Librairie Louis Vuitton: un retour aux sources boulevard Saint Germain

Boulevard Saint-Germain à Paris, il n’y a plus « le » magasin Louis Vuitton dans sa forme classique originelle. A la place, une librairie éphémère qui présentera l’ensemble des Éditions Louis Vuitton et une sélection d’ouvrages choisis avec « inspiration et parti pris » dixit un communiqué. Soit des ouvrages culturels autour de l’Art de vivre, de la mode, de la photographie, des beaux-arts, de l’architecture et du design. Réaction opportuniste face au confinement et à la fermeture des magasins non essentiels ?

librairie ephemere vuitton

Retour aux sources et à l’emplacement historique de la librairie emblématique de St Germain des Prés, La Hune.

Le 170 boulevard Saint Germain a accueilli pendant plus de 60 ans la célèbre librairie La Hune. Une adresse historique qui fait sens puisque inscrite au coeur du quartier de Saint Germain des Prés, haut-lieu de l’édition. Mais le boulevard Saint Germain au fil des dernières décennies a évolué pour devenir une artère commerçante de mode et de luxe. Deux librairies ont fait de la résistance, l’écume des pages et la Hune. Depuis 2012, cette dernière a bougé de quelques centaines de mètres pour s’installer au chevet de l’église St Germain des Prés, rue de l’Abbaye. Pour se concentrer sur la photographie d’art. C’est plus qu’une mutation puisqu’il s’agit du rachat du nom emblématique par l’éditeur français YellowKorner. En 2012, c’est une double opération immobilière que réalise la marque Louis Vuitton en s’emparant à la fois de l’emplacement de La Hune et du magasin historique Arthus Bertrand. Ce dernier fut créé en 1890 dans cet immeuble construit à l’origine pour abriter un grand magasin de nouveautés comme on disait à l’époque, et déjà baptisé Aux Deux Magots. Le maroquinier y installe son flagship de la Rive Gauche, à un emplacement culturel et touristique .

librairie louis vuitton

Retour aux sources et joli storytelling pour Louis Vuitton.

Louis Vuitton publie ses propres éditions depuis plus d’une vingtaine d’années et propose un catalogue de plus de 100 titres, dont trois collections tournées vers le voyage : City Guide, ces guides qui mettent à l’honneur capitales et petites villes du monde. Mais aussi les carnets de voyage illustrés Travel Book ou encore en plus pointu, les albums photographiques Fashion Eye. Une jolie façon de cultiver le territoire de marque de Louis Vuitton ancré dans le voyage. La maison conçoit également chaque année de beaux livres en lien avec les créations et activités de la Maison.

editions louis vuitton

L’attrait pour l’édition s’inscrit dans l’histoire de la marque et de la famille Vuitton. En effet, Gaston-Louis Vuitton (1883-1970), petit-fils du fondateur, était lui-même un grand amateur de livres d’art et de littérature.  Il a fondé 3 sociétés de bibliophilie. Longtemps il correspondra avec les éditeurs, illustrateurs et écrivains de son temps. Il concevra pour ses clients, écrivains et voyageurs, de superbes malles bibliothèques et autres boîtes pour machine à écrire. En 1914, sa passion pour l’écriture le conduira à ouvrir un salon de lecture et de correspondance dans son magasin tout juste inauguré sur l’avenue des Champs-Élysées. Une initiative culturelle précurseur de la tendance actuelle à transformer les boutiques en lieu de vie et de culture. 

cabinet ecriture louis vuitton

Louis Vuitton est présent dans le quartier de Saint-Germain-des-Prés depuis 1995, en face de l’église et participe activement à la vie culturelle du quartier en organisant notamment des dédicaces d’auteurs ou en soutenant des prix littéraires, comme le Prix Françoise Sagan pour la maison a été partenaire. En 2012, Louis Vuitton adjoint à son magasin historique un cabinet d’écriture dans lequel est présenté le recueil La Malle, publié par Gallimard. Un recueil signé de 11 écrivains français, notamment Marie Darrieussecq, Virginie Despentes, David Foenkinos ou Yann Moix. Louis Vuitton renforce son ancrage culturel sur la Rive Gauche en participant chaque année au parcours Saint-Germain, dédié à la mise en avant d’oeuvres d’art. Avec cette librairie éphémère, la maison de luxe anime le quartier privé de ses touristes et s’adresse ainsi à sa clientèle locale en recherche de sens et de culture. On le sait, les confinements auront recentré les Français sur la lecture. Car l’écriture est un voyage.
Vous pourriez aimez lire l’article du blog dédié aux stylos de luxe Hermès, Vuitton… Librairie éphémère Louis Vuitton, 6 place Saint Germain des Prés, 75006 Paris

Pandémie: en avril, ne perdez pas le fil

pandemie essentiel

Attention attention attention ! 1 an de projets contrariés, 1 an de voyages reportés, 1 an sur pause.

Un jour, bientôt j’espère, il faudra reprendre le cours normal de nos vies. Mais sûrement pas là où on les a arrêtées. Non, il faudra nous réinventer. 

Rattraper ce temps suspendu. Raccommoder là où il y a des trous, des manques, des accrocs. Retisser les liens avec nos proches, nos amis. Apprendre à faire à nouveau confiance à l’autre, renouer avec nos habitudes d’avant la pandémie sans arrière-pensée ni appréhension.

Mais comment retrouver tous ces petits gestes spontanés du quotidien, ces rencontres fortuites entre voisins, au coin de la rue. Ces dîners, week-ends, soirées. Tous ces petits moments de convivialité et d’échanges qui font le sel de nos journées ?

Oui, je sais bien qu’on n’y est pas encore. Qu’à nouveau, nous devons vivre à minima, en sourdine et sagement chacun chez soi. Qu’à nouveau les commerces non essentiels de notre quartier ont baissé le rideau et que c’est le coeur bien lourd que nous passons devant.

Mais un jour, oui un jour, il faudra bien reconnecter nos vies et cette fois je ne parle pas de virtuel ! Recommencer à se projeter, prévoir, faire des plans. Nous seront sûrement tous un peu rouillés, timides, hésitants …

Mais la mémoire est notre plus grande alliée et elle a gardé le souvenir des moments heureux d’autrefois. Cherchez bien, ils sont là, bien au chaud dans un coin de notre tête et de notre coeur :

Les petits cafés du matin sur le zinc du bistrot, juste avant le bureau. Les dîners « petits plats dans les grands ou bonne franquette ». Les joyeuses et bruyantes tablées pleines d’oncles, de tantes et de cousins. Les départs en vacances avec trop de valises, sans oublier le chat qu’il faut caser… Oui, rappelons-nous toutes ces sensations, les bruits, les rires, les disputes de 5 mn, « mais c’est toi qui as pris les clés ! Non c’est toi ! Bref tous ces petits riens qui nous manquent tant.

Alors quand nous nous endormons le soir, après une journée sans collègues, sans amis ni autres membres de notre famille, fermons les yeux et souvenons-nous…

Et c’est alors plein d’espoir et de confiance en l’avenir que nous serons bientôt prêts, à reprendre le fil de notre vie.

Babette Koenig

Pour mettre du sourire dans la monotonie ambiante, j’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog les chroniques illustrées « Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer notre vie.  Beaucoup d’entre nous se retrouveront sûrement dans cette envie de nous projeter dans le monde d’après.. après la pandémie ! Et retrouver ces commerces et services si essentiels comme la réparation d’une montre. Difficile pour moi de vivre sans… Alors pourquoi les grandes maisons de luxe n’ont-elles pas adoptées le clik-and-collect ? (Cf Chaumet…grrrr !)
Des illustrations et des chroniques d’humeur signées par Babette Koenig styliste-illustratrice.
Vous pourriez également aimer l’une de ses précédentes chroniques intitulée Do It Yourself

Inclusion: Zalando fait bouger les lignes en grand, affichage, social media

Le portail allemand de mode Zalando a choisi un angle de communication militant : l’inclusion et la diversité. Des valeurs fortes sur lesquelles la marque s’est engagée depuis quelques années. Avec plusieurs terrains de jeu privilégié : l’affichage, les réseaux sociaux où dominent les diktats de la mode. Il y règne majoritairement un grand conformisme notamment dans la forme et beaucoup de stéréotypes. Face aux générations Y et Z qui attendent des marques qu’elles s’engagent, Zalando donne à voir une campagne XXL défendant ses valeurs: inclusion, diversité.

inclusion pub

Zalando assume une communication engagée, capitalisant sur ses valeurs de tolérance, inclusion et liberté.

Les visuels de cette campagne de publicité ont été confiés au photographe Dan Beleiu, photographe de mode berlinois. Ils donnent à voir toute la diversité de notre société. Beaucoup plus inclusifs que ce qui se pratique habituellement: handicapés physiques ou mentaux, diversité de genre ou de stature corporelle… Intitulée « Here to Stay », cette publicité vise à faire progresser les mentalités et le dialogue en mettant l’accent sur des sujets tels que le genre et la positivité corporelle.

valeurs inclusion
Here to stay : affirmer ses valeurs, la communication engagée de Zalando
affiche valeurs
L’affiche XXL prônant les valeurs de Zalando

Au-delà de la campagne presse et affichage, une vidéo #Heretostay est destinée aux réseaux sociaux. Ce film émouvant et dynamique met en scène des personnes qui agissent au niveau mondial, notamment le danseur, acteur, mannequin et défenseur de la diversité et de l’inclusion Luc Bruyere, qui a toujours remis en question les diktats de l’industrie de la mode. À ses côtés, Yann Horowitz, skateur ouvertement gay et militant LGBTQI+, et Yolisa Mqoco, défenseur de la positivité corporelle. Il véhicule un message prônant l’expression de soi, au travers d’une bande son I just tryna be myself not you totalement dans l’air du temps.

En se distinguant des codes de la publicité, cette campagne parle au coeur des générations Y et Z et les projette dans l’avenir « Aujourd’hui pour demain ». Des jeunes qui reprochent à la pub son manque de diversité et la sous-représentation de modèles extra ordinaires. Elle fait aussi écho à la culture d’entreprise d’inclusion d’employés de Zalando dans 130 pays. L’an dernier, l’e-commerçant de mode avait déjà publié le descriptif do.BETTER Diversity and Inclusion Report, sur son engagement sur le long terme pour les employés, partenaires et clients. Ainsi, l’entreprise travaille maintenant avec plusieurs mannequins de tailles et de poids différents, plus représentatives de ses clientes. De même, la mannequin engagée pour l’environnement Arizona Muse collabore avec Zalando. À la faveur de la crise sanitaire et de la fermeture des boutiques physiques de mode, l’entreprise Zalando a connu une croissance supérieure à 20% de ses ventes en Europe.

Vous pourriez également aimer lire l’article du blog dédié à la campagne surprenante réalisée à Paris par Zalando. Une campagne qui mettait déjà à mal les clichés qui régissent la mode.

Chocolats : un luxe essentiel pour Pâques

Alors qu’un bon tiers des Français se voient fermer la porte des boutiques de luxe pour raison sanitaire, le dernier bastion de luxe à être autorisé est celui des chocolats artisanaux. Alors, n’hésitez pas à gouter à ce plaisir infini, puisque tant d’autres nous sont interdits. Découvrons ensemble les créations inspirées de la Maison du Chocolat.

chocolats

Chocolats de Pâques: un luxe accessible, l’amour du bon, du beau, du fait-main

Symbole de l’artisanat français, les chocolats de luxe adoptent une dimension ludique et poétique sous la houlette du chef de la Maison du Chocolat, Nicolas Cloiseau. Ce MOF, Meilleur Ouvrier de France, fait adopter à l’institution qu’est la Maison du Chocolat un tournant tendance, à la fois healthy et green. Sans pour autant concéder quoi ce que ce soit à la gourmandise et à la créativité.

Pour séduire les grands enfants que nous sommes, il met le cap sur la Planète Chocolat. Ses oeufs de Pâques sont des vaisseaux spatiaux de la gourmandise. Ils mettent à l’honneur trois cacaos fins d’Amérique du Sud : le Pérou, l’Équateur et la Jamaïque. Sous le thème du vaisseau spatial et de la conquête d’horizons chocolatés. Ces figurines moulées, colorées et décorées à la main, expriment la joie de Pâques et l’humour décalé des maisons de luxe. Trois provenances pour 3 chocolats de couleurs différentes. Ainsi pour les enfants, le chocolat du Pérou est un lait à 39% à la douceur enrobante. Le noir pur Equateur est concentré à 66% pour satisfaire tous les palais. Quant à mon préféré, le noir pur Jamaïque est concentré à 70% pour les amateurs de chocolat noir intense. Pour le côté craquant, le dos est une tablette à base de noix de pécan, noisettes grillées prises dans le chocolat. Chaque figurine chocolatée pèse environ 105g et vendue au prix de 35€ pièce.

Initiative vegan à l’eau: le chocolat healthy qui a tout bon

Poursuivant sa quête du sain, le chef de la Maison du Chocolat met sa créativité au service de nouvelles recettes véganes, dénuées de matières animales. Des ganaches noires qui concilient puissance et gourmandise. Elles nous permettent de découvrir des chocolats plus vrais que nature, aux puissants arômes, aux saveurs pures qui éclatent en bouche. Leurs recettes associent cacaos fins, huile de noisette et eau minérale pour exprimer toute la typicité du cacao d’origine. J’ai ainsi découvert le chocolat pure origine de l’île de Grenade à 65%. Il donne à goûter un chocolat tannique et frais, idéal quand il fait un peu chaud.
Collection Terres Cacao: 40€ le coffret de 24 ganaches noires végan. Disponibles en boutique et en vente en ligne sur le site de la maison.

ganache vegan
© Thomas-Dhellemmes pour la Maison du Chocolat

Vous pourriez découvrir également l’interview savoureux de Patrice Chapon, artisan chocolat qui torréfie lui-même son cacao.

Personal shopper: Chanel adopte l’Intelligence Artificielle pour l’achat make-up

Chanel lance un nouveau service de personal shopper qui permet de trouver son rouge à lèvres idéal. Avec l’application LipScanner sur votre smartphone, vous êtes en mesure de trouver parmi les rouges à lèvres Chanel, celui dont la teinte se rapproche le plus de la couleur recherchée d’un vêtement, d’un vernis ou d’une photo de magazine. Décodage du mode de fonctionnement.

personal shopper appli chanel
L’application Chanel recourt à l’intelligence artificielle pour rechercher la teinte idéale de rouge à lèvres

Chanel mobilise l’IA pour vous proposer le rouge à lèvres de vos rêves comme un personal shopper.

Développée par le Connected experience lab de Chanel (le CX Lab), cette application est disponible sur l’Apple Store dans une vingtaine de pays. Comme toutes les applications classiques de make-up en réalité augmentée (Modiface pour les marques du groupe L’Oréal par exemple), la fonction Virtual Try On permet de voir la teinte sur soi. Sa valeur ajoutée réside dans sa fonction de personal shopper puisqu’elle aide les utilisateurs et utilisatrices à trouver la teinte précise de rouge à lèvres qu’ils recherchent au sein de la palette de nuances Chanel. C’est à dire parmi les 400 produits à lèvres signés Chanel, rouges, gloss, stylo à lèvres… Comme le ferait une conseillère beauté. Sur la base d’une photo que vous aurez prise de la couleur recherchée, qu’elle soit issue d’un magazine, des réseaux sociaux, d’un vernis, d’une tenue… Un service qui fait sens alors que les portes des parfumeries se ferment avec le confinement. Cerise sur le gâteau, l’algorithme exclusif mis au point en interne, le Lipscanner, permet également d’identifier le fini, mat, satiné ou gloss pour un conseil sur mesure. Un algorithme qui croise colorimétrie et Intelligence Artificielle. Bien sûr, l’application permet ensuite de transformer l’essai en proposant spontanément un lien vers sa teinte coup de cœur sur le site e-commerce chanel.com.

La prochaine étape dans la personnalisation et le sur-mesure, sera de fabriquer cette teinte si elle n’existe pas au sein du catalogue. C’est justement ce sur quoi travaille la start-up la Bouche Rouge au sein de la Station F. Vous pourriez d’ailleurs être intéressé(e)par l’article que j’ai fait sur cette marque qui prohibe le plastique. Ou encore Lancôme avec le Teint Particulier.
Pour Chanel, cette application est l’occasion de mettre l’emphase sur les rouges à lèvres, segment qui souffre beaucoup de la pandémie et du port du masque. On peut d’ores et déjà imaginer que cette application de personal shopper sera ensuite déclinée pour le vernis ou des produits de maquillage des yeux. Parallèlement côté mode, Chanel booste l’expérience client en boutique grâce au phygital et à son investissement dans Farfetch. Un service aux petits soins qui fait gagner un temps précieux à découvrir au 19 rue Cambon et dans l’article du blog dédié.

Do It Yourself: la création ou fabrication maison s’envole

Do It Yourself

Mais c’est quoi cette nouvelle tendance à vouloir tout faire soi-même ? Depuis que nous sommes confinés, restreints dans nos déplacements et que nos heures au-dehors sont comptées, un nombre grandissant de personnes se sont découverts des vocations de : décorateurs, bricoleurs, tricoteuses, céramistes, cuisiniers, pâtissiers etc… Pourquoi pas …

Mais le web est envahi de tutoriels sur tout et beaucoup de n’importe quoi avec des professeurs improvisés qui gagnent beaucoup d’argent à nous apprendre tout un tas de choses que connaissaient nos grands-mères qui n’avaient pas eu la chance de naître à l’ère numérique.

Je sais bien que le temps parfois vous semble long. Que vous ne pouvez décemment pas relire tout Balzac et passer vos week-ends à re-ranger vos placards par couleur. Mais quand même !

Nous voilà revenus au temps des travaux pratiques en maternelle. Séances que pour ma part je redoutais particulièrement. Je suis sûre que vous vous souvenez …

Que ce soit pour fêter maman : HOP ! Un joli collier en pâtes crues,  ou papa : VLAN ! Un beau vide poches en coquille Saint Jacques …Chouette ! Non mais franchement ! Déjà qu’il faut se contenter d’aller à la supérette pour avoir une vie sociale, on va pas en plus devenir des « Zezette épouse X ?

(Dans le film du Splendide « le père Noël est une ordure » Zézette recycle les coquilles d’huître pour en faire des cendriers).

L’autre soir, je tombe sur un reportage à propos d’une jeune femme qui fait fortune sur les réseaux sociaux en vous apprenant comment transformer des rouleaux de papier toilette ou d’essuie-tout en flamant rose et autre cache-pot absolument MAGNIFIQUE ! Ben non, c’est nul en fait, je dirais même plus, c’est niais. ET C’EST LÀ QUE JE DIS STOP !

Laissons aux plus petits le privilège des choses moches mais pleines d’amour. Gardons-leur l’exclusivité d’un imaginaire débridé pour des « objets » qui de toute façon iront un jour à la poubelle ou au fin fond d’un placard. Moi, en ces temps de disette culturelle, je milite pour le beau et le bien fait. Le durable et le savoir faire des artistes, artisans, designers. Quand nous n’aurons plus, ni musées, ni théâtres, ni spectacles et bien il nous restera encore la possibilité de regarder de beaux objets. Comme ce joli vase aux teintes aquatiques réalisé à Biot par des souffleurs de verre aux gestes ancestraux. Ou bien ces magnifiques tapis patiemment tissés de fils multicolores dans les montagnes de l’Atlas. Et nous voyagerons par la pensée, nous remémorant les lieux, les petites boutiques des ruelles pittoresques où nous les avons achetés et cela nous fera du bien.

Sinon, je vous prédis un Noël 2021 100 % Do It Yourself . Mais, je vous aurais prévenus, cette fois il vous sera impossible de revendre sur internet le joli cadre photo en bouchons de bouteille plastique…

Tenez bon, tenez beau et soutenez les artistes, ils en ont bien besoin en ce moment !

Babette Koenig

Pour mettre du sourire dans la monotonie ambiante, j’ai le plaisir d’accueillir sur mon blog les chroniques illustrées « Miss Beauty », des traits d’humeur pour croquer notre vie.  Beaucoup d’entre nous se retrouveront sûrement dans ce coup de gueule empreint d’humour contre le Do It Yourself et la défense d’une noble cause – les artistes… Des illustrations et des chroniques d’humeur signées par Babette Koenig styliste-illustratrice.
Vous pourriez également aimer l’une de ses précédentes chroniques intitulée Bal masqué.

Hermès 2021: création graphique et chorégraphie minimaliste so chic !

Démonstration magistrale d’un savoir-faire et d’un chic unique, la campagne publicitaire Hermès 2021 s’affiche dans la presse comme dans les abribus ce printemps. Avec un titre onirique L’Odyssée du Faubourg. Et des collages contemporains qui laissent éclater les couleurs du printemps. Dynamique et revigorant ! En même temps, la directrice de création féminine de la maison, Nadège Vanhée-Cybulski, vient de dévoiler la collection Automne Hiver 2021 aux sublimes teintes emblématiques de la maison : tabac, noir, orange… Des teintes sourdes et chaudes en parfaite symétrie des teintes lumineuses de ce printemps. Décodage

Hermes 2021 campagne pub

La campagne Hermès 2021 donne à voir dans ses collages une énergie créative dépaysante

Les silhouettes du printemps-été 2021 se détachent dans le fourmillement graphique d’une ville composite alliant noir et blanc et couleurs. Ces visuels nous projettent loin de Paris et de son Faubourg Saint-Honoré. Véritable invitation au voyage imaginaire, cette campagne publicitaire Hermès 2021 fait sens dans ce monde confiné, entravé. Son shooting a été confié au photographe Nathaniel Goldberg.

hermes 2021 pub chic

Détourées, les mannequins Amar Akway, Sang Woo Kim and Giedre Dukauskaite apportent vie et humanité tout en respectant l’injonction de diversité. Un éloge de la diversité cher aux nouvelles générations que les maisons de luxe s’empressent d’embrasser dorénavant. Son thème, L’Odysée fait également référence à la Grèce Antique et à l’Art Déco. Un Art Déco présent dans le patrimoine culturel et design de la maison Hermès, artisan depuis 1837. Ainsi, dans la nouvelle boutique Hermès ouverte à Lyon trônent les « Grecques », les luminaires à méandres dessinés pour Hermès en 1925.

pub hermes 2021 mode

De même, dans son flagship Art Déco rénové de la rue de Sèvres, Hermès a ajouté une fresque colorée de 120 mètres de long , intitulée l’Odyssée d’Hermès, signée du peintre et dessinateur français Matthieu Cossé. Elle donne à voir un Hermès facétieux qui cueille le fruit défendu et découvre le monde, la culture,

hermes sevres fresque

À New York comme à Shanghai, la danse s’invite au podium virtuel d’Hermès.

En effet, la griffe de luxe a créé un évènement live à l’occasion de la présentation de sa collection automne-hiver 2021 dans 3 capitales de la mode. Paris, New York et Shanghai. Une performance défilé en 3 actes avec des décors emblématiques du sellier à la sobriété toute graphique : boîtes à chapeau Hermès orange, rideaux Hermès orange suspendus très hauts. La danse comme terrain de liberté et échappatoire aux lourdes contraintes du moment. Mode, luxe et langage corporel résonnent intimement, ils expriment l’identité que chacun souhaite donner à voir. Un choix observé pour de nombreux défilés cette saison.

danse hermes defile

Quant aux tenues présentées, les robes de soirée ornées de sangles de harnais, les robes manteaux portées avec des bottes de cuir illustraient le chic intemporel de la maison avec cette touche de modernité qui en fait la clé de son succès. Tout comme la maille cachemire couleur tabac associée à des jupes mi-longues et à des bottines de même teinte. Une ode au confort so chic, à la palette de couleurs terre allant de l’ocre au bordeaux en passant par le marron glacé, le tabac ou le cannelle. Des teintes et des belles matières qui font la signature Hermès.

defile Hermès 2021 AH

Une signature unique qui a montré sa capacité d’adaptation et son agilité face à la crise liée au Covid-19 en présentant un chiffre d’affaires de 6,4 milliards d’euros en 2020, en recul de 6% à taux de change constants.
Découvrir la précédente campagne Hermès sur le thème innovation maison, décodée ici. Dans un esprit vibrionnant, coup de coeur pour la campagne Dolce & Gabbana shootée par le photographe Branislav SIMONCIK sur un escalier festonné de mosaïques de couleur. Un escalier qui n’est pas sans rappeler le magnifique escalier Selaron dans le quartier Santa Theresa de Rio de Janeiro. Une campagne haute en couleur, si joyeuse !

campagne pub Dolce Gabbana 2021
Rafraichissante et haute en couleurs, la campagne pub Dolce & Gabbana 2021

Gel hydroalcoolique et masque bloquent la reconnaissance faciale ou par empreinte digitale

Dans la vie d’avant, notre quotidien pouvait être facilité par des outils technologiques comme l’empreinte digitale ou la reconnaissance faciale pour déverrouiller notre mobile ou notre ordinateur. Aujourd’hui, l’usage fréquent du gel hydroalcoolique abime et dessèche nos mains et nos doigts. À tel point que notre smartphone ou notre ordinateur ne nous reconnaissent plus. Touch ID qui était un gain de temps devient pénalisant. Alors quelles solutions ?

Le gel hydroalcoolique ne nous fait pas que du bien

L’alcool contenu dans le gel hydroalcoolique attaque non seulement les lipides des virus et des bactéries pour les éliminer, mais aussi ceux du bouclier protecteur de la peau . Celui-ci est constitué par le film hydrolipidique et le ciment qui assurent la cohésion entre les cellules cutanées. Dans la jungle des gels hydraoalcoliques, il y a les produits bactéricides ou virucides et les cosmétiques. Les premiers désinfectent les mains, les seconds les nettoient. Pour être virucide, la formule du gel doit contenir entre 60 et 80 % d’alcool (éthanol, propane-1-ol ou n-propanol, propane-2-ol ou isopropanol) et n’être composée que de 4 à 5 ingrédients. A contrario, les gels cosmétiques comportent un taux légèrement inférieur en alcool et des ingrédients cosmétiques qui hydratent comme la glycérine végétale, l’aloé vera. Et pour rendre le tout agréable, généralement du parfum. C’est le cas des marques Merci Handy (voir l’interview de son fondateur) ou Rituals.

gel main merci handy
Le gel hydroalcoolique pour les mains Merci Handy

Quant à Bioderma, la marque dermocosmétique vendue en pharmacie propose une innovation, le Spray lipo alcoolique hydratant. Cette marque qui s’est fait connaitre par son produit culte, la solution micellaire décrite ici, a introduit dans sa formule des lipides pour prendre soin de la peau. Et limiter son dessèchement. Une solution bi-phase à la fois bactéricide et relipidante. La phase bleue contient 74% d’alcool pour une action biocide à 99%. Une efficacité comparable aux gels hydroalcooliques du marché et conforme aux normes européennes. La phase jaune relipidante contient des lipides biomimétiques : le squalane pour restaurer le film hydrolipidique de la peau et le karité pour renforcer la cohésion entre les cellules. Le bémol : sa taille 100ml et son prix. Un produit à conserver sur le lavabo et non dans son sac.

Récupérer son empreinte digitale en nourrissant sa peau avec une crème mains ou un lait

En desséchant les doigts, le gel hydroalcoolique rend illisible notre empreinte digitale. Nos smartphones et ordinateurs ne se déverrouillent plus avec Touch ID. Il nous faut alors revenir à l’ancienne méthode et nous remémorer tous nos codes et mots de passe. L’application de crème pour les mains ou de lait pour le corps permet de relipider la peau et de retrouver son empreinte digitale. Telle la crème mains Dermasens (sans paraben, phénoxyéthanol, huile minérale et silicone) ou le lait Uriage en petit format pour les trimballer partout. À appliquer au quotidien à la sortie de la douche.

creme mains Dermasens

De même, le masque nous protège, mais nous rend méconnaissable et amplifie les problèmes de peau.

Que ce soit sur le plan social ou sur le plan pratique, le port du masque présente aussi des effets indésirables. Quelle difficulté de se reconnaitre à distance dans la rue ou encore de souffrir d’acné (phénomène appelé maskné) ou de rosacée. Cela renforce la distanciation sociale. Quant au mobile, pour tous ceux qui ont adopté la reconnaissance faciale avec Face ID, le smartphone a besoin d’identifier les yeux, le nez et la forme du visage. Si l’on peut enregistrer plusieurs apparences alternatives sur les Iphone récents (modèles X à 11), cela n’est pas simple. Conseils dispensés dans cet article Iphone: comment faire faire fonctionner Face ID avec un masque..

Galénique star: le sérum s’installe dans les routines beauté et en institut

Venu du Japon, le sérum est la galénique iconique de la J-Beauty. Il s’est progressivement étendu aux États-Unis, puis en Europe. Le sérum est désormais la galénique phare des soins pour le visage. Il séduit par son poids plume, sa haute concentration en actifs et sa capacité à pénétrer en profondeur. Lancée par les marques japonaises comme Shiseido, la galénique sérum s’est fait connaitre avec le succès de Night Repair d’Estée Lauder en 1982. Aujourd’hui, il se démocratise et se retrouve dans l’ensemble des circuits de distribution : les parfumeries, la pharmacie, le mass market, en institut de beauté et sur internet.

galenique serum

Les raison du succès de la galénique sérum en soin visage

D’une couleur transparente ou translucide, le sérum permet de délivrer les actifs au coeur de l’épiderme, voire de la jonction dermi-épidermique. Que ces actifs soient hydrophiles comme la vitamine C, l’acide hyaluronique, ou lipophiles à l’instar du rétinol ou de la vitamine E. Cette galénique se distingue également par son incroyable sensorialité, sensorialité à laquelle sont très sensibles les femmes japonaises ou coréennes. D’un toucher soyeux, il glisse sur la peau et il faut en utiliser très peu pour une application sur l’ensemble du visage.

Un sérum pour chaque problème de peau

La collection de sérums de la marque japonaise V 10 Plus s’inscrit au coeur de la philosophie de la marque créée en 2005. Ultra-spécialisé, chacun des 11 sérums est soit mono-actif soit constitué de très peu d’ingrédients actifs pour cibler une problématique particulière. Telle que les rides, la peau sèche, la fermeté, les taches, les peux réactives… Pour personnaliser sa routine beauté, un questionnaire d’auto-analyse prenant en compte les problèmes ou la nature de la peau, mais aussi le style de vie, détermine une sélection de 3 sérums les plus indiqués. Pour ma part, j’ai donc testé Biocell positionné anti-rides, Placenta pour les taches et Collagène (marin) pour la fermeté. Je les utilise simultanément ou 2 par 2. Mon avis: J’apprécie la facilité de dosage et d’application, la texture fluide, l’aspect ludique et coloré de chaque flacon. Quant à la formulation, la marque privilégie le sans parabènes, sans parfum chimique, sans huile minérale. Et enfin, les produits sont made in Japan. La marque V10 Plus a également développé 2 protocole de soins visage inspiré des pratiques japonaises et boosté par des innovations technologiques pour les instituts de beauté.

J’ai pu expérimenter le rituel de soin sur-mesure Tamahada à l’institut Maud DermoEsthetic à Paris.

Situé sur la place d’Iéna, l’institut est grand et lumineux. J’y ai été accueillie et prise en main par Anicée. Après avoir démaquillé la peau, la praticienne pratique un premier massage du visage et des trapèzes. Elle exerce de la digipression sur différents points du visage pour stimuler la micro-circulation cutanée et drainer. Elle recourt à des techniques ancestrales japonaises pour lisser et repulper la peau. Pour l’exfoliation, elle applique un peeling qui élimine les cellules mortes telle une gomme. Puis elle conjugue l’application des 3 sérums avec l’utilisation du RefreshSkin, un roller à picots qui régènère et réhydrate la peau. C’est un peu douloureux sur le front et le contour de l’oeil, elle en baisse l’intensité. Pour apaiser la peau qui a été fortement stimulée, elle propose une thérapie par Led aux effets liftant. Un nouveau moment de détente. À l’issue de ce soin visage, la peau est repulpée, éclatante avec un effet bonne mine visible. Il me reste à poursuivre au quotidien l’utilisation combinée des sérums pour obtenir un résultat pérenne.
Soin signature Maud Dermo-Esthetic, durée 1H30, 240€
Institut Maud Dermo-esthetic au 24 avenue d’Iéna à Paris, mais aussi à Lyon et à Aix en Provence
Sérum V 10 Plus en version 10ml, 32€. En vente sur la boutique en ligne www.beaute-select.com


Vous pourriez aimer lire l’article sur la marque japonaise traditionnelle Makanai vendue au Bon Marché

Revente: déposer ses articles de luxe au comptoir de Vestiaire Collective

Quand la plateforme de revente d’article de luxe ouvre un comptoir aux Galeries Lafayette Champs Elysées, elle noue un contact physique avec ses clientes. À l’ère digitale, nombre de pure players aspirent à s’établir physiquement pour toucher d’autres clients. Après une période de test, Vestiaire Collective propose désormais un service de conciergerie au sein de ce grand magasin version concept-store de luxe. Ainsi les clients peuvent venir y déposer les vêtements et accessoires de marques premium ou luxe qu’ils souhaitent vendre sur le site de seconde main.

luxe seconde main

L’opposé du click and collect, un procédé qui permet de donner une seconde vie à ces objets. En phase avec les préoccupations environnementales actuelles. Et un marché de la revente en forte croissance (à 2 chiffres) dans la mode et le luxe.

comptoir revente galeries lafayette

Un comptoir de revente Vestiaire Collective dédié aux vêtements et accessoires de luxe installé aux Galeries Lafayette Champs Elysées

La plateforme de revente créée en 2009, Vestiaire Collective, passe au phygital. Au 1er étage du bâtiment, le comptoir permet aux particuliers de bénéficier de l’expertise de Vestiaire Collective dans la revente de leurs pièces. Sur place, l’équipe s’occupe de les trier, de les enregistrer sur le site en leur créant une fiche produit, de fixer le prix de vente. Vestiaire Collective prend également en charge la réalisation de la transaction et l’expédition du colis à l’acheteur. Un service clé en main, pour lequel Vestiaire Collective prend une commission sur la vente (entre 23 et 38%, plus l’article est cher, moins le taux est important). Une commission plus élevée que si vous gérez vous-même directement la revente sur l’application, située autour de 20%. Ce partenariat avec Vestiaire Collective est une manière pour le grand magasin de développer son offre « en faveur d’une mode plus vertueuse » en favorisant l’économie circulaire. Côté Vestiaire Collective, cette conciergerie physique offre l’occasion de convertir des prospects à la revente sur internet tout en les accompagnant dans leur première démarche.

revente luxe vestiaire collective

Croissance attendue de la mode et du luxe seconde main.

L’appétence des Millennials et de la génération Z pour l’achat et la revente d’articles d’occasion et le succès des sites web de revente, dont Vestiaire Collective est le leader luxe, incitent de plus en plus de marques et enseignes traditionnelles à s’y engouffrer (cf l’article du blog sur Aigle et Petit Bateau). Des friperies traditionnelles aux applications en passant par les boutiques physiques, la commercialisation de la mode de seconde main est protéiforme. Chacun cherche à recruter de nouveaux clients intéressés par l’aspect smart et green de la seconde main. En 2019, 25% des consommateurs internationaux ont acheté un article mode d’occasion, contre 24% en 2018, ce qui représente environ 10 millions de nouveaux clients en un an pour la seconde main.

Quel est le profil des acheteurs de seconde main ?

Le cabinet Boston Consulting Group (BCG) a enquêté auprès de 7.000 consommateurs dans six pays (Etats-Unis, France, Espagne, Italie, Allemagne et Royaume-Uni). 70% d’entre eux a indiqué se tourner vers la seconde main en raison de son caractère durable, contre 62% en 2018. Les autres critères d’achat pour l’occasion sont l’aspect économique, la disponibilité et la singularité des pièces. Parmi ceux qui se contentent d’acheter de la seconde main, on distingue deux profils. Les moins de 35 ans déclarent être en quête d’articles à forte valeur ajoutée. Ils cherchent de l’expérience et une certaine authentification. Les plus de 35 ans, quant à eux, déclarent rechercher de produits uniques et exclusifs.