Branding: Longchamp revendique son ancrage à Paris et divertit

Par ces temps de confinement, les marques de luxe cherchent au travers de leur Branding à entretenir leur notoriété, leur image de marque et le lien avec les internautes rivés à leur mobile. La nouvelle plateforme de marque du maroquinier Longchamp met l’accent sur son ancrage parisien. Elle se donne à voir dans un court-métrage, un format long et original qui conjugue image et divertissement, à même de séduire les Millennials et la génération Y de par le monde.

branding Longchamp film

Paris, un ancrage synonyme de luxe, de mode, de rêve préempté par de nombreuses griffes de luxe

À la différence de l’Italie où le luxe s’enracine en différentes villes prestigieuses : Rome, Milan, Florence.., Paris est définitivement la capitale du luxe à la française. Parangon de ce luxe, Saint Laurent le clame haut et fort dans son branding. Le couturier le décline dans son logo, dans l’évocation de sa ligne Rive gauche et dans sa communication et même dans ses parfums avec Paris, Mon Paris, Rive Gauche… Hermès, Balmain, Berluti, Balanciaga et Lanvin revendiquent également Paris dans leur logo.

Authenticité et légitimité pour le branding de Longchamp

Pour Longchamp, le virage s’est fait avec l’agence Fred & Farid cette année. De par son nom et son histoire, Longchamp est plus que légitime pour revendiquer Paris dans sa nouvelle signature de marque. Elle fut en effet fondée en 1948 à Paris et est toujours entre les mains de la même famille. Très Paris, une signature facile à mémoriser et porteur de sens et de rêve. Avec un twist stylé tout en restant accessible, du statut mais pas trop. Consensuelle, véhiculant le chic parisien, elle devrait rencontrer l’adhésion en Asie comme en Amérique. Au-delà du logo, la capitale française s’inscrit donc désormais au coeur de la communication du maroquinier. Elle est le personnage central de ce film très divertissant qui présente la collection Printemps-été 2021. La chanson de Jacques Dutronc, interprétée par Clara Luciani, il est cinq heures, Paris s’éveille asseoit la personnalité du film et l’ancrage parisien.

Paris, décor du film Longchamp

La communication Longchamp emprunte les codes des séries, telle Emily in Paris

2020 marque également un tournant dans la communication de Longchamp puisque le maroquinier abandonne le recours aux égéries Kate Moss, Alexa Chung, Kendall Jenner… Ces dernières avaient contribué à booster l’image et la notoriété de la marque en lui donnant une touche plus rock, plus glamour. Mais la pandémie a accentué la demande des consommateurs pour des marques plus authentiques, plus proches. Moins de paillettes, moins d’ostentatoire. La marque s’incarne désormais avec de jeunes actrices moins connues, comme tirées de séries télévisuelles. La mise en scène du chassé-croisé nocturne du duo d’actrices, l’anglaise Amber Anderson et la française Mathilde Ollivier, et d’un chat s’inspire également du film Deux Moi de Cédric Klapisch avec François Civil et Ana Girardot. Un très bon film tourné exclusivement à Paris.

Le chat, trait d’union dans les films Deux Moi de Cédric Klapisch et Longchamp

Voici donc un style narratif plus fort, un storytelling qui épouse les codes de la narration. Et répond aux nouvelles règles du storytelling sur les réseaux sociaux. Car Longchamp capitalise sur une forte communauté sur les réseaux sociaux : 1,6 million de fan sur Facebook, 726K sur Instagram et 10k followers sur Youtube. Ce court-métrage met en scène son sac Roseau, un sac iconique et emblématique de l’image classique au chic intemporel de la griffe. Réalisé par Lope Serrano, le film compte en quelques jours plus de 13 000 vues :

Quant à la publicité presse, elle emprunte de nombreux codes parisiens pour sa scénographie : cour pavée, pierre blonde et surtout empilement de chaises en rotin typiques des bistrots à Paris.

Violence conjugale : le luxe s’engage, Yves Saint Laurent

Les marques de luxe embrassent les enjeux de société telle la violence conjugale. Combat dont s’empare la marque cosmétique Yves Saint Laurent. En cela, elles répondent aux nouvelles attentes des consommateurs et en tout premier lieu de la génération Z, qui entendent voir les marques jouer un rôle actif vis-à-vis des enjeux de société.

violence conjugale

Par leur communication, les marques de luxe font avancer les causes sociétales : égalité homme femme, diversité et inclusion…

Disposant d’une part de voix importante, les marques cherchent à mettre en avant leurs valeurs à travers leurs communications institutionnelles ou produit. Ainsi, L’Oréal Paris a depuis 20 ans, sous l’impulsion de la filiale américaine, mis à l’honneur la diversité au travers de sa Dream team. Celle-ci associe des égéries de 17 à 77 ans aux profils ethniques variés, telles Jane Fonda, Helen Mirren, Eva Longoria, Viola Davis, Leila Bekhti…

Ce qui est nouveau, c’est que désormais les griffes soutiennent des ONG, des initiatives locales et qu’elles le font savoir. Aspirationnelles, elles ont la capacité à informer et à faire progresser les consciences, à mobiliser leurs audiences. De même, sous la houlette de sa directrice de création, Maria Grazia Chiuri, Dior est engagé dans la cause féministe comme en témoignent ses défilés, ses messages militants We are all feminists ou Non, non, non. Voir cet article dédié du blog. Elle offre ainsi une formidable caisse de résonance à portée internationale.

Yves Saint Laurent souhaite alerter et éduquer les plus jeunes sur la violence conjugale

La marque de luxe qui connait un grand succès auprès des générations Y et Z au travers de ses parfums et de son maquillage, a initié ce projet international il y a 2 ans, avant même le Grenelle dédié aux violences conjugales, confie Stephan Bezy, son DG. Son film Aimer sans abuser est diffusé sur les réseaux sociaux. Elle s’est engagée au travers de partenariat avec des ONG en France, en Angleterre et aux États-Unis avec un message fort « Abuse is not love ».

En France, pour soutenir faire de la prévention en partenariat avec l’ONG En avant toute(s). Une campagne d’affichage est également programmée, mobilisant 5% du budget affichage extérieur de la marque Yves Saint Laurent Beauté, pour donner davantage de visibilité à cette cause, pour prévenir et éduquer. En savoir plus

Quel sport choisir pour cette rentrée ? Décathlon vous y aide

Après un confinement sportif et un été détente, quel sport choisir pour cette rentrée de septembre ? Une question que petits et grands se posent

Après un confinement sportif et un été détente, quel sport choisir pour cette rentrée de septembre ? Une question que petits et grands se posent pour mettre en oeuvre les bonnes résolutions sportives adoptées lors du confinement. Face à la multiplicité des choix, l’enseigne leader du sport Decathlon propose une campagne de publicité en réponse à ses interrogations.

quel sport

Conçue par l’agence Romance, elle donne à voir le premier temps fort du sport, le démarrage, le lancement. Intitulée Le moment de commencer, elle surfe sur nos envies de sport tout en promouvant les services gratuits de Decathlon. Malin ! Car au-delà de l’innovation produit, c’est aussi ces services que l’enseigne nordiste spécialiste du sport se distingue. Elle propose ainsi des test d’équipement et des offres de découverte de nouveaux sports. Plus précisément : un test d’équipement sportif gratuit durant 10 jours et ce, pour une centaine de sports. Quel choix de sport ! Et surtout, cela permet d’éviter d’investir dans un matériel pour un nouveau sport qu’on est pas sûr d’aimer. Tester avant d’acheter, un service disponible en boutique et en ligne.
De plus, la dimension conseil est fortement présente tant en magasin qu’en ligne. Les vendeurs expérimentés Decathlon sont à votre écoute pour vous conseiller quel sport choisir en fonction de vos envies et de vos aptitudes. Sur le site internet dédié conseilsport.decathlon.fr, un questionnaire personnalisé est proposé pour vous aider face à la multitude de choix. Un questionnaire simple articulé autour de 4 questions pour trouver quel sport vous correspond. Il s’adapte à vos objectifs ou aspirations : Garder la forme ? Prendre du temps pour vous ? Partager un moment convivial ? Vivre des sensations fortes ? Un premier pas avant la proposition de matériel et de coaching via le site ou l’appli. Un accompagnement digital qui suit les préoccupations et la pensée du consommateur pour une expérience client ultra fluide.

La réalisation de ce film publicitaire de 45 secondes a été confiée à Noir Oostende. Elle joue avec l’émotion : premiers pas de danse, intensité du chronomètre.. Quant à la musique du film pub Decathlon 2020, elle est signée d’un groupe de rock californien des années soixante The Surfaris. Découvrir ce film empreint d’émotion et de motivation ci-après

Liberté post-confinement : Repetto nous fait rêver tout en légereté

Le déconfinement offre un écrin à l’ode à la liberté signée Repetto. La marque Repetto nous fait rêver avec un nouveau film dont elle a différé la diffusion pour coller au contexte. Car cette marque iconique mise sur le temps long, elle qui fut créée en 1947. Elle incarne l’opéra, l’élégance, la grâce, l’intemporalité. Ainsi, son PDG Jean-Marc Gaucher est aux commandes de Repetto depuis 20 ans. Aux commandes Christian, Elsa Reuilly et Frank Rey.

liberté

Une ode à la liberté empreinte des codes du luxe et de sens

Ce nouveau film résonne particulièrement avec le contexte actuel du déconfinement. Propriétaire de la griffe Repetto, Jean-Marc Gaucher a confié la conception et la réalisation de ce film de marque à de grandes figures du monde de la publicité qui se sont illustrées avec le film maintes fois récompensé La Lionne de Perrier : Christian Reuilly, sa fille Elsa et Frank Rey. Danse, grâce et liberté s’inscrivent au coeur de ce film manifesto et résument ainsi l’esprit, l’essence même de la marque. Pour atteindre l’excellence d’une oeuvre artistique, ce sont deux danseurs de l’Opéra qui incarnent cette ode à la liberté, Marion Barbeau et Mickael Laffon. Sur une chorégraphie d’une autre figure de l’Opéra de Paris, Sébastien Bertaud. La verrière du Grand Palais prête un cadre féérique au thème de l’envol. Ironie de l’histoire, ce film qui a nécessité deux mois de préparation a été tourné en juillet 2018. Il est ainsi resté confiné presque 2 ans. « Le film n’aurait pas pu sortir au moment de la crise des gilets jaunes, non plus lors des grèves SNCF pour les retraites l’an dernier, au final, nous avons choisi cette période de déconfinement « fragile » mais pleine d’espoir après deux mois d’enfermement et d’inquiétudes. Une sorte de libération, dont le film se fait l’écho de par son appel à la liberté », expliquent les publicitaires.

Son hommage à la liberté et à la légèreté, son claim de signature font particulièrement écho au déconfinement : « que serait la vie… sans Liberté ?»… Cette liberté dont nous réapprécions le prix suite à ces jours d’enfermement et de sinistrose, cette envie de légèreté également. Ce film est visible sur le réseaux sociaux depuis le  10 mai, il prendra également pour cadre les écrans de cinéma à leur réouverture le 22 juin.

Un film de marque empreint de légèreté et de grâce à même de réenchanter la marque, ses accessoires et ses parfums. Des parfums dont la création et la distribution sont confiées à Interparfums depuis 2012 (4,7 millions d’euros en 2018).

parfum dance with repetto

Ce thème de la liberté inspire également le parfum Libre de Yves Saint Laurent. Un parfum dont les affiches fleurissent également maintenant puisque le contexte et la proximité de la Fête des mères y sont très favorables. L’univers de la danse, quant à lui, inspire d’autres marques de luxe, à l’instar de Dior ou de Kenzo. Mais aussi la marque cosmétique Nuxe, un choix plus audacieux car hors du territoire classique de la beauté, décodé dans cet article du blog.

[Love brand] Dove et Nike nous émeuvent durant la crise sanitaire

Deux spots très émouvants ont émergé du paysage pub. Celui de la Love Brand Dove remercie le personnel soignant. Quant à Nike, la marque américaine nous encourage à poursuivre le sport chez soi. Toutes deux réussissent à ne pas paraître trop opportunistes du fait de leur très forte légitimité.  Humilité et sobriété en sont les clés, assorties du respect du discours de marque et de leur charte de communication.

love brand dove

La love brand Dove nous donne à voir des portraits de soignants sans fioritures, sans masques. 

Depuis 2004, Dove communique sur la vraie beauté, Real beauty. Un choix stratégique précurseur des attentes d’authenticité et de diversité des consommateurs. En s’émancipant des diktats de beauté (cf cet article du blog), la marque a toujours fait montre de justesse dans ses propos comme dans ses images. Cette fois-ci, elle jette un regard plein d’émotion et de reconnaissance envers ces soignants qui ont retiré en fin de journée leur masque et dont on voit encore la trace. Des masques qui rendent la respiration difficile, la transpiration active, et les allergies de la peau du visage nombreuses. Médecins et infirmières regardent directement la caméra, stoïquement, avec des lignes et des marques visibles sur le visage provoquées par les masques faciaux. 

Cet hommage vibrant à ces héros de la crise  résonne autant que des applaudissements. Dove assortit cette communication à des actes de donation en produits d’hygiène : savon, gel douche, shampooing de par le monde. 

Courage is beautiful, la baseline si pertinente vient souligner ces portraits réalistes de soignants

Malgré la fermeture de ses boutiques, Nike a gardé le lien avec les consommateurs avec #StayHome et le film You can’t stop us.

Autre grande Love Brand, la marque à la virgule joue la carte de la sincérité et de la proximité au travers de ce film émouvant. Vantant les héros du quotidien qui continuent de s’entrainer à la maison durant le confinement, ce film s’appuie sur des images fortes en noir et blanc et une musique chargée émotionnellement. Et un titre fédérateur Play for the World / You can’t stop us. C’est à la fois juste par rapport à la plateforme de marque de Nike, juste dans le ton et juste par rapport au vécu des internautes. Un immense succès sur Youtube avec 6 millions de vues. Là encore la marque ne peut être taxée d’opportunisme. La marque d’athleisure s’érige en fervent défenseur de la communauté en promettant notamment un don de 15 millions de dollars répartis entre plusieurs organisations à travers le monde pour lutter contre le Coronavirus. 

Pour finir sur une note plus gaie, voici une pépite française nettement plus optimiste sortie avec le déconfinement. Cette pépite tournée avec peu de moyens et d’équipe (les nouvelles conditions de réalisation) signée Intermarché et son agence Romance allie poésie et humain sur la chanson éponyme de Nina Simone. Avec toujours le même objectif de l’empathie et de la proximité. 

Fait maison : la pub s’adapte au confinement L’Oréal, Jacquemus, Zara

Un nouveau style publicitaire envahit nos écrans, le fait maison, en cette période de confinement et de crise sanitaire. Réalisées à la maison par les top models ou ambassadrices de marque, ces publicités L’Oréal, Jacquemus et Zara gagnent en proximité et en humanité.  Des valeurs tendances qui séduisent les différentes générations par leur forte dimension émotionnelle.   

pub fait maison

Le style de la pub évolue avec une réalisation fait maison par Eva Longoria pour colorer ses cheveux blancs avec L’Oréal

Confinement oblige, nombreuses sont les femmes à retarder leur visite chez le coiffeur pour leur coloration. Sont-elle prêtes à passer le pas de la coloration à domicile pour ne plus donner à voir ces racines grises ? Fort de cette opportunité et de ce douloureux vécu consommateur, le dernier film pub L’Oréal adopte un style proche des vidéos réalisées par les internautes pour les réseaux sociaux. Nous sommes invitées à rentrer dans la salle de bains de leur égérie américaine, Eva Longoria, à Los Angeles. Après avoir partagé quelques confidences intimes sur ses cheveux gris, elle nous guide pas à pas dans les gestes de sa coloration. Mais ne vous y fiez pas, derrière se cache l’agence de L’Oréal Paris, McCann. Une campagne sans retouches avec l’une des égéries  L’Oréal les plus populaires, Eva Longoria. Le ton et le traité intimes contribuent fortement à l’empathie et à la conviction. Finie l’image parfaite de star de 45 ans. Le film démarre avec un gros plan sur les mèches blanches. Pour une fois donc, il faudra se faire confiance pour cette coloration maison et se passer de l’expertise et du brushing de son coiffeur attitré. Le spot publicitaire se déploie sur les réseaux sociaux Instagram et YouTube, via les comptes de L’Oréal Paris et via le hashtag #Stayhome. Il a également droit aux honneurs de la télévision en Europe et en France pour toucher une cible plus large en termes d’âge.

Jacquemus enrôle la top Bella Hadid pour sa campagne fait maison via FaceTime

Film ou photo, même combat en cette période de crise sanitaire et même nécessité de casser les codes pour adopter le système D. Ainsi, la marque de mode Jacquemus a invité la top model et star des réseaux sociaux Bella Hadid à se faire photographier via FaceTime.

Bella Hadid fait maison facetime

À l’autre bout de la ligne, on trouve le photographe Pierre-Ange Carlotti qui signe ces photos de la collection printemps-été 2020. Le résultat fait montre d’une belle créativité et d’un esthétisme certain ! Une campagne dépouillée avec notamment le fameux sac emblématique Jacquemus qui se prête bien aux réseaux sociaux, Instagram en tête.

instagram jacquemus

Quant au géant de la mode Zara, il a proposé à ses models de se prendre en photo chez soi en portant les nouvelles pièces de la saison que la marque leur avait adressées. Les mannequins confinés chez eux, ont pris la pose au saut du lit ou en selfie, assurant une campagne à la résonance très actuelle et créative.

shooting fait maison zara

Ces shooting faits maison offrent un nouveau style de contenu doté d’une esthétique plus naturelle, plus authentique. Un style qui permet plus facilement de s’identifier. 

Inclusion : avec Nous, Comptoir des Cotonniers change sa copy strategy

Inclusion et mise en scène de la diversité, voici deux mottos qui régissent la communication de nombreuses startups ou jeunes marques de l’univers de la beauté ou de la mode. C’est ainsi la clé du succès de Fenty Beauty avec une gamme de fond de teint proposant 40 nuances et formulée pour illuminer toutes les carnations. Des marques historiques américaines ont pris tôt ce tournant : Dove en est le parangon en mettant des femmes de toute corpulence, de tout âge et de toutes les races. Marque française, Mixa a choisi pour égérie dès 2007 Sonia Rolland, ex-Miss France. Dans la mode, la nouvelle campagne de Comptoir des Cotonniers illustre ce virage. 

inclusion

Inclusion et diversité : la campagne pub Comptoir des Cotonniers change de ton pour les 25 ans de la marque

Longtemps la marque a communiqué sur son modèle publicitaire mère et fille, s’adressant ainsi à plusieurs générations de clientes. Inconnus ou célébrités, ces couples mère-fille ont marqué nos esprits et la marque a construit son image de générosité, de lien social et familial. Ainsi la campagne mettant en scène Charlotte Gainsbourg et sa fille. Avec le code noir et blanc et le même logo.

pub-comptoir des cotonniers nous

Pour fêter son quart de siècle, Comptoir des Cotonniers se veut plus inclusive. Elle cherche avec cette nouvelle publicité à s’adresser à toutes les femmes quels que soient leur couleur de peau, leur âge, leur morphologie. Telle fut la copy strategy. Avec désormais pour claim nous, la marque souligne la force des femmes, ce women empowerment dont on parle tant depuis quelques années, depuis la vague metoo et les initiatives d’entraide entre femmes qu’elles soient d’ordre professionnel ou social. Une campagne signée de l’agence BAD et du photographe Jan Welters. Trois mannequins sont les nouveaux visages de la marque pour marquer l’inclusion: la française Charlotte Flossaut, âgée de 51 ans, la norvégienne Andrea Langfeldt et la dominicaine Kimberly Gelabert.

Elles irradient dans ces clichés en noir et blanc et leurs gestuelles soulignent une grande féminité, une spontanéité et authenticité à même de séduire des femmes de tout âge.

Quant aux pièces montrées, il s’agit avant tout d’intemporels : la chemise blanche, le jean droit… Elles sont l’oeuvre de la nouvelle directrice artistique, Nathalie Marchal. Elle les a pensées pour des femmes en mouvement et au pluriel. La cliente actuelle de Comptoir des Cotonniers se situe dans la quarantaine. L’objectif avec cette nouvelle campagne publicitaire et ce nouveau vestiaire est d’attirer aussi des Millennials pour élargir à plusieurs générations.
Cette copy strategy tombe juste, à l’heure où la crise du coronavirus nous invite à la solidarité et à l’inclusion.

Dystopie visionnaire, la pub Balenciaga résonne avec le confinement

Marque de luxe engagée pour l’environnement, Balanciaga signe une publicité alarmiste et visionnaire sous la forme d’une dystopie de 4 minutes. Visionnaire car elle fait écho à notre mode de vie du moment : confinement, succès de l’info en continu sur la propagation du coronavirus et décompte des victimes… Elle a ainsi été postée avant le confinement italien le 19 février sur les réseaux sociaux et tournée bien avant.

La pub Balenciaga donne à voir une dystopie apocalyptique, ambiance pandémie

Cette vidéo publicitaire met en scène les vêtements structurés de la collection été 2020 Balenciaga dans une parodie de chaine d’information en continu, à l’instar de BFM TV Avec des bandeaux d’information qui résonnent avec aujourd’hui. No more traffic jam, pedestrians are back. Plus d’embouteillages, les piétons sont de retour. Vision alarmiste d’un monde apocalyptique en écho à l’urgence climatique. Des images anxiogènes qui font écho à ce que nous traversons : rues désertées, décompte des hospitalisations, des réanimations et des décès dus au coronavirus de par le monde. La musique techno lancinante accentue l’angoisse provoquée par cette fausse chaine d’information en continu aux journalistes au regard fixe et aux lèvres mobiles.

dystopie

Une allure robototique et un traité proche des nouveaux filtres des réseaux sociaux. Ce film dystopique réalisé par Will Benedict présente une dimension à la fois écologique et politique. Avec d’un côté, l’annonce de la rareté de l’eau, voire de sa disparition. De l’autres, des politiciens portant les pièces de la nouvelle collection Printemps été 2020 Balenciaga en lice pour de nouvelles élections. Le traité adopté souligne la langue de bois politique.

Cet ovni publicitaire s’inscrit dans la lignée de l’esprit de la collection Balenciaga été 2020

Elle avait été présentée à la Fashion Week d’octobre 2019 à Paris. Son directeur artistique, le géorgien Demna Gvasalia a su imposé depuis 2015 sa vision sombre du futur et ses messages. Ainsi, lors du défilé d’octobre, l’esprit dramatique était accentué par des mannequins à l’expression fermée, voire courroucée dans un décor de fin du monde. Quelques top models portaient même des prothèses faciales. Quant à ligne des vêtements, elle s’inspire des carrures d’épaule exagérées des années 80 en version féminine et masculine. Dans la logique écologique, ce défilé a été conçu le plus « développement durable » aux dires du dirigeant de la marque Cédric Charbit. Avec pour objectif de réduire l’empreinte carbone en promouvant le recyclage. Recyclage des 6500m2 des rideaux de velours, des 2500 mètres carrés de moquette, de la structure en bois, etc… Ce choix du développement durable est parfaitement en ligne avec la politique de la maison mère, le groupe Kering.
Les choix subversifs de son directeur de création ont permis à la marque de recueillir une forte visibilité sur les réseaux sociaux. La marque Balenciaga est ainsi très bien placée dans le ranking Lyst, dédié aux marques de mode et de luxe. Son engagement résonne auprès des Millennials.
Mais au vu du contexte actuel, pensez-vous que le message de cette dystopie soit aujourd’hui audible ? Qouqu’il en soit, ce film a été visionné plus de 330 000 fois sur Youtube

Mode 2020 : les campagnes pub les plus émotionnelles Dior, Burberry….

Les tendances qui émergent de la mode 2020 sont à découvrir dans les magazines datés d’avril. Notamment au travers des campagnes publicitaires sélectionnées pour leur charge émotionnelle. Elles donnent à voir en synthèse l’esprit de la saison Printemps-été 2020. Chaque directeur artistique des maisons de mode ayant impulsé sa propre vision du monde et son message. Parmi les tendances de la mode 2020, sont à retenir le couvre-chef fashion, accessoire phare de la saison chez Dior, Burberry. Côté couleur, la monochromie beige tient la dragée haute chez Burberry et Max Mara. Enfin, parmi les patterns à la mode, on remarquera les broderies botaniques chez Dior et graphiques chez Prada. 

mode 2020 luxe

La campagne pub Dior allie harmonie de la nature et sensualité féminine des matières

La directrice artistique Maria Grazia Chiuri a décidé de nous éloigner de l’atmosphère urbaine pour nous plonger dans un élégant jardin  au travers de manteaux aux broderies délicates de fleurs issues d’un herbier. Les mannequins Ruth Belle et Selena Forrest composent sous l’oeil de la photographe Brigitte Niedermair un élégant duo jouant sur l’opposition graphique black and white. Avec manteau de plumes et sac Book Tote brodé d’un motif camouflage.Dior black and white

Si Dior met ainsi l’accent sur la nature apaisante et le jardin pour cette collection qui compte des mini-salopettes de jardinier, c’est en référence à l’une des passions du fondateurs. Son jardin de roses se visite à Granville (Musée Christian Dior)

Mode 2020 : éloge du chapeau et monochromie beige

Cet été, nous nous couvrirons la tête de d’un chapeau en raphia Dior ou en gabardine chez Burberry. Un chapeau-coiffe Burberry inspiré de la série The Handmaid’s tale (visible sur OCS et Netflix). Protection contre le soleil ou la pluie garantie !

mode 2020 Burberry

Total look beige monochrome tendance chez Burberry (shooting Inez et Vinoodh) et Max Mara en version trench ou cache-poussière. Ricardo Tisci revisite le trench iconique pour proposer une silhouette tout en superposition avec un grand trench contrastant avec une mini-jupe. Photographiée par David Sims, la campagne Max Mara donne à voir des silhouettes à l’esprit militaire sexy. Des clichés signés Steven Meisel.

max mara 2020

 Fidèle à son univers chromatique beige et camel, la maison Chloé met en exergue la féminité romantique et chic.

mode printemps Chloé

Cette saison confirme l’hégémonie du top model Bella Hadid qui prête son visage et sa silhouette à de nombreuses campagnes publicitaires. Bella Hadid est ainsi égérie de la campagne pub Burberry, Michael Kors, miu-miu (visuel ci-dessous), Missoni…

bella-hadid-miu-miu

Chanel ou l’envol de l’oiseau incarné par Kristen Stewart, une pub conceptuelle  

Cette sélection se termine par une campagne plus conceptuelle autour de l’allégorie de la liberté. Ce visuel dynamique souligne la dimension émancipatrice de la fondatrice de la maison, Gabrielle Chanel.

Chanel-2020-Kristen

Témoignage de l’ambassadrice Chanel, « Nous avons réellement besoin en tant que femme, de nous sentir légères, d’avoir l’impression que nous pouvons agir à tout moment. Et ces vêtements rendent cela possible ». L’actrice porte une veste courte à plumes multicolores sur la fameuse petite robe noire Chanel.  Elle est photographiée et filmée par Jean-Baptiste Mondino.
Et vous, quelles sont les campagnes de mode qui vous marquent ?

Hermès, de l’artisanat de luxe à l’innovation maison… de luxe

Après avoir exploré les thèmes de l’artisanat, de la nature, du jeu, de l’objet et du rêve, la maison Hermès mise sur l’innovation dans sa communication. Année après année, la maison Hermès se distingue par une communication originale qui privilégie les fondamentaux et les valeurs de la marque à l’air du temps. Ce levier lui permet de construire une croissance solide comme en attestent les derniers résultats publiés (+12% à taux de change constant en 2019). Une communication différente des autres grandes maisons de luxe Dior, Balenciaga, Louis Vuitton, Givenchy, qui mettent l’accent sur la personnalité de leur directeur de création et sur sa vision du monde.

artisanat hermes

Hermès met en avant l’innovation dans son artisanat pour un savoir-faire aspirationnel

Parangon des maisons de luxe, le sellier investit sur la transmission de son savoir-faire, sur la formation interne de ses artisans, quitte à limiter sa croissance. Un savoir-faire humain, les gestes de l’artisan qu’il a donnés à voir en novembre 2016 au Carreau du Temple à travers l’exposition Hermès hors les murs. Cette année, Hermès donne un nouvel éclairage en mettant en avant les innovations maison et souligne l’esprit créatif qui règne côté design. Matières nobles, gestes séculaires parfaitement maîtrisés sous-tendent la qualité Hermès. Fidèle à son histoire, le sellier revisite ses pièces iconiques sous l’angle de l’innovation.

Carré de soie recto-verso, l’innovation Hermès 2020

La maison est fière d’annoncer son premier foulard réversible ou double face. Produit iconique de la marque Hermès, le foulard de soie donne désormais à voir deux expressions d’un même dessin sur chacune de ses faces. Pour atteindre cette prouesse, la technique d’impression sur le twill de soie a nécessité plusieurs années de recherche.

foulard hermes double face

L’un des patterns emblématiques Hermès inspire le cabas ajouré Chaine d’ancre.

Coeur de métier de l’artisanat Hermès, la maroquinerie est également sous les feux de la rampe. La sellerie-maroquinerie représente en effet la moitié du chiffre d’affaires. Pour confectionner ce sac en cuir Barénia, l’artisan oeuvre plus de 24 heures sur la table dans l’un des 17 ateliers français de la maison. Précision : chaque maillon de cuir est construit dans la même pièce de cuir. C’est le fameux temps long d’Hermès qui a pour conséquence des délais d’attente pour certains modèles de sac. L’attente crée la valeur et la désirabilité !

On est loin de la montre connectée Hermès dans laquelle l’innovation était portée par Apple, les bracelets en cuir étant réalisés par les artisans de la Maison Hermès. Pour autant, la maison de luxe avait fait preuve d’audace en collaborant avec la marque à la pomme en octobre 2015.

pub hermes 2020

La campagne Hermès 2020 placée sous le thème Innovation maison

Dotés d’un traité dynamique en mouvement, les visuels de cette campagne Hermès SS20 sont signés du photographe Jamie Hawkesworth. Fil rouge de l’ensemble du territoire visuel d’Hermès, on y retrouve une lumière douce, un traité aérien et poétique, un graphisme dépouillé. Pour mettre l’emphase sur les mots qui accompagnent ces images et étayent le thème central innovation maisonLors du défilé de la Fashion Week, la directrice artistique du métier prêt-à-porter Nadège Vanhee-Cybulski  expliquait en octobre dernier « L’artisanat et le savoir-faire de la maison constituent le thème central de cette collection. J’ai utilisé les techniques propres au prêt-à-porter, que j’ai transposées dans la maroquinerie ».
Vous pourriez aimer revoir la précédente campagne Hermès sur le thème du rêve dans cet article du blog.