Le duo technique pour les yeux : mascara et eye-liner

Le duo quotidien de mon make-up yeux
Le duo quotidien de mon make-up yeux

Vous vous maquillez légèrement les yeux ? Le duo mascara et eye-liner est pour vous, un duo très technique qui fait l’objet de nombreuses innovations et brevets. Le groupe L’Oréal en a déposé ainsi près de 300.

greenmascara

Le mascara, c’est une affaire de couple, une brosse très spécifique alliée à une texture gainante, glissante, waterproof, soin… La pièce majeure de la brosse, c’est le goupillon dont la forme et l’orientation des fibres ou picots, mais aussi la longueur des poils détermineront le résultat maquillage : des cils séparés, recourbés, allongés, épaissis, démultipliés… Au total, des variations infinies du couple brosse/texture pour des produits adaptés à chaque type de maquillage et de nombreux lancements chaque année. C’est d’ailleurs le produit de maquillage le plus vendu.
Mascara_brushes
Honneur aux pionniers : Rimmel et Williams. Eugène Rimmel est à l’origine du premier mascara en 1880, il surligne le regard et colore les cils. Williams est l’auteur américain du cake mascara créé pour sa soeur Maybel et fondateur de Maybelline en 1915. Dans les années quarante, Hélèna Rubinstein révolutionnera également le segment des mascaras en créant le mascara waterproof, puis en 1958 le premier mascara automatique en tube et doté d’une brosse.

Quant à l’eye-liner, c’est également un produit technique dont la précision, le glissant et la tenue sont clés. Son pinceau est constitué de fibres douces, le plus souvent synthétiques, pour une application haute précision et un tracé homogène. L’embout est souvent biseauté pour une meilleure prise en main. Certaines formules sont waterproof (L’Oéal Paris) pour une tenue impeccable toute la journée. A adopter même en dehors de l’été.
POLINA-1
Le conseil que m’a donné une maquilleuse de plateau : appliquer le mascara en zigzag à partir de la racine des cils pour bien les séparer, leur donner du volume et les allonger. Cela évite les surcharges et les paquets tout en les gainant parfaitement. De plus pour l’eye-liner, ne pas s’en tenir qu’à la teinte noire, essayez le brun, le taupe, le mordoré pour les fêtes… Pour le démaquillage, un billet récent est dédié à l’eau micellaire particulièrement efficace même sur les formules waterproof.

Lutter contre les taches, une stratégie de saison

 

Mes gestes anti-taches aux quotidien
Mes gestes anti-taches au quotidien

Les taches brunes sur la peau sont au coeur des préoccupations des femmes asiatiques et sud-américaines où elles sont socialement tabous. En Europe, la tendance évolue au gré des lancements produits. La recherche d’une peau parfaite passe par l’homogénéisation du teint et par l’atténuation des taches, surtout à l’automne et ce, désormais dès la quarantaine.

Connaissez-vous l’origine des taches ? Elle est multiple, l’abus de soleil sans protection, le vieillissement biologique de la peau, un phénomène hormonal, les cicatrices de bouton ou d’imperfection peuvent provoquer un emballement de la production de mélanine et se traduire visuellement par des irrégularités pigmentaires et un manque d’homogénéité de la peau et ce, dès la trentaine. Elles sont activées par l’exposition aux UV et donc beaucoup plus visibles à la fin de l’été. En entreprenant un traitement à l’automne, son efficacité sera plus nette car la peau est de moins en moins exposée aux rayons UV, ce qui est somme toute assez réjouissant. Pour autant, il vous faudra être à nouveau vigilante dès l’apparition des beaux jours car la peau a une mémoire et les taches sans soin et routine adaptés reviennent vite.         tache 

Parmi ces traitements, le plus connu est l’hydroquinone qui vous sera conseillé et prescrit par votre dermatologue. C’est un traitement puissant que de nombreuses peaux comme la mienne ne peuvent pas tolérer. Il faut alors se tourner vers les solutions cosmétiques dont les propositions vont crescendo. A l’origine, ces produits étaient vendus en pharmacie (La Roche Posay, Caudalie..), mais aujourd’hui vous en trouver dans tous les circuits de distribution : en parfumerie avec Clinique Even Better, Lancome Dreamtone, en grande surface avec Garnier.

Quel est le mode d’action de ces soins ? Ils intègrent un actif à action enzymatique, un inhibiteur de la tyrosinase qui régule la production de mélanine (acide kojique, vitamine C, extraits de mûre), de puissants actifs exfoliants (AHA, acide salicylique) et des anti-oxydants (vitamine E). Leur efficacité est cumulative mais lente, il faut bien compter 8 semaines pour que les taches s’atténuent.
Mon conseil : Adopter une stratégie d’attaque musclée en cumulant sérum et soin de jour. Compléter par une BBcream qui camouflera les taches et vous protégera de la récidive su elle contient une protection UVA/UVB comme celle de Garnier. Exfolier deux fois par semaine à l’aide d’un gommage doux, cela éliminera les cellules mortes, facilitera la pénétration des actifs contenus dans les soins et cela favorisera une meilleur homogénéité du teint. Après 2 mois de soin continu, vous pourrez changer de préoccupation et de priorité, surtout en plein hiver ou ne conserver que le sérum. En revanche au printemps, vous ne pourrez faire l’impasse sur une crème de jour dotée d’une protection UVA/UVB, sinon gare à la récidive.

P1090989

Mon expérience produit : le sérum Even better Clinical de Clinique qui s’est révélé fort efficace l’an dernier, à utiliser matin et soir sous la crème; le sérum Vinéfit de Caudalie à la texture très fluide, le soin correcteur anti-taches de Garnier au parfum très agréable et à la texture légèrement gélifiée. Cela étant, ne croyez pas au miracle, lutter contre les taches est un vrai challenge pour les marques comme c’est le cas pour les rides et cela s’inscrit dans le temps. Pour valoriser son efficacité, Clinique n’a pas hésité à se comparer au traitement dermatologique de référence, l’hydroquinone concentrée à 4% en menant un test clinique auprès de 95 femmes sur 12 semaines.  

Le Correcteur Anti-taches de Garnier à 5% de vitamine C pure
Le Correcteur Anti-taches de Garnier à 5% de vitamine C pure

 

Comprendre les besoins de ma peau : le diagnostic anti-âge

L'importance du diagnostic de peau réalisé par un professionnel
L’importance du diagnostic de peau réalisé par un professionnel

Les besoins de notre peau varient en fonction de sa nature et de son âge biologique, mais aussi de notre environnement (saison, atmosphère de travail, climat) et de notre hygiène de vie. Pour bien les appréhender et s’assurer une belle peau, l’idéal est, à mon avis, de consacrer du temps pour consulter un professionnel (dermatologue, esthéticienne)  ou de se rendre à un stand de marque dans un grand magasin.

Vous pourrez y recevoir un diagnostic précis et mesuré de votre peau , effectué à l’aide d’outils très sophistiqués (sonde, appareil photo) couplés souvent à un ordinateur. Ils permettent d’évaluer la qualité d’hydratation, le taux de sébum mais fournissent aussi des données anti-âge très pointues comme la fermeté, l’élasticité de la peau, les rides, les taches, bref tout ce qui peut nous pourrir la vie et sur lequel se concentrent nos préoccupations et attentes…De nombreuses marques le proposent gratuitement : Lancôme, Biotherm, Shiseido, Clinique… Pour certaines, il vous faudra prendre rendez-vous. Allez-y peu maquillée, voire sans maquillage, ce sera beaucoup plus probant et les mesures plus précises. Faites le régulièrement car la peau change selon les saisons et vos préoccupations peuvent également évoluer, par exemple les taches après l’été et les rides ou la nutrition en hiver. Chez Lancôme, prévoyez du temps, au minimum une demi-heure car les mesures se font de face et de profil. Les marques vendues en pharmacie proposent quelquefois des animations avec diagnostic dans les grandes pharmacies. Vous pouvez aussi le faire sur les sites internet des marques mais ce diagnostic privilégie le ressenti. Ce diagnostic existe également pour les hommes avec des normes spécifiques.

Diagnostic Ioma accessible dans les boutiques Marionnaud
Diagnostic Ioma accessible dans les boutiques Marionnaud

J’ai testé le diagnostic anti-âge Ioma proposé dans les parfumeries Marionnaud sans rendez-vous. Réalisé par l’une des conseillères beauté en boutique, il prend 15mn et s’appuie sur la mesure de 8 critères évalués par sonde, par photo et auto-diagnostic: le taux d’hydratation, la desquamation (présence de cellules mortes en surface), le taux de sébum, la présence de ridules, les rides du front, le relâchement de l’ovale, la fermeté des paupières et les cernes. En cette période de froid, j’imaginais avoir la peau déshydratée. Que nenni. C’est avant tout une accumulation de cellules mortes qu’il va me falloir chasser en augmentant notamment ma fréquence de gommage, je vais désormais passer à 2 fois par semaine. C’est d’autant plus important que cela va permettre aux actifs des soins que je mets de mieux pénétrer. Comme quoi on est bourré d’a priori sur sa peau et il vaut mieux régulièrement consulter.
Ce que je trouve intéressant dans ces diagnostics, c’est qu’il nous aide à prioriser nos besoins et donc à trouver le soin ciblé adapté à l’état de notre peau à cette période-là. C’est le meilleur moyen pour garantir une belle peau. Bien évidemment, les conseillères beauté des marques vous indiqueront les soins qui répondent le mieux à ce diagnostic. Pour en savoir plus sur les besoins de votre peau, vous pouvez lire mon précédent article « Pour une belle peau, crème ou alimentation ciblée?« 

La peau : crème ou alimentation ciblée ?

 

Soin ciblé et alimentation adaptée à vos besoins
Soin ciblé et alimentation adaptée à vos besoins

Le saviez-vous ? La peau est le dernier organe servi par l’alimentation. Les autres organes vitaux (coeur, poumons, cerveau…) puisent avant elle leurs besoins dans les nutriments apportés par votre alimentation. C’est pourquoi votre peau peut présenter des manques ou des carences. Soignez son alimentation en privilégiant des nutriments (vitamines, minéraux, acides gras, anti-oxydant..) et en buvant 1,5 litre d’eau par jour, c’est bien, mais ce n’est pas suffisant. Notre rythme de vie soutenu, le stress, la pollution fragilisent notre peau et il est important de combler les besoins de notre peau par voie topique (sérum, crème). Ces besoins varient en fonction de la nature de la peau et de son âge biologique, mais aussi de la saison et de l’environnement dans lequel nous évoluons. L’idéal est, à mon avis, de consulter un professionnel ou de se rendre à un stand de grand magasin pour un diagnostic précis. Ce que je trouve intéressant dans ces diagnostics, c’est qu’il nous aide à prioriser nos besoins et donc à trouver le soin ciblé adapté à l’état de notre peau à cette période-là. C’est le meilleur moyen pour s’assurer une belle peau.
Bien sûr, l’idéal est de coupler soin ciblé et alimentation adaptée. Précision, il est important de mâcher longuement, un aliment bien mastiqué et bien digéré verra ses nutriments facilement assimilés. Là aussi il faut prendre son temps, c’est la meilleure routine anti-âge qui vous permet d’avoir une belle peau. Les américaines sont fans de cette démarche et vous verrez dans les magazines US le nombre important de pages allouées à la diététique et à la nutrition, pas seulement à des fins de minceur, mais aussi à des fins d’équilibre de la peau. De même, les asiatiques ont une vision holistique de la beauté, ils ont totalement intégré la force du lien entre nutrition et beauté, le Japon est ainsi le pays des nutricosmétiques, des boissons aux vertus anti-âge et des alicaments. Quant à vous, si vous avez des doutes sur l’impact de l’alimentation sur la peau, pour celles qui sont mères, souvenez-vous du teint de votre bébé lorsque vous lui avez donné beaucoup de carottes. Un des nombreux atouts du lycopène, pigment antioxydant contenu par les carottes ou les tomates.

Dans un prochain article, je vous expliquerai plus en détail comment faire ou faire faire le diagnostic de votre peau, les lieux, les outils…Cet article sur le diagnostic de peau est désormais disponible.

Routine du matin : simplifiez-vous la vie

Mes alliés du matin : le tonique velouté de L'Oréal ou la lotion photo-peeling de Cinq Mondes
Mes alliés du matin : le tonique velouté de L’Oréal ou la lotion photo-peeling de Cinq Mondes

Si comme moi, vous cherchez à gagner du temps le matin, n’hésitez pas à sauter une étape, celle du lait démaquillant. Passez directement à la lotion, qu’elle soit tonifiante, douce ou éclat. Vous démarrez ainsi avec un geste Fraicheur qui vivifiera votre peau, mais aussi vous-même. Alliés indispensables, les cotons à démaquiller. Un geste beauté malin et rapide pour une belle peau !

C’est sur les conseils d’une esthéticienne Clarins que j’ai simplifié ma routine du matin. Ce qui est top avec le Tonique de L’Oréal, c’est sa texture veloutée qui l’empêche de couler top vite et imbibe bien le coton. Quant à la lotion Cinq Mondes, son parfum à la fleur d’oranger me fait voyager et l’état des cotons et de ma peau atteste de son efficacité peeling.

Alors n’hésitez plus le matin, foncez directement sur votre lotion si vous n’êtes pas adepte du nettoyage à l’eau comme moi qui me dessèche la peau, la fait tirailler. C’est l’effet « squeaky clean » que les américaines adorent. En revanche, le soir, le duo lait&lotion est incontournable pour bien éliminer toutes les impuretés laissées par la pollution, le maquillage, l’atmosphère ambiante, ce qui nécessite des textures lipophiles, bref du gras.

Flacon-pompe : chasse à la gabegie

Descellée au couteau, la pompe a rendu toute résistance
Descellée au couteau, la pompe a rendu toute résistance

Savez-vous que vous ne pouvez utiliser que 80% du produit pour de nombreux flacons-pompes? Qui d’entre vous n’a pas été ainsi irrité de constater que son flacon contenait encore du produit, mais inaccessible. Dans ces cas-là, il faut tout essayer, incliner le flacon pour que la pompe aspire le produit restant sur les côtés, le mettre tête en bas . Reste le plus efficace, l’attaquer au couteau et chercher à desceller le flacon de la collerette de la pompe. Sachez que vous avez encore autour de 20% du produit à l’intérieur. En effet les normes des fabricants tolèrent un « taux de vidange » autour de 20% après déjà une série d’une vingtaine de tapotements pour décoller la crème des parois. 20% qui partiront à la poubelle. Certaines pompes comme celle du sérum Reviltalift peuvent être démontées, mieux encore être dévissées comme le sérum de Caudalie.

Des pompes dévissables : Caudalie et l'ancien sérum Revitalift
Des pompes dévissables : Caudalie et l’ancien sérum Revitalift


A contrario, d’autres, comme le sérum Généfique de Lancôme sont infracturables (verre + métal). Quelle gabegie ! Merci aux fournisseurs de packaging de concevoir des pompes déverrouillables pour nous permettre de consommer la totalité de notre chère crème, gel ou sérum.