Au-delà de la beauté, l’Asie influence le luxe : Hermès, Bottega Veneta…

Si la beauté a puisé récemment de nombreuses innovations en Asie comme la BB cream ou le cushion compact de Lancôme, cette vague de fond venue d’Asie s’étend à d’autres domaines : la communication et la mode. Au-delà de l’univers beauté, nous sommes moins conscients que l’asiatisation touche également le monde du luxe. Voici quelques pépites du luxe à la forte empreinte Asie : les communications Hermès, Bottega Veneta sans compter Air France. Mais aussi l’exposition au Met de New York sur les influences de la Chine en matière de mode, ou à Paris Korea Now.

Hermes-Kawai-collection-sac-asie

Hermès et sa collection Kawaii à la vidéo shoppable, les photos japonaises de Bottega Veneta…

Kawaï, c’est le nom de la nouvelle collection de sac et  de petite maroquinerie signée Hermès. La Maison du Faubourg Saint Honoré s’est inspirée des codes japonais pour cette collection : univers pastel poétique, frais et bien dans l’esprit des dessins animés nippons. Pour faire connaitre cette collection à l’esprit japonisant, Hermès a recouru à une opération de CRM. L’email de lancement s’inspirait de personnages de l’univers Hello Kitty et invitait les internautes à se diriger vers le site Les Ailes d’Hermès pour y découvrir l’ensemble de la collection dans une vidéo interactive.

hermes.kawaii

asie-hermes-video-sac

Charge à l’internaute de cliquer sur les adorables personnages pour voir apparaître les modèles  de portefeuille, pochettes, sacs, que des pièces dans les teintes pastel. Avec en bande-son une musique discrète et l’illustration sonore des sabots de cheval. En bas à droite de l’écran de la vidéo, une icône shopping bag permet d’atterrir sur la page produit du site de e-commerce. Un réflexe que les asiatiques ont acquis, vu leur recours à l’e-commerce via le mobile ou les autres écrans. Découvrir la vidéo interactive en cliquant ici. Le seul hic, c’est que ce ne sont pas les mêmes pièces que celles présentées dans la vidéo. Frustrant non ?

pochette-hermes-rose-asie

Quant à la marque italienne Bottega Veneta, elle a confié les rennes de sa campagne printemps été 2015 au japonais Nobuyoshi ARAKI, photographe renommé âgé de 75 ans. Le directeur artistique de la marque italienne, Tomas Maier, l’a choisi pour « la profonde humanité qui exhale de ses photos, les rendant inoubliables ». Sous l’oeil du photographe, évolue le duo formé par la top model Saskia de Brauw et Sung JIN PARK tels des danseurs sur des fonds de matières à la palette de couleurs intéressante.

photographe-asie-araki-bottega-venetacampagne-bottega-veneta-printemps-2015

pub-bottega-veneta-2015

Communication très présente sur nos écrans, le film Air France de cette année réalisé par We are from LA s’inspire fortement des codes asiatique de la K-pop (ou pop coréenne), avec ses ballets très colorés (cf l’article de ce blog).

Mode et Asie, un duo dans la tendance : Dior, Chanel…

Eldorado des marques mode et luxe, l’Asie voit fleurir des flagships étonnants, telle la nouvelle boutique Dior à Séoul aux formes organiques conçue par l’architecte Christian de Portzamparc. Avec ses 6 étages, c’est la plus grande d’Asie. Dotée d’un Café Dior signé Pierre Hermé, au dernier étage de la House of Dior. Plus de détails sur le DiorMag.

dior-boutique-seoul-christian-de-portzamparc

La Corée a été également choisie par Chanel pour être le lieu de présentation du défilé croisière en mai cette année. Lieu d’inspiration également pour cette collection croisière 2016 dans le choix des couleurs audacieuses, de la soie, des formes rappelant le « kimono coréen », les coiffures tressées, des mannequins…

defile-chanel-croisiere-2016-seoul defile-chanel-croisiere-2016

Ainsi le top model coréen Soo Joo Park  a ouvert et clôturé le défilé.

Chanel-seoul-soo-Joo-Park

Côté maquillage, les codes de la K-Pop étaient intégralement repris : cils de poupée, crayon khôl blanc à l’intérieur de l’oeil, double sourcils et lèvres bubble gum ou mordues.

maquillage-defile-Chanel-croisiere-Seoul

Confirmant l’universalité de cette tendance, le succès de l’exposition Chine : de l’autre côté du miroir au Metropolitan Museum à New York cet été.  Avec près de 700 000 visiteurs, cette rétrospective historique de la mode en Chine s’est placée en tête des expositions les plus fréquentées du Costume Institute.

metropolitan-museum-expo-Chine

En parallèle, à Paris, le Musée des Arts décoratifs présente ce-mois-ci Korea Now, exposition dédiée à la mode contemporaine de Corée des années 80 à aujourd’hui. Elle nous donne à voir plus de 120 silhouettes et accessoires ainsi que des oeuvres de designers ou d’artisans.

expo-Korea-Now-Arts-decoratifs-2015

Au final, que ce soit à New York, à Paris ou en Asie, l’influence de l’Asie est forte au regard de son poids économique, de la sophistication des gestes beauté et mode. Nul doute que le vent d’Asie continuera de souffler sur la mode et sur les innovations beauté dans les prochaines années. En grande partie en provenance de Corée puisque selon Bain, la Corée du Sud est désormais pionnier pour les tendances de la mode et du luxe. Et dans la ligne de mire des consommateurs chinois.

Une réflexion sur “Au-delà de la beauté, l’Asie influence le luxe : Hermès, Bottega Veneta…

  1. Pingback: L'exposition Hermès fait escale à Paris : décalage et détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.