Dreamtone de Lancôme, un soin décodé comme conçu pour les américaines

Dreamtone, un soin correcteur du teint à l'effet "paillettes"
Dreamtone, un soin correcteur du teint à l’effet « paillettes »

Innovation de la rentrée 2013, le soin Dreamtone semble avoir été conçu pour les américaines :

  • de par la couleur rose fuchsia très girly de son flacon
  • de par sa texture ultra-siliconée pour un effet immédiat
  • de par sa formule qui contient un fort taux de micanacres roses qui assurent un éclat immédiat, mais assez brillant
  • de par sa composition qui oblige les femmes à la peau sèche à le précéder d’un sérum, une routine à laquelle les américaines et les asiatiques sont habituées mais qui s’installe que progressivement en Europe.


Décliné en 3 versions selon la carnation de la peau (claire, mate ou foncée), il s’avère « just » utilisé comme soin de jour en solo, notamment si vous avez la peau sèche ou déshydratée comme c’est souvent le cas au retour de vacances (effet desséchant de la mer ou du vent). Ceci est lié à sa composition qui privilégie les effets correcteurs immédiats au confort d’un soin de jour. En effet, sa liste d’ingrédients comporte une forte concentration de silicones (facilement reconnaissables par leur terminaison en -cone ou -xane : cyclohexasiloxane en position N°2, polysilicone 11, peg10 dimethicone,) et vous les sentez rapidement sur la pulpe de vos doigts. Les silicones sont des agents filmogènes qui lissent et comblent superficiellement les irrégularités mais qui s’éliminent difficilement et participent au phénomène de « peluches ». Combien d’entre vous n’ont pas été irritées de voir leur couche protectrice partir en peluches parce qu’elles avaient appliqué un fond de teint après ou un sérum au préalable ? Au-delà des silicones, la formule contient du dioxyde de titane, un agent opacifiant blanc pour uniformiser artificiellement le teint (mais avec un effet protecteur comme dans les produits solaires) et des nacres roses de mica aux qualités optiques démontrées pour l’illuminer à l’instar des produits de maquillage. Dans la formule française, ces agents arrivent dans le premier tiers de la liste.

Ce type de texture est clivante, soit vous avez aimé les sérums Idéalist, Visionnaire et vous serez fan de Dreamtone, soit à l’inverse, vous préférez revenir à des textures plus classiques et confortables. C’est une affaire de goût ! Pour ma part, c’est sa promesse qui m’intéresse le plus : « correcteur taches intégral » et je ne pourrai juger de son efficacité que dans la durée (8 semaines minimum). Cela étant, j’apprécie beaucoup la finesse de la texture, son aspect rosé (version N°2), son effet floutant qui permet d’atténuer les taches et autres irrégularités du teint tout en transparence. la texture fluide est moins couvrante qu’une BB Cream pour offrir cet aspect « peau nue » qui fait rêver les occidentales, mais aussi les Asiatiques à la recherche de la perfection de peau. Quant à son parfum, il est à la fois agréable et discret. C’est avant tout le prix élevé du produit (autour de 90€ le flacon de 40ml) et sa texture silicone qui peuvent créer un vrai frein à l’achat.

Concernant son lancement, le timing est parfait, c’est la fin des vacances d’été, les taches liées au soleil sont  à leur apogée et ne peuvent que s’atténuer en raison de la baisse d’intensité des UVA. N’hésitez pas à demander l’échantillon correspondant à votre carnation sur www.lancome.fr.

Vent d’innovation sur les huiles

Dans l'huile - Mathilde de L'Ecotais

Depuis un an, la texture huile est à la mode, elle fait l’objet de nombreux lancements dans toutes les catégories capillaires, corps, visage et figurent dans maintes publicités.

Elle véhicule un imaginaire fort, autour de la richesse, du confort mais aussi de l’authenticité. Pilier des produits pour le corps, l’huile s’est distinguée récemment avec l’huile d’argan qui séduit les adeptes du bio et du naturel,  celles qui aiment être transportées dans un autre monde. Le profil des huiles varie, certaines pénètrent très vite dans la peau et laissent peu de résidu gras, d’autres comme les huiles de massage ou les huiles végétales laissent un film gras à la surface de la peau pour assurer un massage ultra-confort. 

L'huile d'argan pour les adepte du bio
L’huile d’argan pour les adeptes du bio

Aujourd’hui, les Marques nous proposent des huiles pour le visage aux propriétés  anti-âge, des huiles à la texture légère et équilibrée sans effet gras. Ces huiles ont un fort pouvoir de pénétration et un effet défroissant, lissant et satinant immédiat. De quoi satisfaire en premier lieu, les  femmes à la peau sèche ou mature (Huile extraordinaire de L’Oréal Age Perfect) par leur haute fonction nutritive.

En parallèle, sortent également d’autres innovations textures capitalisant sur les propriétés de l’huile, les nouvelles combinaisons comme le sérum en huile de Biotherm, qui allie le confort d’une huile au pouvoir anti-âge d’un sérum et présente une texture veloutée qui pénétré super bien.

Une nouvelle galénique le sérum en huile
Une nouvelle galénique : le sérum en huile

Pour les peaux déshydratées, je recommande l’huile orchidée bleue de Clarins pour son parfum original et son efficacité. Vous pouvez en mélanger quelques gouttes avec votre soin de nuit ou en traitement intensif, l’appliquer plus généreusement après un bon gommage et effectuer un massage qui lissera vos traits.