Art éphémère et luxe : la fresque urbaine de Jayde Fish pour Gucci à New York

Griffes de luxe et artistes tissent des liens étroits au travers de collaboration éphémère. Ainsi, le directeur de création de Gucci, Alessandro Michele, a repéré sur la toile l’illustratrice américaine Jayde Fish. Il a repris certains de ses motifs dans la collection Gucci Printemps été 2017. Il l’a également mandatée pour réaliser une gigantesque fresque urbaine éphémère à New York. Sur un mur de 230m2, la maison Gucci donne ainsi à voir une oeuvre artistique empreinte de poésie au coeur de l’emblématique quartier artistique de SoHo.

fresque-ephemere-Gucci-new-york

Gucci dont les résultats se sont redressés investit dans l’art éphémère à New York

Le groupe Kering vient tout juste d’annoncer une croissance de +13% en données comparables pour la griffe italienne. En raison du succès des sacs à main qui représentent désormais plus de la moitié des ventes. Ce succès s’explique par l’univers créatif mis en oeuvre par le directeur artistique, Alessandro Michele qui stimule l’image et les ventes, et par un investissement dans le digital. Le online représente désormais 35% de l’investissement en communication, une part élevée par rapport à d’autres marques de luxe.

artiste-jayde-fish-gucci

Consécration pour l’univers artistique d’Alessandro Michele, cette fresque murale gigantesque est l’oeuvre d’une artiste américaine, Jayde Fish.  Graphiste, illustratrice, elle a su séduire ce créateur par son univers à part entière, une patte à nulle autre pareille. Des animaux et des motifs inspirés du jeu de tarot que l’on retrouve dans certaines pièces de la nouvelle collection Gucci en motifs de jupe, en ornementation de sac…

jayde-fish

Le hashtag sésame de la collaboration artistique sur Instagram

L’anecdote veut qu’elle ait été repérée par Alessando Michele sur Instagram parce qu’elle dessinait des personnages décalés sur les créations du styliste. Et qu’elle les publiait sur son propre compte @mrsjaydefish. Cela n’a pas été perçu comme un crime de lèse-majesté, mais un enrichissement de l’oeuvre. Une relation artistique, puis des collaborations se sont ainsi créées par l’entremise du réseau social Intagram. Avec pour sésame le hashtag du directeur de création bien sûr. Instagram fournit aujourd’hui des clés pour recruter des artistes illustrateurs et graphistes.

gucci_collaboration_with_jayde_fish_4__980x457

Cette oeuvre magistrale a été réalisée en seulement 6 jours.  Elle reprend l’un des dessins fétiches de l’artiste qui vit à San Francisco. Bénéficiant de la visibilité internationale de la Fashion Week de New York, elle a été inaugurée le 6 février. En ouverture de la semaine de la mode. Cette fresque éphémère sera visible par le public et les touristes à Lafayette Street et Prince Street jusqu’à fin mars. Parallèlement, les oeuvres de l’artiste sont présentées sur la plateforme non commerciale de Gucci, #GucciGram. Une plateforme digitale sur laquelle Gucci donne à voir les artistes salués par la marque. Gucci ou la curation numérique lancée en mars 2016.

Jayde-Fish-Gucci-Unique-Style-Platform

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.