Apothicaire de luxe, l’Officine Buly rejoint les maisons LVMH

Cette maison de beauté à l’esprit vintage inspiré de l’apothicaire Jean-Vincent Bully et de son officine fondée en 1803, est l’oeuvre d’un couple d’entrepreneurs, Victoire de Taillac et Ramdane Touhami. Elle rentre désormais par la grande porte dans le concert des maisons de luxe LVMH. Elle s’appuie sur un storytelling unique mis en scène dans des boutiques qui vous plongent instantanément dans le XIXème siècle. Elle donne ainsi à voir l’ambiance d’une pharmacie et d’une pharmacopée séculaire. L’Officine Buly est au XIXème siècle ce que Aesop est au XXème siècle. Avec le même souci du détail et du design.

cosmétiques apothicaire buly

Immersion chez un apothicaire vintage: Buly

Appréciée par l’aristocratie pendant plusieurs siècles et même par de grands écrivains du 19ème siècle, la marque de cosmétiques a été relancée en 2014 sous le nom Officine Buly par le couple qui a aussi fait revivre la célèbre marque de bougies Cire Trudon. En entrant dans la boutique emblématique de la rue Bonaparte, les meubles en noyer et les carreaux du sol donnent l’impression (fausse) que rien n’a changé au cours des siècles. L’ensemble du décor est inspiré des pharmacies anciennes. Les produits et leurs emballages s’alignent également sur ce positionnement rétro et pharmaceutique. L’ambiance est la même sur le site web ou sur son compte Instagram. Buly signe ainsi sur les réseaux sociaux « la parfumerie du monde élégant » avec une iconographie no gender.

Buly redonne vie à des secrets de beauté universels oubliés et à des fragrances méconnues

Au-delà des emballages à l’esprit vintage, la marque Buly cultive sa philosophie apothicaire. Elle propose ainsi des pommades d’argile blanche, des opiacés dentaires, des parfums sans alcool, du papier parfumé, le tout sans paraben, phénoxyéthanol ni silicone … Très Covid friendly, la marque innove avec un patch rafraîchissant pour masque ! (10€ les 8 autocollants odoriférants). La beauté vintage et clean à des prix et des services grand luxe. Possibilité d’embosser les initiales du futur utilisateur sur l’emballage en cuir végétal des cadeaux. Elle marche également sur les platebandes du très ancien pharmacien & parfumeur italien Santa Maria Novella (1612) et connait un large succès avec ses parfums, ses baumes, huiles, accessoires et bougies parfumées. En toute légitimité puisque elle s’inspire des créations passées de Jean-Vincent Bully, réputé pour avoir été le parfumeur du Tout-Paris.

Repérée par LVMH depuis quelques années pour la qualité et le raffinement de ses produits, l’acquisition s’est faite en deux temps. Depuis 2017, le fond LVMH Luxury Ventures épaulait la marque. Aujourd’hui, Buly gère 25 boutiques dans le monde avec un prisme Asie (Tokyo, Seoul, Taipei, Hong Kong…) . Tout comme pour Aesop, chaque boutique propose une ambiance différente, mais au design toujours unique. En Asie, le traditionnel apothicaire s’efface pour laisser la place à un pharmacien de luxe moderne. Comme ici dans la partie élégante de Shibuya à Tokyo versus la boutique de la rue Bonaparte à Paris.

officine Buly Tokyo Paris

En rentrant pleinement dans le giron LVMH, Buly devrait accélérer son développement, notamment à l’international.

Découvrir l’Officine Buly 1803 au 6 rue Bonaparte, 75006 Paris ou sur son site www.buly1803.com. Fan de design, vous pourriez aimer lire l’article du blog dédié à Aesop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.