Allégation : Fin du sans paraben, sans en cosmétique & apogée des labels

Avec la fin de l’allégation sans paraben, sans sulfate, sans…, les marques de cosmétiques green, clean beauty vont devoir changer leur packaging et leur communication. Pour répondre aux nouvelles contraintes juridiques. En effet, à compter du 1er juillet 2019, la nouvelle réglementation européenne sur les cosmétiques encadre de façon très précise les revendications sans. Pour davantage de transparence. Et coller aussi aux attentes des consommateurs qui recherchent des ingrédients respectueux de la planète. Sur les réseaux sociaux, les hashtags #cleancosmetics #greenbeauty et #transparence sont parmi les plus utilisés sur cette thématique. Décodage

cosmetiques sans

La fin du sans paraben, sans triclosan, sans phenoxyethanol sur les packaging ou sur les sites web

Les marques de beauté n’auront plus la possibilité dans 3 mois d’afficher sur leurs étuis, sur leurs pages produits ces mentions. Ces mentions participent activement au greenwashing. La justification avancée par Bruxelles : cela dénigre ou diabolise des ingrédients autorisés par ailleurs, ce qui prête à confusion pour les consommateurs.

sans paraben

C’est une victoire pour la FEBEA (Fédération des Entreprises de beauté). Regroupant 350 fabricants de cosmétiques et représentant 95% du chiffre d’affaires de la profession, elle a toujours souligné que ces actifs étaient autorisés en cosmétique. C’est aussi la reconnaissance de la puissance de frappe des nouvelles applications comme Yuka ou Clean beauty qui scannent les listes d’ingrédients et informent sur les actifs controversés ou soupçonnés d’être des perturbateurs endocriniens ou des agents irritants. Sans compter la blogosphère militante du bio qui a semé la confusion sur certains parabens. Ce sont de bons conservateurs sur lesquels on dispose d’un excellent recul, souvent moins irritants que les substances par lesquels ils ont été remplacés. Aux États-Unis ou en Corée, les marques vont jusqu’à mettre en avant toxic free. Une surenchère ridicule !

non toxic clean beauty

A contrario, les revendications sans qui « rendent service à une population » restent autorisées. Sans acétone sur les dissolvant de vernis ou les produits de coloration pour les personnes incommodées par l’odeur. Sans dérivé d’origine animale pour les personnes véganes. Enfin, sans alcool sur les produits type bains de bouche à destination des familles avec enfants. « Sans huiles essentielles » peut également avoir du sens pour les femmes enceintes car ces huiles peuvent être irritantes.

Disparition également de la mention hypoallergénique jugée trop floue

Cette allégation hypoallergénique justifiée par des tests cliniques a quelquefois été mal interprétée. Elle ne garantit  pas l’absence de risque d’allergie ou d’intolérance. Aussi va-t-elle disparaitre pour éviter toute confusion.

L’apogée des labels bio ou vegan comme caution

Jusqu’à aujourd’hui de nombreuses marques indépendantes revendiquent sur leur packaging et dans leur communication ces allégations sans paraben, sans sulfate (en anglais paraben free, sulfate free )…. Telles Centifolia,  Kure Bazaar et bien d’autres marques, y compris en pharmacie .

cosmetique centifolia

Ces mentions ne nécessitant pas de test sont gratuites à la différence des labels vegan et bio qui coûtent relativement cher. Des labels qui ne sont donc pas accessibles à toutes les marques. Pour autant, face au flou de ces revendications, ils jouent un immense rôle de caution et de transparence. À compter du 1er juillet, ils vont devenir un must-have. Découvrir les explications autour de ces labels dans cet article du blog. Par ailleurs,  je vous recommande la lecture du prochain magazine Elle. Il démêle le vrai du faux sur le green en cosmétique 

Contre-attaque des marques conventionnelles en communication : groupe L’Oréal, Guerlain

Pour mieux se défendre, les groupes cosmétiques ou marques conventionnelles créent leur propre site dédié à la communication au sujet de leur choix d’ingrédients. Ainsi, le groupe L’Oréal a ouvert la plateforme Inside our product et y livre un glossaire des actifs utilisés par ses laboratoires. De son côté, Guerlain communique avec sa plateforme bee respect sur la traçabilité de ses produits, les coulisses de ses créations, ingrédients, lieux de fabrication… Elle est accessible via le site de la maison Guerlain ou via un QR code pour chaque référence. Dans la conception de ses nouveaux produits, la maison de parfumerie se veut éco-responsable et vise le 100% durable et la transparence.

Guerlain transparence

Transparence et engagement sur le développement durable sont au coeur de ces démarches. Mais c’est également une façon de ne pas laisser le monopole aux applications indépendantes comme Clean Beauty ou Yuka sur le parcours client.

1er avril ou fake news : chronique illustrée Miss Beauty

fake news« Le poisson » du 1er avril est-il vraiment nécessaire ?
Abreuvées d’informations en continu et surtout de tout ce qui ne tourne pas rond, y-a-t-il encore de l’espace pour une petite plaisanterie, une facétie sans conséquences…?
Et bien je dis OUI ! Pour un jour au moins, on se laisse aller !
Il fait si bon rire, pouffer, ricaner… Légère et insouciante, la mine réjouie et les joues roses, on se sent revivre et même rajeunir ! Alors oui, le 1er avril rien n’est grave.

Babette KOENIG

J’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog tous les mois la rubrique illustrée « Humeur Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer nos rapports à la beauté et à la mode. Des illustrations et des chroniques d’humeur dans lesquelles chacune se retrouvera sûrement… Signées par Babette Koenig styliste-illustratrice.
Cette chronique de Babette illustre fort à propos le besoin de parenthèse non pas enchantée, mais drôle, humoristique. Ce besoin d’insouciance et de légèreté qui fait aussi le sel de la vie. En même temps, elle donne à voir sous un angle décalé ce phénomène sociétal que sont les fake news. Propagées par les réseaux sociaux, ces fake news envahissent notre quotidien et influent sur notre libre arbitre.
Souvent premiers maillions de la chaine de désinformation, les générations Y et Z en sont d’innocents ambassadeurs. Des ambassadeurs qui se transforment en acteurs à l’insu de leur plein gré et attisent la crise de confiance vis-à-vis des média.

Mais revenons à plus de légèreté avec les jolies illustrations Miss Beauty de Babette. Elle les a exposées et vendues avec succès dans la galerie Martine Moisant. Au coeur de la magnifique Galerie Vivienne. Voici une photo qui donne à voir cet accrochage le mois dernier. Un accrochage qui sera renouvelé en décembre et élargi aux nouvelles chroniques de Miss Beauty à paraître sur le blog.

babette loenig galerie Martine Moisan
Exposition Babette Koenig à la Galerie Martine Moisan

Perturbateurs endocriniens : démêler le vrai du faux en cosmétique

Voici un état des lieux des connaissances sur les perturbateurs endocriniens, nouveau fléau que l’homme a créé.  Cela touche notre alimentation, notre façon de jardiner, mais aussi les plastiques et les cosmétiques. Je vous propose de démêler le vrai du faux suite au colloque organisé par la Fondation Léa Nature dans les locaux de l’Assemblée Nationale. Un colloque réunissant politiques en la personne du député Olivier Falorni, de Delphine Batho, présidente de Génération Écologie, mais aussi scientifiques, médecins et juristes. Des témoignages d’agriculteurs et d’associations ont aussi donné un éclairage humain émouvant.

perturbateurs endocriniens

Connaissances scientifiques, réglementation et risques sur les perturbateurs endocriniens

Le plus médiatique des perturbateurs endocriniens est le Bisphénol A. Il a été interdit en 2015 en France. Et l’Europe s’est mobilisée  pour créer une définition des perturbateurs endocriniens en Juillet 2018. Késako ?  Ces substances peuvent perturber le système endocrinien ou hormonal. Un système de communication qui gère le métabolisme de notre corps et le développement. Il est donc très important pour la fécondation et le développement du foetus. Ce système est mille à 10 mille fois plus sensible que le système nerveux. En termes de toxicité, le système de communication endocrinien est dose-dépendant et temps-dépendant. Ainsi, lors du moment du développement du fœtus ou de l’adolescence, l’impact est beaucoup plus fort qu’à l’âge adulte . On estime qu’il existe plusieurs centaines de perturbateurs endocriniens dans les familles du bisphénol, des pesticides, des  phtalates, mais aussi de composants qu’on retrouve dans les cosmétiques américains comme le triclosan, le toluène, les parabens, les formaldéhydes…Les pesticides sont aujourd’hui en première ligne dans la visée des scientifiques et des médecins. Le Professeur Christophe Minier, écotoxicologue, et le Docteur Pierre-Michel Perinaud ont listé leurs effets suspectés sur la santé :

    • Troubles de la fertilité masculine et féminine,
    • puberté précoce,
    • cancers hormono-dépendants. Pathologie pluri factorielle. 
    • Perturbateurs de la thyroïde 
    • Effet sur le microbiote. 

Un tiers ou la moitié des pesticides ont une interférence sur ces pathologies. Et l’on suspecte un effet cocktail des pesticides…Nous sommes potentiellement en contact avec les perturbateurs par l’alimentation, par l’eau que nous buvons. Nous pouvons aussi être contaminé par les contenants, les vêtements.  Notamment les contenants plastiques avec perfluorés utilisés pour le chauffage des aliments. D’où la première interdiction du Bisphénol A pour les biberons.

Quid des pertubateurs endocriniens dans les cosmétiques ?

Selon la juriste qui intervenait à ce colloque, Natacha Cingotti, il n’y a pas aujourd’hui de critères scientifiques d’identification des perturbateurs endocriniens dans la réglementation européenne des cosmétiques avec des catégories. De plus, il est très difficile de mettre en œuvre des tests sur les cosmétiques. Donc aujourd’hui, ce que font de nombreuses marques bio ou engagées dans la clean beauty ou beauté green, c’est de retirer les ingrédients suspectés d’être des perturbateurs endocriniens. Ce qui est complexe, c’est que certains sont d’excellents conservateurs qui sont alors remplacés par d’autres souvent plus allergènes…
Vrai : Quoi qu’il en soit, la position de la FEBEA est claire : les produits cosmétiques européens ne contiennent pas de perturbateurs endocriniens avérés. L’objectif poursuivi par de nombreuses associations citoyennes est de diminuer l’exposition des populations aux perturbateurs endocriniens. Notamment face à la dangerosité des pesticides et des biocides.  C’est pourquoi les nouvelles applications mobiles telles que Yuka (cf article du blog) ou Clean Beauty qui décode les ingrédients jouent un rôle préventif intéressant. Elles poussent les industriels de la cosmétique à faire évoluer les formulations avant même que la réglementation ne change.
Sinon, parmi les perspectives à court terme, le dioxyde de titane va être interdit dans l’alimentation. Cet ingrédient est souvent utilisé en cosmétique dans les produits solaires pour son effet opacifiant faisant barrière aux UV. Mais pour autant, il n’existe pas de test sur cosmétique validant ou invalidant sa toxicité. Le phénoxyéthanol est aussi un conservateur dans le viseur des autorités, de l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des associations. Avec un conseil de non-utilisation sur les fesses des bébés. Mon avis : les femmes enceintes ou les jeunes mères de bébé doivent rester très vigilantes sur ce sujet en privilégiant les cosmétiques bio certifiés par un label ou revendiquant le sans sans sans.  Pour limiter les risques d’exposition aux substances chimiques suspectés d’être des perturbateurs endocriniens..

Merci à Olivier Falorni, député invitant, et à la Fondation Léa Nature d’avoir organisé ce colloque très instructif. 

Détox – Chronique & Illustration Miss Beauty mars

détox miss beauty

Détox au programme en mars !

Après la dinde de Noël, la galette des rois de janvier, les crêpes de la Chandeleur et toutes sortes d’agapes, il est temps d’éliminer les toxines, de faire le traditionnel régime de printemps ! Mais attention les Miss, pas que dans votre assiette !

Au moral comme au physique on décrasse, on trie on élimine, ON DÉTOX :

Les calories, les mauvaises pensées, les importuns et les rabat-joie… DU BALAI !

La cuisse légère et le moral au beau fixe, on remet les compteurs à zéro pour la belle saison qui s’annonce !

Babette Koenig

J’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog tous les mois la rubrique illustrée « Humeur Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer nos rapports à la beauté et à la mode. Des illustrations et des chroniques d’humeur dans lesquelles chacune se retrouvera sûrement… Signées par Babette Koenig styliste-illustratrice.
À l’approche du printemps, la chronique de Babette met le doigt sur une de nos principale préoccupation : notre poids. Son injonction pleine d’humour est stimulante et nous invite à entamer un régime de printemps version holistique. Associant corps et esprit. L’une des tendances de fond de la beauté, inspirée des usages et pratiques asiatiques.
Avis aux beautystas qui pourraient se reconnaître sous les traits de Miss Beauty, vous pourriez également aimer ses précédents traits d’humeur: Les fêtes sans stress
 ou La Bonne Année

affiche Babette Koenig

Les illustrations Miss Beauty seront pour la première fois présentées à la Galerie Martine Moisan située dans la merveilleuse Galerie Vivienne, au coeur de Paris. De belles lithographies numérotées de 1 à 10 seront ainsi en exposition-vente le jeudi 14 mars. En voici l’affiche.

Saint Valentin : visez le sommet – illustration & humour

Saint Valentin
Visez le sommet 

Si je vous dis en ce mois de février qu’il faut viser le sommet, vous pensez bien évidemment à nos belles montagnes car certes c’est de saison.

Mais croyez-moi il y a d’autres sommets qui méritent qu’on les gravisse : c’est ceux de L’AMOUUUR !

ET OUI ! la Saint Valentin ça sert à ça figurez-vous, à mettre les pendules à l’heure de l’amour … Conquérir ou re-conquérir l’élu de son coeur, à chacun son Everest !

Alors en février, hissez haut les couleurs de vos sentiments : Visez le sommet !

Babette Koenig

J’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog tous les mois la rubrique illustrée « Humeur Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer nos rapports à la beauté et à la mode. Des illustrations et des chroniques d’humeur dans lesquelles chacune se retrouvera sûrement… Signées par Babette Koenig styliste-illustratrice.
En cette période hivernale, la chronique de Babette nous réchauffe les coeurs. Son injonction pleine d’humour est stimulante et nous invite à nous surpasser pour la Saint Valentin.
Avis aux beautystas qui pourraient se reconnaître sous les traits de Miss Beauty, vous pourriez également aimer ses précédents traits d’humeur: Les fêtes sans stress
 ou La Bonne Année

Les illustrations Miss Beauty seront pour la première fois présentées à la Galerie Martine Moisan située dans la merveilleuse Galerie Vivienne, au coeur de Paris. De belles lithographies numérotées de 1 à 10 seront ainsi en exposition-vente le jeudi 14 mars.

La Bonne Année – illustration Miss Beauty

bonne année soldes
Pour qu’une année soit bonne, voici les bons points à retenir :

1/ Il faut adopter la bonne attitude, apprécier ce qui va bien, profiter de l’instant présent.

2/ Prendre les bonnes décisions mais attention ce ne sont pas toujours les plus faciles !

3/ Fréquenter les bonnes personnes, vous les reconnaîtrez facilement ce sont celles qui vous font du bien.

4/ Privilégier les bonnes pensées : comme les projets de voyage, on s’endort alors le sourire aux lèvres et on fait de beaux rêves.

5/ Garder une bonne santé : elle est autant morale que physique…

Un bon repas entre amis et avec ceux qu’on aime est égal à une 1/2 h de sport…Ça j’avoue, c’est moi qui l’ai décidé en fait… Mais vous pouvez faire du sport aussi !

6/ Et enfin la bonne nouvelle c’est que janvier c’est aussi le mois des soldes, alors faites-vous plaisir et achetez les jolies bottines que vous convoitez pour commencer l’année du bon pied !

BON SHOPPING ET BONNE ANNÉE !

Babette Koenig

J’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog tous les mois la rubrique illustrée « Humeur Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer nos rapports à la beauté et à la mode. Des illustrations et des chroniques d’humeur dans lesquelles chacune se retrouvera sûrement… Signées par Babette Koenig styliste-illustratrice.
Notre manque de discernement en période de soldes, ces achats que l’on regrette très vite car finalement pas adaptés à notre silhouette, à la saison… c’est très bien vu ! Quant aux conseils prodigués en matière d’attitude positive, c’est fort juste. Je joins mes voeux à ceux de Babette et vous souhaite une bonne année 2019 !
Avis aux beautystas qui pourraient se reconnaître sous les traits de Miss Beauty, vous pourriez également aimer ses précédents traits d’humeur: Les fêtes sans stress
 Ou À quoi sert novembre ?

Babette réalise aussi des illustrations pour la jeunesse avec l’éditeur de cartes postales Titi Pinson (titipinson.com), des cartes qui enchanteront les enfants à Noël.

Les fêtes sans stress : Miss Beauty Décembre

fêtes miss beauty

Et bien nous y voilà c’est bientôt la fin… Je veux dire la fin de 2018 bien sûr !

Alors comment passer ce cap que dis-je cette péninsule : LES FÊTES DE FIN D’ANNÉE !

Voici donc quelques conseils pour passer des festivités réussies :

1/ les cadeaux : cherchez à faire plaisir plutôt qu’à impressionner !

Des chaussettes colorées et joyeuses pour chaque jour de la semaine, voilà une idée qui donnera le moral à celui qui les recevra !

Bref, des idées, des astuces et le tour sera joué !

2/ les repas de fête : INNOVEZ ! Laissez la dinde gambader sur ses 2 pattes jusqu’en 2019 et optez pour des fruits de mer ou des saveurs exotiques, sur un buffet où tout le monde ira picorer … Et hop fini le stress du service qui n’en finit pas et la vaisselle qui s’accumule dans l’évier !

Mais n’oubliez pas la règle des règles : À NOËL IL FAUT QUE ÇA BRILLE, IL FAUT QUE ÇA PÉTILLE !

Alors des étoiles plein les yeux et des bulles plein la tête, bouclez 2018 en beauté c’est tout ce que je vous souhaite !

À l’année prochaine…

Babette Koenig

J’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog tous les mois la rubrique illustrée « Humeur Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer nos rapports à la beauté et à la mode. Des illustrations et des chroniques d’humeur dans lesquels chacune se retrouvera sûrement… Signés par Babette Koenig styliste-illustratrice. La pensée ultime pour le banquier quand la carte bleue chauffe à l’approche des fêtes pour faire plaisir à ses proches et faire bombance, c’est très bien vu !
Avis aux beautystas qui pourraient se reconnaître sous les traits de Miss Beauty, vous pourriez également aimer ses précédents traits d’humeur: Rester bronzée
 Ou À quoi sert novembre ?

Babette réalise aussi des illustrations pour la jeunesse avec l’éditeur de cartes postales Titi Pinson (titipinson.com), des cartes qui enchanteront les enfants à Noël.

[Chronique] Automne et la relation Homme Femme

À l’automne dernier, démarrait le mouvement sociétal MeToo après le scandale Weinstein et la parole féminine se libérait. Après une année,  Martine réagit aux nouveaux diktats et nous livre une chronique pleine de sel sur la relation Homme Femme.  De bien précieux conseils pour les hommes et les femmes qui recherchent une relation authentique, sincère.  A visionner ci-dessous

C’est l’automne, la saison est déjà bien avancée et on a repris ses habitudes, on se projette dans l’année
…Et on s’aperçoit que quelque chose a changé … un équilibre qui vacille , des sensations nouvelles … Un sujet me vient à l’esprit :
une mise a jour sur la relation Homme Femme

Pourquoi pas ? Une sorte de réinitialisation. Je pense que les hommes ne savent plus ou ils en sont avec nous et ne savent plus comment se comporter !
Que l’on dénonce au grand jour les abus, la vulgarité, c’est bien ! Mais que l’humour, la tendresse et la courtoisie masculine soient suspects, là on délire !
Plus le droit ( je dis bien le droit) de nous faire des compliments au travail et alors on fait comment quand on veut draguer ? Plus d’humour non plus … ça pourrait être mal pris!
Retrouver le romantisme et la légèreté serait fort bienvenu dans ce nouveau monde ! Réinventons le charme du chant du troubadour au fenêtres ! Quelque chose à réinventer pour ne SURTOUT pas tomber ds le politiquement correct qui déteint sur tout maintenant et surtout qui censure toute spontanéité !
Assumez vos différences ! Moi je les assume : s’aimer et se protéger entre homme et femme par une bienveillance mutuelle.
Finalement être un homme c’est exprimer sa sensibilité et son émotion là où on ne l’attend pas et être une femme : trouver sa force là où non plus on ne l’attend pas. Pas de schémas mais une réelle authenticité et le plaisir de découvrir l’autre. Ne perdons pas cela, gardons la différence de notre identité Homme et Femme dans les petites choses de la vie ! Ça la rendra tellement plus agréable et tellement plus fun.
J’ai écrit cette chronique pour célébrer l’automne, car oui » les feuilles mortes se ramassent à la pelle …les souvenirs et les regrets aussi .. « Et c’est un peu tristounet ! Alors vite réagissons et oui oui « quand il me prend dans ses bras … je vois la vie en rose « 🌹 !

relation homme femme
Cette chronique a été tournée au restaurant Le Village Costes situé dans le Village Royal. Un havre de paix qui fait la part belle aux décorations de Noël. Voir également les précédentes chroniques de Martine toutes bonnes pour le moral, notamment la chronique Novembrrrrre, on s’occupe de soi ou celle en vidéo dédiée à la chirurgie esthétique dans ces articles du blog.

automne Martine Cohen

Mais à quoi sert novembre ? Chronique illustrée

novembre

Après l ‘été où il a fallu être disponible pour sa famille et ses amis …

Après la rentrée où on a dû prouver sa motivation à son patron et ses collègues …

Et avant la course aux cadeaux de Noël…

À quoi peut donc servir le mois de novembre ?

Et bien les Miss je vous l’annonce, je le décrète :

Le mois de novembre c’est le mois du moi !

Le mois pour s’occuper un peu de soi …

Faire des cures de vitamines, de fruits et de jus aux couleurs positives …

S’offrir des massages voluptueux aux huiles essentielles …

Se prélasser sous la couette avec un bon gros livre …

Bref n’en faire qu’à sa tête, se faire plaisir et se faire du bien d’abord à soi !

Alors c’est décidé : novembre c’est mon mois à moi !

BABETTE KOENIG

J’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog une nouvelle rubrique illustrée « Humeur Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer nos rapports à la beauté et à la mode, dans lesquels chacune se retrouvera sûrement… Signés par Babette Koenig styliste-illustratrice. Une chronique très juste sur la nécessité du lacher prise, de la recherche du plaisir pour soi quand on sait que le mois de novembre est un des pics de fréquentation en thalassothérapie. (lire l’article sur la thalasso au Miramar La cigale ici).
Avis aux beautystas qui pourraient se reconnaître sous les traits de Miss Beauty, vous pourriez également aimer ses précédents traits d’humeur: Rester bronzée
 Ou Les haltères ici.

Babette réalise aussi des illustrations pour la jeunesse avec l’éditeur de cartes postales Titi Pinson (titipinson.com)

Défi de la rentrée #2: Bouger de son canapé, illustration Miss Beauty

bouger

BOUGER DE SON CANAPÉ

ALORS JE COMMENCE PAR LA BONNE OU LA MAUVAISE NOUVELLE ?

Bon la bonne :

Et bien c’est que pans bagnats, gratins d’aubergines et glaces aux parfums délicieux sont restés sans conséquence sur votre silhouette, car tout l’été vous avez nagé, marché et dansé jusqu’au bout de la nuit étoilée …

La mauvaise nouvelle ? C’est que ça ne va pas durer !

Bientôt coincée 8h par jour sur votre siège de bureau et affalée dans votre canapé devant votre série préférée, des petits bourrelets disgracieux vont vite ressurgir sur vos jolies cuisses de nymphes bronzées !

Alors une seule solution les MISS, se mettre au sport ! Courrez, nagez, allez à la salle de sport ou pédalez…MAIS UN IMPÉRATIF : BOUGER !

Et vous verrez qu’à ce rythme l’année passera plus vite, jusqu’au prochain été…

Alors, résistez à l’appel du canapé et à l’attractivité des séries. Il vous faut beaucoup de sagesse et de volonté pour s’arracher à La Casa del Papel ou à la saison 2 de Gommora. Et vous, êtes-vous plus fidèle aux séries de Canal+ ou de Netflix ? Partagez sur ce blog la série TV qui vous a le plus captivé.

J’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog « Humeur Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer nos rapports à la beauté et à la forme, dans lesquels chacune se retrouvera sûrement… Signés par Babette Koenig styliste-illustratrice. Avis aux beautystas, vous pourriez également aimer ses précédents traits d’humeur: Paris Plage. Ou son précédent défi Rester bronzée.
Babette réalise également des illustrations pour la jeunesse avec l’éditeur de cartes postales Titi Pinson (titipinson.com)