait cette nouvelle ligne de maquillage. Google Play est destinée à la fois aux inconditionnelles de la marque Glossier, mais aussi à un nouveau type de consommatrices plus attachées au paraître, aux sorties, plus festives… Plus de détails sur le site

Glossier paillettes

Un double levier de croissance du fait de la cross-fertilisation : les acheteuses fidèles de soin peuvent se convertir au maquillage et les nouvelles recrues du maquillage se convertir au soin. Glossier Play est encore une gamme courte de 4 produits : un gel à paillettes, une laque pour les lèvres, un highlighter et un crayon eye-liner.

Glossier colorslide yeux

À des prix accessibles : l’highlighter est le produit le plus cher à 20$, le kit des 4 produits plus un applicateur et un taille-crayon est proposé à 60$. Gageons que le buzz réalisé sur les réseaux sociaux augure d’un rapide succès. À suivre… (petit bémol, le site de vente en ligne Glossier n’est que partiellement traduit en français).

Glossier transprence

La collaboration la plus gourmande et japonisante Shu Uemura x La Maison du Chocolat

Depuis longtemps, cosmétique et gourmandise flirtent ensemble mais la collaboration Shu Uemura x La Maison du Chocolat fait plus que nous émoustiller les papilles. Ainsi, depuis Angel, nombre de parfums surfent sur les accords gourmands et les fèves tonka, vanille ou cacao sont mobilisés pour assurer des sillages gourmands sans compter les notes de tête ou de coeur comme les agrumes, fruits rouges, fruits jaunes (pêche, abricots..) ou encore le caramel. De même, pour conférer davantage de plaisir à l’utilisation, depuis une trentaine d’années les shampooings comme les gels douches puisent dans notre abécédaire alimentaire leur inspiration olfactive. Mais la collab entre la marque de maquillage japonaise et l’artisan chocolatier de luxe français va au-delà du parfum.

collaboration

Maquillage et chocolat, la collaboration gourmande de Shu Uemura et de la Maison du Chocolat

Pour cette collection dédiée aux fêtes de fin d’année, Shu Uemura nous plonge dans le chocolat : nuances chaudes et brunes, textures empreintes de parfum chocolaté, présentation aussi appétissante qu’une jolie boite de chocolat ou qu’un dessert chocolaté. Le maquilleur japonais a revu toute sa palette makeup à l’aune du chocolat, synonyme d’ambiance festive, délicieusement cocooning. Les produits issus de cette collaboration portent le sceau des deux marques, les deux logos cohabitant parfaitement : 6 rouges à lèvres à la saveur chocolat, deux ombres à paupières, une poudre libre délicieusement parfumée, des blushs gourmands pour lesquels je craque aussitôt. Les teintes sont chaleureuses, avec un soupçon de métal pour l’esprit des fêtes. On y retrouve également un outil cher aux Japonaises, le recourbe-cils. Un instrument de makeup incontournable pour leurs cils naturellement droits ou raides et qu’elles veulent recourber. Les prix varient de 29$ pour le mascara ou le gel pour sourcils, à 31$ pour le rouge à lèvres et jusqu’à 115$ pour la palette yeux. Cette collaboration est dédiée aux plaisirs des sens, elle est vente au Japon et aux USA.

shuuemuraxlamaisonduchocolat

Elle m’a été présentée par la Maison du Chocolat pour son caractère original, déclenchant là un sentiment de frustration intense car je ne pouvais que regarder ces articles de maquillage terriblement craquants. Cette initiative est le fruit de la rencontre entre le directeur artistique international de Shu Uemura, Kakuyasu Uchiide, et le maitre chocolatier Nicolas Cloiseau qui oeuvre à la tête de La Maison du Chocolat depuis six ans. Cette maison jouit d’une très belle aura au Japon alliant excellence, créativité et luxe. Au-delà des ces valeurs que partagent les deux marques, l’on retrouve dans le chocolat de nombreux points communs avec le makeup. Que ce soit en termes de textures – poudré, crémeux, fondant – ou de résultat / présentation : brillant, mat, irisé…

chocolat couleurs

En parallèle, Nicolas Cloiseau a créé un coffret de chocolats inspirés du concept du maquillage couleur. Trois chocolats chargés en émotion et provenant du Brésil, du Ghana et des Grenadines.Inspiré du jaune, le chocolat brésilien exhale les notes acidulées du fruit de la passion. Le chocolat épicé et robuste du Ghana évoque davantage un maquillage du soir. Quant au chocolat croustillant des îles Grenadines, il véhicule l’esprit du maquillage de jour.  Au final, ces éditions limitées s’articulent autour d’un concept commun : la couleur est un délice, avec le hashtag #deliciouscolors. Découvrir la collection dans cette courte vidéo ci-dessous et pour les chocolats ici.

Plus de détail sur le site américain de Shu Uemura : produits, prix, teintes… Espérons que le succès de cette collaboration pour gourmet lui ouvre les portes de l’Europe pour que nous aussi nous succombions à cette offre alléchante.
Vous pourriez également aimer lire le post dédié à l’art de la collab chez Mac, notamment sur son partenariat avec les sneakers Puma.

Pour ultra rouge, Dior recrute une influenceuse virtuelle, un décalage ciblant les jeunes

Pour son nouveau Ultra Rouge, Dior adapte sa communication 2.0 et recrute une influenceuse virtuelle Noonoouri. Très prisée des jeunes Millennials, cette influenceuse collabore avec @diormakeup sur Instagram pour booster le lancement du nouveau Rouge Dior Ultra Rouge. Décodage de cette nouvelle tendance du marketing d’influence dans le luxe et de cette innovation maquillage.

virtual influencer

L’influenceuse virtuelle Noonoouri choisie comme ambassadrice de Dior Ultra Rouge aux côtés de Natalie Portman

Face à la fascination des jeunes pour les créations numériques et dans un univers Instagram saturé d’images, la maison Dior fait le pari d’une influenceuse virtuelle pour toucher les Millennials, tout particulièrement les 18-30 ans. Cette cible de prédilection du luxe et des cosmétiques sur le réseau Instagram se distingue par sa courte attention. Elle ne laisse aux marques et aux innovations que quelles secondes pour retenir leur attention. Aussi, le recours à une influenceuse virtuelle telle Noonoouri permet de frapper les esprits et de se différencier. Ce d’autant plus que cette créature numérique bénéficie déjà d’une coquette communauté de 143 000 followers sur Instagram en moins d’un an.

virtuelle

Elle est l’oeuvre de Joerg Zuber, directeur artistique de l’agence de communication et de design Opium. Cet avatar virtuel se définit comme mignonne, curieuse et couture. De fait, elle lorgne vers le luxe et les maisons de luxe s’intéressent à elles, telles le joaillier Buccellati et Dior. Dans ce mini film, le créatif a transcrit virtuellement le film publicitaire réalisé par Dior avec l’actrice Natalie Portman pour le rouge à lèvres.

Natalie portman noonoouri-dior

On y retrouve le pull rouge emblématique et les mêmes postures véhiculant les notions de confort, de douceur et de volupté. En écho aux qualités premières de ce nouveau rouge à lèvres. Voyez les deux films ci-dessous, et comparez vous-même.

Test et avis sur le nouveau rouge Dior ultra rouge

Quant à Dior Ultra Rouge, cette innovation maquillage s’inscrit dans les tendances du moment : couleur intense, matité et confort. Pas moins de 26 nuances sont proposées dans une texture au glissant parfait. Facile à appliquer, il teinte et charge en pigments les lèvres pour une couleur intense et durable.

rouge bruns Dior

Mon avis: il tient ses promesses côté couleur et tenue, mais après l’épreuve du repas, il s’estompe quand même. Son avantage : il n’est pas besoin d’adopter le réflexe baume à lèvres avant tant il hydrate et galbe les lèvres. De belles teintes de rouge bruns émaillent la palette de couleurs, à adopter pour un automne chic. Quant au packaging, il claque de modernité avec son parti-pris rouge laqué. D’autant plus facile à retrouver dans notre sac.
Rouge à lèvres Dior Ultra Rouge en vente en parfumerie, chez Sephora et sur le site dior.com au prix d’environ 36€

dior ultra rouge

Au-delà de la beauté, Dior a également eu recours à Noonoouri pour la mode aux côtés de Maria Grazia Chiuri pour le défilé Croisière 2019. Quant à la maison Balmain, marque pionnière sur instagram sous la houlette d’Olivier Rousteing, elle numérise également la Balmain Army, trio d’avatars glamour et multi-ethnique. Toutes ces égéries virtuelles partagent le glamour de leur vie quotidienne idéalisée avec leurs followers avec un storytelling pointu pour plus de proximité.

mannequins virtuels balmain
Vous pourriez aimer lire l’article sur le succès de la marque de  beauté américaine Glossier sur Instagram et le sur le web puisqu’elle arrive en France le 23 octobre.

[Veille] La K beauty inspire à Sephora la co creation de maquillage fun avec Memebox

La K beauty offre un terrain de veille soin et maquillage prolifique. Avant-gardistes, les soins cosmétiques coréens sont innovants et fun. Parce que les coréennes sont très attachées à la perfection du teint, couplé avec le makeup (primer, fond de teint cushion), ils garantissent un teint zéro défaut et un effet bonne mine. Ils servent de toile de fond à un maquillage étonnant aux couleurs acidulées et pétillantes. 

k beauty sephora makeup

Pour la rentrée, Sephora s’associe avec la plateforme e-commerce Memebox (désormais baptisée MBX à partir de novembre 2019) pour la co creation d’une ligne de maquillage fun. Son nom, Kaja, signifie Let’s go. Pour séduire les générations Z et Millennials, cette nouvelle ligne de 47 produits capitalise sur les dimensions fun et décalée de la cosmétique coréenne (packaging, visuels, sémantique), mais aussi sur la dimension innovante des textures et des galéniques. Des innovations qui s’inscrivent dans les tendances du marché du maquillage mondial.

kaja-korea-pos

Veille maquillage : design et expérience plaisir & ludique pour cette co création Sephora Memebox

La mise en commun des expertises des deux sociétés  préfigure ce que pourrait être le maketing cosmétique de demain. Ainsi, Memebox capitalise sur sa connaissance des marchés coréens et asiatiques (Shanghaî, Hong Kong, Taipei) acquise depuis 2012, année de lancement de ces boxs de produits de beauté coréens. Dès 2015, la société évoluait de la box à la plateforme e-commerce de cosmétiques coréens enrichie d’une plateforme communautaire de 5 millions de beautystas actives par mois.

k beauty

Ainsi, pour créer cette ligne, le motto a été de concevoir des cosmétiques qui se superposent tout en laissant respirer la peau, dixit le président de Memebox, Hyungseok Dino Ha. En effet, la femme coréenne est la consommatrice beauté à la routine la plus sophistiquée avec 7 à 8 produits de soin sans compter le makeup. Des produits conçus pour réhausser, améliorer et non couvrir. Dotés d’applicateurs innovants et de formules faciles d’usage que ce soit au doigt ou au pinceau. Les packagings se veulent insolites et fun, l’une des clés de succès des cosmétiques coréens auprès des jeunes de par le monde, US compris. Le prix de ces produits varie entre 14$ et 24$ pour le maquillage du teint, des lèvres ou des yeux. Des produits disponibles sur le site sephora.com et dans 58 magasins Sephora américains.

veille k beauty

À retenir en termes de veille : la K-beauty représente le 8è marché mondial de la cosmétique, évalué à 12 milliards de dollars et doté d’une croissance annuelle de 7%. Et le principe de co creation entre le leader du retail cosmétique et une entreprise digitale associant e-commerce et plateforme communautaire pour recueillir la data et les attentes des clientes, mais aussi obtenir un feed-back en temps réel.
Vous pourriez aimer lire l’article sur le succès des soins cosmétiques coréens en France et aux US.

Maquillage homme: Chanel lance Boy en avant-première en Corée

Pleine d’audace, la maison Chanel lance sa première ligne de maquillage homme, au nom de Boy, l’amant de Gabrielle Chanel. Un lancement effectué en avant-première en Corée que j’ai pu observer. Les abribus de la capitale coréenne étaient ornés de l’affiche publicitaire présentant son égérie, l’acteur Lee Dong Wook et la courte ligne de maquillage.

maquillage homme

Nouveau segment: le maquillage homme surfe sur 2 tendances

Après la progression continue des soins visage pour homme dans le monde, le maquillage séduit désormais à la fois les métrosexuels asiatiques (Corée en tête) et les transgenres à l’ère des réseaux sociaux, des diktats de l’image et de la mise en scène de soi. La Corée du Sud se distingue par la sophistication des routines soin et maquillage que ce soit pour les femmes (8 produits de soin appliqués) ou pour les hommes. C’est le premier pays au monde en matière de consommation de cosmétiques pour homme et les hommes coréens se protègent en permanence du soleil avec des soins adaptés et en se couvrant le corps. Impossible de croiser dans la rue, sur un terrain de golf ou à la montagne des hommes en bermuda, ils portent tous un pantalon. De plus, la société coréenne mise sur l’apparence, la chirurgie esthétique et les publicités ou la K-pop donnent à voir des hommes extrêmement soignés, ongles manucurés, peau et sourcils parfaits. Tel Lee Dong Wook.

Quant aux cheveux, nombreux sont ceux qui les colorent, non seulement pour cacher les cheveux blancs, mais aussi pour se distinguer avec des mèches, des effets dégradés. Et pas seulement les jeunes trendsetters. Les pères de famille, d’adolescents notamment. La nouvelle étape, c’est le maquillage homme avec l’usage du fond de teint pour donner à voir une peau sans imperfections, un teint uniforme et mat. Cela étant, pour avoir sillonné les 2 quartiers phares de la beauté à Séoul, Myeong dong et Garosugil qui regorgent de boutiques de marques cosmétiques coréennes, j’ai rencontré avant tout des femmes. Je suppute que les hommes coréens privilégient l’achat sur mobile pour leurs cosmétiques.

Chanel privilégie l’offre maquillage au soin pour les hommes

À l’opposé des marques sélectives que sont Dior, Lancôme et Clinique, la maison Chanel a décidé d’investir le segment du maquillage homme, plutôt que les soins visage au niveau international. En effet, la ligne de maquillage Boy a été présentée à la presse en août pour un lancement en septembre à Séoul, puis sur le site marchand international en novembre avant de le commercialiser en boutique en janvier 2019. Une ligne courte de 3 produits : un fond de teint, un baume lèvres et un stylo sourcils présentés dans un packaging sobre et élégant de couleur bleu nuit. Pour Chanel, efficacité rime avec imperceptibilité et longue durée. Pour donner pleine confiance aux hommes. La sémantique utilisée par la marque préserve la masculinité. Ainsi, le nom des teintes de fond de teint sont Light, medium light, medium, medium plus, light deep. Nombreuses et adaptées à chaque marché, elles permettent de coller à la carnation pour rester indétectables. Quant aux appellations produits, elles sont pragmatiques et rassurantes. Les textures ont été spécialement étudiées pour rester indécelables : fluide teinté mat pour le Teint, baume lèvres sans effet brillance et stylo sourcils waterproof pour ne pas couler.

baume levres chanel

Avis: Pour ma part, j’ai été bluffée par la texture du baume lèvres qui n’apporte ni matière ni brillance tout en hydratant efficacement. Le fond de teint que j’ai fait tester par un homme, s’applique facilement et rapidement, laissant un fini mat et une protection UV SPF25. Seul bémol : il peut se révéler pas assez hydratant par temps froid et sec. Boy est en vente sur les stands Chanel dans 16 department stores et dans 2 boutiques spécialisés pour hommes : Herr & San Francisco Market entre 45000 et 95000 wons (environ 45$ et 95$). Et pour finir, quelques images de la mise en scène en grands magasins (Lotte department store).

stand chanel Lotte

pos chanel boy

La marque Chanel bouscule les codes avec ce lancement masculin au même titre que sa campagne publicitaire dans le métro début septembre à Paris où elle mise sur la littérature (décodage ici).

Les stars de la beauté présentes au salon Beautycon: Kim Kardashian, Drew Barrymore

Grand rendez-vous de la beauté aux Etats-Unis, le salon Beautycon réunit les grandes stars et influenceurs beauté : Kim Kardashian, Drew Barrymore. Chacune est venue promouvoir sa marque et rencontrer les influenceuses et leurs clientes issues des générations Z et Y.

kim kardashian

Pas moins de 23 000 visiteurs et visiteuses pour ce salon dédié à la beauté 2.0 qui officie sur les côtes Ouest et Est, à Los Angeles et à New York. Ces salons sont fréquentés par tous les influenceurs à succès, mais aussi par les marques fabricantes qui souhaitent rencontrer ce public de Millennials passionnés par les cosmétiques et addicts aux réseaux sociaux . Un public dont le feed est avant tout balisé par des posts beauté – avant tout make-up – et mode. C’est également pour chacun l’occasion d’arborer leur look beauté le plus abouti. Mettant l’emphase sur les yeux de chat, le teint glittering (étincelant) ou un contouring parfait. Durant 2 jours, 200 stands de marque sont là pour les accueillir et distribuer des échantillons de leurs nouveautés produit : Maybelline, Lime Crime, Aveda, Rimmel, MAC. mais également inciter les visiteurs à suivre leurs marques sur Instagram en échange d’échantillons. Donnant-donnant ! Au-delà des échantillons, les marques réalisent aussi des ventes en ligne avec des coupons de réduction (15% chez Aveda, marque capillaire du groupe Estée Lauder).

glittering

Kim Kardashian, star du salon Beautycon placé sous l’angle de la diversité

Si l’on en croit le New York Times, le mot d’ordre cette année pour les marques est le Gender-neutral (non genré) et la diversité. Le staff porte des tee-shirts arborant dans le dos « All races, all genders, all ages, all countries of origin, all sexual orientations, all religions ». What else ? « all glamazons, all natural beauties, all unicorns. »

diversity

Les youtubeurs et youtubeuses maquilleurs dont les communautés s’élèvent à 3 ou 6 millions de followers, dispensent conseils et compliments à leurs followers et fans. Prêts à faire des heures de queue pour cet échange précieux. Le Graal étant le selfie commun. Ils sont ainsi 23 000 à participer à cette grande messe de la beauté et des réseaux sociaux. Aux yeux des stars de la beauté, ces rencontres avec leurs fans et clients sont clés car ces derniers sont en demande d’une touche personnelle et physique. Ces marques sont incarnées, c’est leur force. Résumer Beautycon par une analogie serait « la rencontre entre Sephora et Coachella (le festival de musique bobo chic). Le ticket d’entrée varie de 50 dollars la journée à 1000 dollars le pass VIP pour deux jours. Le succès de ce salon dédié avant tout au maquillage le pousse à s’internationaliser, Londres fin 2017. Et à inspirer des initiatives parisiennes telles Getbeauty. Ou encore Sephora qui, cet automne, va lancer son propre salon Sephoria avec notamment en guest star Rihanna et sa marque de maquillage Fenty Beauty (dans le giron de LVMH via Kendo) à Los Angeles.